Fabian Cancellara a été un des cyclistes parmi les plus talentueux de l’histoire du cyclisme moderne. Ce coureur suisse a évolué pendant 15 ans au meilleur niveau international. Il a arrêté sa carrière en 2016, en apothéose, par une médaille d’or en contre la montre individuel aux J.O de Rio. Depuis son retrait de la compétition, Fabian est l’égérie de la célèbre marque d’équipements sportifs Gore Wear. Il participe à la réalisation d’une collection qui porte son nom et Gore s’appuie sur son image pour proposer des produits haut de gamme performants et de qualité.

Un lancement stoppé dans son élan

Tout était prêt et nous devions aller en Belgique dans les Flandres le 20 mars pour rencontrer Fabian, rouler avec lui et tester sur place, sur un bout de parcours du mythique Tour des Flandres, les produits de la collection textile 2020 qui porteront son nom. Mauvaise pioche le Covid-19 en a décidé autrement et tout a été annulé.

Ce n’est que fin avril que j’ai reçu des échantillons de cette collection : maillot, cuissard et chaussettes que j’ai utilisé en mai dans ma « zone verte » des Bouches-du-Rhône, du Var et du Vaucluse.

Les présentations

Côté présentation Gore nous a gâté : coffret magnifique emballage façon haute couture. Dans une boite noire et papier mauve je découvre le cuissard au nom de code C5 Cancellara, le maillot C7 Cancellara Race et les chaussettes C7. En fait il existe dans cette collection Cancellara deux niveaux de produits : C7 et C5 en maillot et cuissard.

Test Gore Wear Cancellara
Test Gore Wear Cancellara

J’examine immédiatement la peau du cuissard : ça s’annonce plutôt bien c’est une peau d’origine Elastic Interface (voir notre article sur ces peaux), le must en la matière. Elle est comme je les aime pas trop épaisse car l’épaisseur ne rime pas toujours avec confort. En fait, un cuissard doit être très ajusté et le chamois par trop épais pour éviter de faire des pincements lors des frottements sur la selle. Plus un fond de cuissard est épais plus ce risque est grand. Il faut que ça moule au maximum pour rester bien en place et constituer une seconde peau.

Mon avis

Après plusieurs sorties avec cette tenus voici mon avis sur cet ensemble.

Test Gore Wear Cancellara
Fit et adapté à la route pour des sorties de longue durée – photo Bike Café

La qualité GORE Wear est indiscutable. Finition, coupe, les produits sont irréprochables. Le maillot est hyper léger, très fit et en même temps confortable. Attention si vous avez pris quelques kilos pendant le confinement : le produit est plutôt « près du corps ». C’est une nécessité aérodynamique sur le vélo si on veut être performant, mais il faudra assumer. Pour ma part : 1m78 et 65 kg je suis bien dedans mais il ne faut pas que je prenne trop. Ce n’est pas le projet non plus. Reste le prix du maillot (199,95 €), qui lui n’est pas aussi serré que son étoffe et qui va en effrayer plus d’un.

Test Gore Wear Cancellara
EN détail la tenue Gore Wear Cancellara – photo Bike Café

Le cuissard C5 (99,95 €) que j’ai testé est un choix plus raisonnable et on pourra l’associer au maillot C5 (89,95 €). On ne va pas se mentir, le maillot est sublime et presque parfait.

Test Gore Wear Cancellara
Cette petite bande élastique qui rebique m’agace un peu … Située juste à la pliure de l’articulation de la hanche, elle se retourne inévitablement – photo Bike Café

J’ai relevé cependant un petit détail concernant la bande élastique à la talle du maillot. Cette bande a la fâcheuse tendance à se retourner à l’envers lorsqu’on pédale car elle se situe juste à la pliure de la jambe et de la hanche. Sinon ce maillot est luxueusement cousu, une bande de protection de la fermeture évite le frottement direct sur la peau. C’est du haut de gamme en matière de confection et de choix des matières. Coutures plates aux manches, col pré-formé, multi-matières en fonction des zones du maillot : c’est vraiment très bien conçu et l’effet seconde peau est réel.

Test Gore Wear Cancellara
Ma seconde peau … photo Bike Café

GORE Wear est une marque que j’adore pour la qualité de ses produits. J’ai dans ma garde-robe vélo des maillots et des cuissards inusables et techniquement parfaitement adaptés pour le vélo. GORE Wear amorce un virage un peu plus identitaire dans le look de ses produits. Cette collection Cancellara est un début on attend avec impatience la suite. Si GORE Wear avec sa maitrise technologique donne à ses produits une ligne plus affirmée ça va secouer le monde du textile vélo.

Voir la collection Cancellara sur le site

LEAVE A REPLY