On est déconfiné … Youpi ! … C’est le moment de renouveler sa garde robe cycliste et Hugues, qui aime rouler route, VTT, gravel, … a choisi quelques produits confortables et résistants pour aborder l’été. Il nous en fait profiter de son retour d’expérience. Avec les marques Ozio et Triban il a trouvé des maillots et un cuissard avec poche particulièrement adapté au gravel. Avec Pente Douce et Castelli il s’est équipé de chaussettes et de manchettes estivales.

Ozio se met au gravel

Ozio, marque plutôt ciblée route, nous fait faire un pas de côté sur les pistes du gravel avec le cuissard Tetris et le maillot Terra.

Textiles cyclistes 2020 Ozio, Pente douce; Triban
Tenue gravel Ozio – Photo Marc Planchenault

Voilà plusieurs années que j’utilise et torture sans les ménager les cuissards Ozio dans mes différentes pratiques vélocipédiques : VTT, gravel, fatbike, route…et je dois dire que la marque est comme le bon vin, elle se bonifie avec le temps.

Chaque année, Christian Dauvergne, le fondateur de cette marque française – dont les produits sont fabriqués en Italie – fait évoluer sa gamme. Celle de 2020 s’est encore élargie et elle regorge de nouveautés. Je trouve qu’elle a encore gagné en technicité et solidité. Plusieurs collections la compose selon la pratique (route, VTT, gravel) et la saison.

Nous avons testé ici la tenue Gravel. Comme à l’accoutumée, l’envoi est rapide et soigné.

Tenues gravel Ozio - Photo Marc Planchenault
Réception de la tenue gravel, Photo Hugues Gren

Cuissard Tetris

Réception de la tenue gravel, Photo Hugues Grenon
Le cuissard Tetris avec ses nombreuse poches – Photo Ozio

Au déballage et à l’essayage en statique, les tissus sont très agréables au toucher et à porter. Il rendent le cuissard confortable et technique avec ses différents empiècements de tissus assemblés selon les zones et les contraintes.

L’effet « seconde peau », vanté par la marque, n’est pas usurpé. Pour ce cuissard, Ozio a voulu un tissu particulièrement compressif. Christian saura vous conseiller sur la taille adéquate. Pour ma part, j’ai pris une taille au-dessus de la taille prise habituellement pour les autres cuissards Ozio.

Les particularités et « astuces » de ce cuissard sont multiples :

  • 2 poches dorsales et 2 latérales en mesh.
  • De larges bretelles et un large grip sur la cuisse.
  • Des tissus techniques et respirants.
  • Le logo réfléchissant à l’arrière pour la sécurité de nuit.
Le cuissard Tetris avec ses nombreuse poches - Photo Ozio
C’est dans la poche – photo Ozio

Une peau développée spécifiquement pour la pratique du gravel par Elastic Interface le spécialiste italien des peaux et inserts cyclistes : renforts sur les régions ischiatiques et périnéales, canal central réduisant la pression, et favorisant la circulation sanguine, tissu et conception favorisant la circulation de l’air.

Fond-de-cuissard-Gravel-TETRIS

À première vue, les coutures respirent la solidité, et particulièrement celles qui sont intérieures et extérieures au niveau de la peau. Personnellement, c’est un des éléments que je regarde en premier dans un cuissard, car ces zones d’appui sur la selle sont soumises à de forts frottements et contraintes et peuvent se dégrader rapidement. Étant plus taillé au format « bulldog » avec des cuisses de pistard que « lévrier », le test est vite révélateur sur la qualité des coutures et des tissus et la durabilité du produit !

Après 50 heures …

Après une cinquantaine d’heure d’utilisation par tout les temps et sans ménagement, voici mon retour d’expérience.

Tenues gravel Ozio - Photo Marc Planchenault
Photo Marc Planchenault

Tout d’abord, les deux poches latérales filets sont hyper pratiques. C’est le plus du cuissard. On peut y glisser son téléphone portable, des barres, ses papiers, un anti-vol pocket … ce qui est très intéressant et pratique car parfois on ne sait plus trop où ranger tout ça. Elles peuvent, par exemple, remplacer la sacoche de top tube pour certains rides.

Elles sont très solides. Ayant glissé des objets « agressifs » à l’intérieur, elles ne se sont ni déchirées, ni agrandies. J’avais peur qu’elles deviennent une gêne au niveau du pédalage, une fois remplies. Il n’en est rien. Elles se font totalement oublier, même bien chargées, et comme le cuissard est compressif il tient bien en place malgré la charge. Belle conception.

Les deux poches dorsales sont pratiques également, bien que moins accessibles. Elles permettent, par exemple, de glisser des barres de céréales supplémentaires (mais gare à la chaleur qui pourraient en faire fondre certaines au chocolat par exemple) ou même son téléphone portable.

