Annonce

Accueil BOUQUINS GRAVEL …

GRAVEL …

7
Magazine GRAVEL Vélo Vert

Ça y est … ce mot GRAVEL, qui circule désormais dans toutes les bouches, possède enfin un magazine à son nom. C’est l’équipe de Vélo Vert qui a tiré en premier… et quelle salve ! Ce magazine est très réussi et hyper complet. Vous vous doutez bien que, bossant pour une autre publication, j’ai regardé dans les coins et même soulevé le tapis pour chercher le truc qui n’irait pas, mais je n’ai rien trouvé et j’ai que des louanges à faire au boulot que l’équipe de VV qui a réalisé ce mag. Avec une mention spéciale à Sébastien et Etienne, qui signent un nombre impressionnant d’articles. Pour tout vous avouer : je suis même jaloux de cette publication, que j’aurais bien aimé faire moi même … tant il fait fait la synthèse de tout ce que ce mot représente en matière de vélo.Tout y est : essais matos, voyages, portraits, événements, … Courez vite l’acheter … 

Magazine GRAVEL panorama des vélos. Il y aura du matos mais pas que …

Prêchant depuis 2015 pour ce type de vélo, que j’avais découvert à l’époque par hasard, je suis heureux de voir l’épaisseur de ce magazine et la diversité des sujets. Il y a 6 ans on aurait publié un A4 recto – verso, désormais – ce mag GRAVEL nous le prouve – le choix du matériel est pléthorique, la pratique est devenue populaire et comme le dit Sébastien Corradini, dans son édito « Avec le gravel on décortique chaque atome du temps que l’on passe à pédaler, pour vivre chaque seconde intensément. Au guidon d’un gravel on ne gagne pas du temps, on en profite pleinement ».

Magazine GRAVEL Vélo Vert

Informations

  • Titre : GRAVEL
  • Journalistes (s) : Sébastien Corradini – Etienne Plouze – Amaël Donnet / Nicolas Joly / Julien Conan
  • Editeur : Vélo Vert
  • Site web éditeur :  velovert.com  et veloderoute.com
  • Nombre de pages : 220
  • Date de publication : avril 2021
  • Prix TTC : 7,95 €
Magazine GRAVEL Vélo Vert

Je n’ai pas encore tout lu : je savoure … J’apprécie l’absence d’ordre dans le rubricage qui permet de retrouver l’esprit « bordélique » du gravel que j’adore. J’y retrouve du BLA BLA BLA, comme chez nous sur notre podcast, mais ici c’est sur papier. Je découvre des personnages avec de beaux portraits et des TRIP, sans se sortir les tripes, juste pour le plaisir. Et puis, cela mérite d’être souligné des portraits de femmes, trop peu nombreux dans notre univers vélo encore trop masculin. 

Magazine GRAVEL Vélo Vert

Bon j’arrête les compliments vous aller finir par croire que j’ai pris des actions chez Vélo Vert … Allez vous même vérifier en kiosque ce que je vous ai raconté. Ah, j’allais oublier : si, comme moi, votre marchand de journaux ne l’a pas dans ses rayons ou ne l’a plu (tellement il part vite), vous pouvez le commander en ligne c’est ICI

 

7 COMMENTAIRES

  1. Retour aux sources!

    VV a démarré sur le VTT à une époque où on roulait en full rigides et où la rando à VTT était très proche d’une pratique gravel.
    Ils vont pouvoir recycler leurs topos! 😉

    Leur positionnement était (comme le nom l’indique) celui d’un magazine tourné vers la pratique découverte et non pas la compet, comme le concurrent VTT Mag.

  2. Beau mag, en effet. A tous les sens du terme. Je l’ai en main depuis deux jours et c’est un régal. Au final, je regrette juste d’avoir découvert le Gravel après près de 50 ans de vélo, car si je continue à rouler pour le fun avec mon VTT, les horizons ouverts par mon Rondo sans nécessairement faire un paquet de bornes sont source de banane inépuisable!

  3. Très beau magazine effectivement ! J’ai pris un grand plaisir à le découvrir, gâché cependant par l’impressionnant nombre de fautes d’orthographe (au moins 2 par pages) qui entâche un peu la lecture.
    A croire qu’il n’a pas été relu avant publication.

  4. Bonjour, un grand merci à Bike Café pour cette critique pleine de bienveillance. Ça compte d’autant plus pour nous que nous estimons beaucoup le travail réalisé par l’équipe du site. Merci également pour vos messages qui sont source d’une grande satisfaction. Nous voulions exposer notre vision du vélo et du Gravel que nous pratiquons avec passion, et constater que cet esprit est partagé par tant de cyclistes est un réel plaisir. Evidemment, vous avez raison, la relecture n’a pas été à la hauteur et je dois faire mon mea culpa. Si un numéro 2 vient à naître dans le futur, nous estimerons mieux les effets de la charge et de la fatigue sur nos aptitudes à la relecture.

  5. Un grand merci à l’équipe de Bike Café (Patrick, Laurent…) et à Sébastien Corradini de Vélo Vert pour la passion que vous mettez dans vos articles, pour votre vision large de cette pratique et l’enthousiasme, l’inspiration que vous transmettez ! merci et longue vie à vos publications. Fred Roche.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Renseignez votre commentaire
Renseignez votre nom

Quitter la version mobile