Pente douce : des chaussettes françaises pour les cyclistes

Chaussettes de vélo Pente Douce
Le logo de Pente Douce

La chaussette fait un retour en force depuis quelques années dans notre quotidien de bipède. Considérée un temps comme un sous-vêtement ringard, elle est devenue un véritable accessoire de mode, assortie à nos vêtements ou autres accessoires, aux motifs originaux ou psychédéliques, et désormais elle se montre volontiers. La chaussette ne se cache plus, comme prônait un fabricant français bien connu.

Mais quand est-il de la chaussette du cycliste ? Y apporte-t-il le même soin que sa tenue du quotidien ? Demande-t-il à ses chaussettes de répondre uniquement à des critères esthétiques ou de mode ou répondent-elles à d’autres critères plus techniques ?

On a tendance un peu à oublier cet accessoire qui n’est finalement pas du tout accessoire. Et on passe souvent bien moins de temps à choisir sa paire de chaussettes que son cuissard, ses chaussures ou ses tenues.

Mais, pour le cycliste comme pour les autres sports, la chaussette est un élément primordial. C’est l’élément en contact direct entre le pied et la chaussure. Et vu les milliers de tours de pédales réalisés et donc les risques de frottements et de gênes, engendrant échauffements et transpiration, il vaut mieux être bien dans ses chaussettes et qu’elles se fassent oublier (dans tous les domaines;-) ) !

Les marques ne mettent pas toujours suffisamment en avant les aspects techniques de leurs produits. Bien souvent nous allons changer de chaussettes selon les saisons, et avec elles composition et hauteur vont varier, mis à part cette temporalité et les critères esthétiques, portons-nous attention à d’autres critères ?

L’histoire de Pente Douce

Partant de ce constat et ces questions, trois amis, Maurane, Paul et Timotée, travaillant alors tous trois dans un magasin de sport de Laval en Mayenne et ayant soif d’entreprendre, décident de lancer leur projet : « Des chaussettes techniques, confortables et designs au service de la performance pour sportifs exigeants ».

Paul, passionné de vélo, a une formation Staps option ergonomie performance motrice, Maurane a une formation de designer aux Beaux Arts et Timotée, passionné de sport également, a une formation agricole et une expérience de projets entrepreneuriaux. Le trio est parfaitement complémentaire et motivé pour lancer leur marque !

Chaussettes de vélo Pente Douce
L’équipe de Pente Douce : Timotée, Maurane et Paul, photo Ouest France

Ils remarquent que les cyclistes du Tour et des courses locales ont des chaussettes très designs et assez originales parfois mais sont-elles très « techniques » également ?

Ils décortiquent le marché existant et les propositions actuelles et voient qu’il est possible d’amener une touche de technicité supplémentaire en plus du design.

Les bandes de serrage sont enlevées, car elles ont un effet coupe-sang. À leur place, la tige de la chaussette aura une forme d’entonnoir cintrant la cheville pour le maintien. Des renforts sont ajoutés sur le talon, à l’avant du pied et sur l’extérieur de la chaussette afin de protéger les orteils et la voute plantaire ce qui donne la sensation d’un petit coussinet. Pour apporter de la respirabilité et de l’élasticité, de l’élasthanne et du polyamide sont positionnés sur le dessus de la chaussette et aux endroits stratégiques afin que la chaussette moule et maintienne parfaitement la cheville et le pied. Enfin, une languette élégante est positionnée à l’arrière de la chaussette pour la repositionner plus facilement.

Chaussettes de vélo Pente Douce
Chaussettes de vélo Pente Douce, la conception

La languette est un peu le signe distinctif de la marque avec le petit drapeau bleu blanc rouge positionné dessus. La hauteur de la tige fait tomber les chaussettes juste en-dessous du mollet afin de le mettre en valeur.

Chaussettes de vélo Pente Douce
Modèle bleu, blanc, rouge, photo Rowson Andrewskovish

Il leur tient à cœur de trouver un savoir-faire français pour garantir une chaussette de qualité.

Ils se tournent alors vers la manufacture Broussaud. La maison Broussaud, créée en 1938, est spécialisée dans le tricotage. Elle est dirigée par la troisième génération de la famille Broussaud. Elle est basée dans un petit village de 630 habitants du limousin près de Limoges. Elle a fait de la qualité sa marque de fabrique. Son savoir-faire est reconnu par le label EPV (Entreprise du Patrimoine Vivant) et OFG (Origine France Garantie). Evoluant au fil des générations, elle s’est dotée d’un outil de production performant qui, associé à la R&D et aux designers maisons, permettent de proposer des produits hauts de gamme et performants.

Reste le nom de la marque à valider. Les trois compères désiraient trouver un nom en rapport avec le nom d’un col mais sans utiliser le nom d’un col … lourde tâche. L’idée est venue avec la « pente » associée à « douce » qui caractérise le confort de la chaussette « Pente Douce ».

L’équipe doit maintenant financer le projet et le lancement de la gamme. L’idée du financement participatif est une évidence et ce sont les premiers clients cyclistes qui permettent cette impulsion en précommandant leurs chaussettes. Une campagne est ouverte sur la plate-forme Ulule en janvier 2019. En deux mois une centaine de cyclistes jouent le jeu et l’histoire peut commencer.

Les premiers prototypes sortent en février 2019. Après quelques tests et ajustements, la société est créée en avril 2019 et la première collection est lancée, la collection « Vedette ».

La collection « Vedette »

Chaussettes de vélo Pente Douce
Rose poudrée et Camouflette – Photos Rowson Andrewskovish
Chaussettes de vélo Pente Douce
Forêt canadienne et Marinière jaune – Photos Rowson Andrewskovish
Chaussettes de vélo Pente Douce
Cubique et Marinière bleue – Photos Rowson Andrewskovish

Les chaussettes sont commercialisées via la boutique en ligne et sont également à la vente dans des points de vente réparties sur l’Ouest de la France à l’heure actuelle.

Débuts prometteurs et projets futurs

La marque a quelques ambassadeurs testeurs de renom qui sont entièrement satisfaits du produit qui tient toutes ses promesses.

Pour les avoir testées également, le contrat est rempli. Très bon maintien du pied et de la cheville, grand confort et excellente respirabilité ce qui fait qu’elles se font oublier ce qui est un atout dans ce cas ! Elles sont utilisables plutôt en mi-saison comme annoncé mais également par temps froid avec une bonne chaussure hiver.

L’équipe ne s’arrête pas là. Elle va sortir au printemps prochain une nouvelle collection, la collection « Light », qui sera complémentaire de la première collection.

Quatre nouvelles paires de chaussettes au design inédit et à la technicité adaptée à la saison et aux températures estivales. Elles seront caractérisées par un dessus de pied encore plus respirant et l’ajout de mesh sur l’ensemble du coup de pied apportant une finesse plus importante. Hâte de voir le design et de les tester.

Parallèlement, le réseau de distributeurs va certainement s’agrandir assez rapidement, tout comme la communication, aidée par le bouche à oreille, puisque déjà de nombreux cyclistes ont été séduits par ce produit.

L’équipe est plutôt sur une pente ascendante et pas si douce que ça !

Le prix de ces chaussettes est de 20 € ce qui les place plutôt dans la fourchette haute, mais il est tout a fait cohérent et justifié au regard de la technicité, la qualité et la durabilité du produit, qui plus est fabriqué en France.

Contacts et boutique en ligne : https://pentedouce.fr/

LEAVE A REPLY