Le confort est également de très haut niveau grâce à la peau d’excellente qualité et à la conception spécifique en deux empiècements uniquement. Associée à une épaisseur assez fine et compressive, elle évite vraiment les soucis. À titre personnel, je préfère ce type de peau assez fine qui colle à la peau et sans trop d’empiècements épais. Les peaux épaisses et « complexes » ont tendance à faire des plis et peuvent engendrer des soucis de selle. Après des rides de plusieurs heures, sous des températures très chaudes, je n’ai eu aucun désagrément à déplorer à l’arrivée.

Les coutures n’ont pas bougé. Aucune usure, elles sont toujours comme au premier jour, c’est du solide. La respirabilité est aussi très bonne, associée au maillot Terra également très respirant.

Le maillot Terra

 

Tenues gravel Ozio - Photo Marc Planchenault
Le maillot Terra version orange – Photo Ozio

Le maillot est extrêmement léger et aérien. Il est constitué de trois tissus différents qui s’ajustent parfaitement et donnent, comme le cuissard, un véritable effet seconde peau non usurpé également.

Le maillot Terra orange - Photo Ozio
Maillot Terra noir/champagne – Photo Marc Planchenault

Caractéristiques :

  • Col en V
  • 3 poches cargo et une poche zippée à l’arrière.
  • Manches droites en lycra léger.
  • Bande élastique en bas du maillot.
  • Fermeture Zip toute hauteur s’ouvrant facilement en roulant.

Ce maillot est très agréable à porter. Il est très respirant et léger et les poches arrières sont pratiques avec la surpoche centrale zippée pour mettre ses clés.

Le maillot Terra orange - Photo Ozio
Maillot Terra noir/champagne, – Photo Marc Planchenault

Il existe en deux coloris plutôt réussis, mais ça c’est une affaire de goût ! La coupe est fit. J’ai également pris une taille au-dessus de ma taille habituelle car fit, … et moi je ne le suis pas !

En conclusion, difficile de trouver un défaut à cette tenue, et particulièrement au cuissard innovant, le maillot étant plus « classique ». Comme d’habitude le rapport qualité/prix/technicité est presque imbattable. Et la solidité des coutures et des tissus présage une longue durée d’utilisation. Les poches sont vraiment un plus.

Cette tenue est annoncée gravel, mais si jamais vous pratiquez le VTT ou la route longue distance il existe également pour ces pratiques un modèle dédié à poches également et avec une peau différente mais tout aussi confortable.

Prix : 135 €  le cuissard, 85 € le maillot ou 176 € l’ensemble. Suite au succès de ces ensemble gravel le stock est réduit pour l’instant et le réassort se fera vers le 15 juillet.

https://www.ozio.eu/c/homme/gravel-homme/

Les Chaussettes Pente Douce

Textiles cyclistes 2020 Ozio, Pente douce; Triban
Collection été, modèle Gapette, Photo Pente Douce

Nous vous les avions présentées en début d’année ainsi que leurs créateurs et les avions plébiscitées. Depuis, mon avis s’est encore conforté, puisqu’après des dizaines d’heures d’utilisation dans différentes pratiques (VTT, gravel, route…) le confort est toujours au rendez-vous et les chaussettes n’ont pas bougé et ne se sont pas du tout détendues ou usées après des dizaines de lavage. Confort, technicité et durabilité, que demander de plus ?

La première collection, ou plutôt le premier modèle, décliné en différents coloris avait une tige montante et des renforts plus prononcés à certains endroits avec une certaine épaisseur de tissu. Elles peuvent être portées toute l’année y compris l‘hiver.

Ce modèle reste au catalogue et, comme annoncé, un second modèle « Collection été » est lancé avec des caractéristiques différentes plus orienté été donc avec des évolutions intéressantes.

Ce qui la différencie du modèle toute saison est :

  • La légèreté qui a été retravaillée au niveau des tissus et des empiècements pour ce modèle été.
  • Des coutures moins prononcées et plus homogènes au niveau du bout de la chaussette.
  • Des compositions de tissus un peu différentes, mais évitant toujours les frottements et gage de respirabilité.

Les renforts en bout de pied et talons sont toujours présents pour le confort et la solidité mais ceux en bout de pied sont moins prononcés. La fabrication est toujours française elle est réalisée par le partenaire des débuts : la manufacture de tissu Broussaud qui est basée dans le Limousin.

La nouvelle collection est déclinée en quatre design différents.

Textiles cyclistes 2020 Ozio, Pente douce; Triban
Cumulus, Gapettes, Cocardes, Noires, les chaussettes Pente Douce

Nous vous ferons un retour d’expérience après quelques mois d’utilisation, mais nul doute que cette seconde collection sera également un succès.

