Annonce

Accueil MATOS NOUVEAUTÉS C’est qui Le Patron ?

C’est qui Le Patron ?

5
Annonce

On se croirait dans une « pub » pour la marque des consommateurs, mais en fait c’est juste le nom d’une entreprise de « Cycling Couture », qui revisite à sa façon le look des belles années du vélo. Je suis tombé par hasard sur le site de ces fanatiques de vélo basés à Amsterdam. Ce sont des admirateurs inconditionnels de l’histoire du cyclisme et leur source d’inspiration sont les grands champions d’autrefois comme Coppi , Bartali , Koblet  et Bahamontes.

Un des grands patrons du cyclisme : Fausto Coppi

Ces grands champions d’autrefois avaient tous des looks sophistiqués, prestigieux et confiants. Le Patron perpétue cet héritage, au travers d’une collection de vêtements de qualité dans un style intrépide, pour les fanas de cyclisme du monde entier. Pour un look décontracté et néo rétro on pourra être bien sur le vélo, et chic également lorsqu’on arrête de rouler.

Total Look néo rétro

Vous connaissez maintenant la curiosité cycliste de Bike Café. On met notre nez partout, et on n’hésite pas à vous faire partager les bons plans que l’on découvre. Nous sommes attirés par la tendance que l’on baptise « néo rétro » qui implique la rencontre entre la culture et l’histoire. Ce mélange générationnel inspire les marques d’équipements de vélo et les créateurs. Un accessoire ayant le look du passé, travaillé dans un esprit moderne avec des matériaux actuels peut avoir du sens sur un vélo. Ce petit détail, qui fera mouche pour parachever notre look est important. Son choix relève de la personnalisation que voudra apporter à notre mode de vie cycliste.

Annonce

J’ai tout d’abord pensé à Bernard Hinault et bien sûr Eddy Merckx des « patrons » du peloton à leur époque – photo Gabriel Refait

Devant cette belle vitrine qu’est internet j’ai fait une pause devant LePatron.cc … J’ai tout d’abord pensé à Bernard Hinault et bien sûr Eddy Merckx des « patrons » du peloton à leur époque, et j’ai découvert sur les pages de ce site des fringues qui me plaisaient bien par leur côté décalé par rapport aux classiques équipements vélos. Attention c’est du « Street Wear », mais à chaque fois un petit détail nous fait penser que ce tee-shirt; ce sweat, ces chaussettes, … seraient cool à porter en vélo comme à la ville.

J’ai craqué …

Une petite sélection … les chaussettes : j’adore – photo Bike Café

Oui j’assume ma statut de « fashion victim », j’ai craqué pour quelques produits, présentés sur Internet. Livraison rapide et soignée, j’ai reçu le colis et grâce à la température printanière ici à Aix, j’ai pu aller me balader avec. La notion de Cycling Couture est subtile, on peut appeler ça du streetwear si comme moi on n’a pas peur de passer pour un ringard et nostalgique des années 80. J’assume et mon vélo single speed est né à cette époque alors pourquoi pas.

on peut rouler libre et faire du vélo sans être déguisé en cycliste

Mélanger sport et vie quotidienne (sportwear) est une tendance durable. Le basket l’a initié aujourd’hui les créateur de mode s’en inspirent. Le vélo est la mode il s’installe dans notre quotidien. Il m’arrive de porter même des veste de vélo comme ma préférée du Café du Cycliste ou une veste Rapha. Avec un jean avec de l’élasthanne, on peut rouler libre et faire du vélo sans être déguisé en cycliste.

Après avoir échangé avec le marque je peux vous proposer cette réduction accordée aux lecteurs de Bike Café …

Les Prix :

  • T-Shirt : 39,95 €
  • Sweat : 79,95 €
  • Chaussettes : 8,95 €
  • Bonnet : 39,95 €

Voir info sur le site

Galerie

5 COMMENTAIRES

  1. Super sympas, on s’en fout d’être ringard, de toute façon les modes, ça repart et ça revient…
    Une question sur le vélo, c’est un 56 ou 58 ? et par rapport à votre taille ? Je me permst de demander car je suis le point de basculer aussi sur un fixie équivalent ! Merci d’avance

LAISSER UN COMMENTAIRE

Renseignez votre commentaire
Renseignez votre nom

Quitter la version mobile