Urban Bike Jérôme SorrelDifficile d’écrire à propos d’un bouquin publié par un copain. Si je suis gentil on va dire « Il en dit du bien : normal c’est son pote … » D’autant que je vais avoir du mal à en dire du mal. En étant parfaitement cash, j’ai trouvé que ce petit guide pratique est d’une totale efficacité. On sent du vécu dans cet ouvrage. Le côté pratique et didactique est très bien traité par une mise en page claire et bien illustrée. Le petit nombre de pages (96) est bien suffisant pour vous emmener sur le chemin de la rédemption physique en abordant une mise (ou remise) au sport par le biais du transport alternatif.

La rentrée s’annonce, et c’est la bonne période pour dire : STOP, j’en ai marre des embouteillages, des transports bondés qui puent, des retards, … Avec un vélo je vais pouvoir maîtriser mes horaires et mine de rien, faire du sport. J’entends déjà les arguments de ceux qui rechignent à se bouger les fesses : ouais, mais quand il pleut, et puis on peut crever, mes fringues vont être pourries, quand je pars il fait nuit, c’est dangereux, … La liste des raisons pour ne pas se lancer est longue, mais avouez que lorsque vous êtes coincés dans vos voitures, et que vous voyez les vélos se faufiler dans le trafic, vous êtes un peu envieux de cette liberté ? Je ne sais pas qui a dit ça, mais la liberté ça se mérite, et elle a un prix … Pour le bouquin de Jérôme ce sera seulement 12,90 € 😉  après c’est à vous de pédaler.

Urban Bike Jérôme Sorrel
Urban Bike Jérôme Sorrel … Une mise en page claire ponctuée d’encadrés « Astuces et conseils »

Quand on lit Urban Bike, on découvre qu’il y a des solutions à tout. Et Jérôme lui-même est l’exemple vivant du fait que « ça marche » … ou plutôt que « ça roule » … Je ne vais pas vous refaire la pub agaçante du type à la télé, qui veut nous refiler ses repas qui font maigrir, mais ses 15 kilos perdus et une forme physique retrouvée sont la preuve que ça fonctionne côté santé. Sans compter la certitude d’arriver à l’heure et le plaisir jubilatoire de rouler, alors que les voitures sont à l’arrêt, …  Ça vaut le coup d’essayer. Et si vous êtes parisiens, et que vous voulez pousser plus loin, retrouvez Jérôme qui initie les néo-rouleurs lors de séances qui sont organisées par le magasin KM0 à Paris.

Informations

Pitch de l’éditeur

Comment faire de ses trajets quotidiens une véritable pratique sportive et découvrir tous les bienfaits du cyclisme.
Nous avons tous aujourd’hui accès à un vélo d’une manière assez simple. Que ce soit le vôtre qui dort au fond de la cave, celui de votre grand-père qui n’attend qu’un petit coup de remise en état, celui mis à disposition par les villes par les systèmes d’abonnements ou encore l’offre plus qu’émergente des vélos en « free floating. Vous pensiez que le vélo ce n’était définitivement pas pour vous. Ça fait « mal au cul, mal aux jambes et en plus ça se traine ».
Il est temps de changer votre vision du vélo et si au contraire, vous profitiez des aménagements cyclables qui fleurissent dans l’ensemble des agglomérations françaises pour vous mettre au vélo au quotidien et transformer ce trajet pour aller au bureau, au cinéma, chez les amis comme un moment privilégié pour vous occuper de vous-même et pratiquer votre dose quotidienne de sport.
En moins de 2 mois, vous serez en mesure de pédaler 100 kilomètres par semaine. Comme un bonheur n’arrive jamais seul, cela ne va même pas nécessiter une énorme réorganisation de votre quotidien puisque ces kilomètres vous les faites déjà, ou presque, assis dans une voiture, sur un scooter, dans une rame de métro.
Enfin, quitte à se remettre au sport, autant en profiter pour également améliorer son alimentation. Allez, on se met en route et une fois que nous sommes partis, on ne s’arrête plus !

À propos de l’auteur

Jérôme Sorrel s’est mis au vélotaf, par accident (voiture en panne), il y a de cela 5 ans. Depuis il est sur son vélo tous les jours, qu’il pleuve, qu’il vente, qu’il neige. Il parcourt jusqu’à 200 Km par semaine en trajets pendulaires (maison/boulot/maison). Et comme ça ne lui suffit plus, le samedi et dimanche il va aussi rouler pour de longues sorties entre 100 et 200 km.
Une fois par semaine, il encadre une sortie matinale, de 07h00 à 08h00 autour de Longchamp pour encadrer et coacher les clients de la boutique de vélo parisienne Kilomètre 0. L’idée de ces sorties encadrées est de faire travailler les cyclistes de manière spécifique:

La vélocité, la force, le foncier, le cardio, la technique de pédalage …

Jérôme a laissé 15 kilos sur le bord de la route en 4 mois de vélotaf. Tout le monde peut y parvenir. Avec un peu de méthode…

LEAVE A REPLY