Prix : 20 €

https://pentedouce.fr/

Maillot été en Mérinos Triban

Textiles cyclistes 2020 Ozio, Pente douce; Triban
Maillot Triban Bordeaux / Bourgogne foncé, Photo Marc Planchenault

Décathlon poursuit le développement de sa gamme vélo orientée voyage, bikepacking et baroude. Nous avons testé un nouveau maillot d’été Triban en Mérinos, tissu en laine qui revient sur le devant de la scène depuis quelques temps, grâce à ses propriétés incomparables autant été qu’hiver : respirabilité, confort et évitant les mauvaises odeurs.

Le style est plutôt classique et élégant. Le tissu est agréable au toucher. Les petites pochettes ouvertes sur le devant et les manches lui donnent un look de polo, dans l’air du temps et dans la tendance sportswear cool.

Textiles cyclistes 2020 Ozio, Pente douce; Triban
Le maillot est très agréable à porter. Il est respirant par temps chaud – Photo Marc Planchenault

Le maillot est très agréable à porter. Il est respirant par temps chaud et il est aussi assez chaud par temps plus frais, magique le Mérinos ! Il limite les odeurs de transpiration ce qui est plutôt sympathique pour soi, et pour les autres également ! Le zip intégral devant permet d’ouvrir amplement le maillot si besoin et c’est bien pratique pour l’enfiler.

Les poches arrières sont idéalement placées et la poche centrale est de grande contenance. La poche zippée, grande également, permet de glisser son téléphone, des barres ou des papiers en sécurité. La petite pochette avant sera parfaite pour un mouchoir ou un tissu pour essuyer ses lunettes dont on ne sait jamais trop où le mettre pour l’utiliser rapidement à un arrêt.

Au niveau de la taille, ne pas hésiter à prendre une taille au-dessus, car bien qu’extensible, il taille petit. Ce maillot Triban est très réussi et Décathlon démocratise, à son tour pour l’été, cette matière naturelle aux propriétés inégalables.

Les caractéristiques :

  • Composition : 70% environ de Mérinos selon les empiècements, le reste est en acrylique, polyamide et élasthane, en fonction des zones du maillot.
  • 3 poches arrières dont la centrale de grande contenance doublée sur le dessus d’une poche Zip à large ouverture.
  • Zip intégral, col mao.
  • 2 inserts réfléchissant dans le dos.
  • 1 poche ouverte.
  • Deux couleurs : bordeaux ou noir/orange.

Prix : 50 €

Infos sur le site 

Manchettes été Castelli Anti-UV  UPF50+ LIGHT

Textiles cyclistes 2020 Ozio, Pente douce; Triban, Castelli
Manchettes Castelli noir, Photo Marc Planchenault

Des manchettes pour l’été ? Ils sont frileux au Bike Café ! … Mais n’oublions pas que le test est réalisé dans la Sarthe, bien plus au nord que les tests habituels réalisés par les contributeurs sudistes 😉 Ces manchettes peuvent être portées l’été, par fort ensoleillement et indice UV élevé.

Plusieurs raisons à cela :

  • Se protéger des rayons UV du soleil qui, à terme, peuvent provoquer des cancers de la peau ou des complications au niveau de la peau. Vous avez déjà vu des Touaregs en t-shirt ou polo dans le désert ? Ces manchettes ont un indice UV UPF 50+ bien que les tests en laboratoire annoncent un blocage des UV de 99,8%.
  • En pratique VTT ou gravel se prémunir des ronces et éviter d’être ensanglanté ce que tout le monde a déjà testé je pense …
  • Mieux protéger ses bras en cas de chute.

Par contre, il faut éviter la surchauffe puisque la transpiration doit également s’évacuer pour faire baisser la température corporelle. Un équilibre est à trouver et les textiles techniques et respirants sont de rigueur.

J’avoue que j’avais quelques doutes sur des manchettes longues en plein été, choisies en noir qui plus est (elles existent aussi en blanc). Et bien la surprise et surtout le confort sont au rendez-vous. Les textiles utilisés et le tricotage font que la chaleur s’évacue très bien et que, comme promis par la marque, on a même un petit effet de refroidissement en roulant ce qui est très agréable. Au niveau maintien, elles sont parfaites avec des élastiques en silicone côté intérieur et extérieur sur le haut.

Pour la taille, prendre sa taille de maillot. Elles sont très compactes donc se glissent facilement dans une poche du maillot si besoin.

Textiles cyclistes 2020 Ozio, Pente douce; Triban, Castelli
Modèle blanc, photo Castelli

 

Tailles : S,M,L,XL

Prix constaté : 25 €

https://www.castelli-cycling.com/fr/

 

 

1 COMMENTAIRE

  1. Merci Hugo pour le test des tenues,
    J’ai maintenant trouvé ma tenue Gravel pour l’été 😉
    ça sera du Ozio (orange) qui ira du plus bel effet avec mon petit Scott Speedster Gravel 30

LEAVE A REPLY