Annonce

AccueilMATOSChaussures Gravel et VTT Lake MX-146: gardez les pieds au chaud et...

Chaussures Gravel et VTT Lake MX-146 : gardez les pieds au chaud et au sec !

L’hiver est là, et vous êtes néanmoins nombreux, comme moi, à rouler malgré le froid. Je vous ai récemment présenté une tenue textile hivernale pour l’affronter, ou plutôt composer avec lui. Aujourd’hui, je vous propose mon retour d’expérience sur les chaussures Lake MX-146 qui sont destinées à la pratique du Gravel et du VTT l’hiver. Lake n’est pas une marque si répandue au sein de l’hexagone. Orientée haut de gamme, cette marque américaine est pourtant à l’origine de nombreuses innovations dans le milieu de la chaussure vélo. C’est dans l’Illinois, au bord du Lake Michigan, que Lake voit le jour en 1982. Le climat local très rigoureux pousse la marque à élaborer les premières véritables chaussures d’hiver. Aujourd’hui, la gamme hiver de Lake ne compte pas moins de 7 modèles !

Winter Shoes Gravel
Lake propose une vaste gamme de chaussures hivernales

Présentation de ces belles bottes

Le modèle que j’ai choisi de tester, parmi la gamme hivernale est le MX-146. Pourquoi ce choix ? Cela me semble le modèle le plus adapté à la pratique du Gravel dans les conditions hivernales françaises et frontalières (je sais que vous êtes nombreux à nous lire en Belgique et en Suisse). Un hiver marqué dans certaines régions, mais pas non plus légitime pour revendiquer le test des modèles les plus extrêmes de la marque. Par ses caractéristiques annoncées, les MX-146 me semble le bon compromis sous nos latitudes tempérées. Et voici pourquoi.

Semelle extérieure et intérieure

La semelle extérieure Supergrip est en nylon injecté de fibre de verre. Cette semelle comporte des inserts ICE LOCK, qui sont des microfibres de verre injectées verticalement. Elle est censée adhérer à pratiquement toutes les surfaces. À noter que Lake fournit un mode d’emploi précis en papier, également en ligne, qui permet d’installer correctement les cales deux points. Les indications sont illustrées et permettent de contrôler la bonne « hauteur » de ces cales. Deux inserts permettent la fixation de crampons à l’avant, bien connus par les pratiquants de XC et cyclo-cross. La rigidité ce cette semelle est importante : quasiment aucune flexion n’est possible. Un premier indice pour le rendement prévu ! Trop souvent ignorées, les semelles intérieures sont ici particulières, avec un important pouvoir isolant. Un plus face à la concurrence qui néglige trop souvent cet élément.

L’empeigne

Annonce
Annonce Assos New Mille GTC

L’empeigne est faite d’un tissu softshell et d’une fibre synthétique Thinsulate 200 g. Une membrane étanche DWR (Durable Water Resistant) assure l’imperméabilité de cet ensemble. L’aspect cuir est le résultat de l’utilisation de microfibre Clarino : conçue au Japon pour imiter le cuir, avec de nombreux avantages supplémentaires (30% plus léger que le cuir de même épaisseur et un séchage plus rapide). Le résultat est une finition résolument haut de gamme. Des doubles chevrons et une sérigraphie réfléchissante apportent un peu de sécurité passive, toujours bienvenue dans les faibles conditions de luminosité hivernale.

Système de fermeture

Le système d’ajustement s’articule autour d’une unique molette de la marque BOA. C’est le modèle (réparable) M4 de chez BOA qui a été retenu ici. Je trouve ce choix judicieux : la molette est bien plus grosse que celles rencontrées habituellement, en plus d’être striée. Un vrai plus pour ajuster le serrage avec des gants d’hiver. Pour enfiler le pied, il faut dégrafer une attache plastique latérale (système Click-Fit), permettant de libérer entièrement le câblage de la molette BOA. Peu habituelle, la manœuvre est cependant vite acquise. Pour terminer cette présentation, le poids vérifié est ici de 590 gr en taille 46, pour une chaussure sans cale.

Une bonne Protection hydrofuge de la Lake MX146
Système de serrage avec molette BOA M4 (photo Laurent BIGER)

Le test terrain

J’ai testé cette paire de lake MX-146 durant 5 semaines en Lorraine, principalement sur les pistes et routes de Verdun. Cette période de fin décembre à fin janvier m’a permis de les confronter à une météo typiquement hivernale, sur une plage de température de -5°c à 8°c. De copieuses averses (une des nombreuses richesses de la Meuse …) m’ont également permis de vérifier l’imperméabilité annoncée.

gravel-shoes-winter-bike-cafe
Le rendement et le confort sont l’ADN de ces Lake MX 146 (photo Patrick Sauvageot)

Isolation thermique

Annonce
annonce wishone gravel race

Décrites par Lake comme étant confortable jusqu’à -4°C, je ne peux que confirmer cette affirmation. Bien que nous ne sommes pas tous égaux face au froid, l’isolation thermique de ces Lake MX-146 est tout à fait conforme au descriptif. La forme du chaussant favorise un volume intérieur conséquent, propice à la chaleur et au port de chaussettes adaptées. Attention, au delà de 8°C ces chaussures seront trop chaudes, et pas assez respirantes. Mais pour une utilisation entre -5°et 5°C, ce qui correspond bien à l’essentiel de nos sorties hivernales, elles sont vraiment au rendez-vous.

Imperméabilité

En un mot : imparable ! Malgré de nombreuses sorties sous la pluie, je n’ai jamais eu les pieds mouillés, ou même humides, avec ces MX-146. La molette BOA positionnée très haut permet d’ajuster au plus prés de la cheville la partie haute de la chaussure, limitant ainsi l’infiltration par ruissellement. Dans la boue, j’ai évidemment apprécié cette imperméabilité :

Lake-cycling-review
Dans la boue, l’imperméabilité est nécessaire ! (photo Laurent BIGER)


Une reconnaissance hasardeuse d’un sentier en descente m’a entraîné dans un champ inondé, transformé en une sorte de marais. N’ayant pas eu le choix que de porter mon vélo pour espérer en sortir, j’ai pu constater leur excellente imperméabilité. Enfoncé jusqu’à la malléole, je n’ai constaté aucune infiltration durant cette marche forcée dans l’eau.

Rendement

Annonce
Annonce Urge Papingo Tribe group sport

Je ne regrette pas d’avoir porté mon choix sur le modèle MX-146. Comme évoqué en introduction, la rigidité de la semelle est parfaite pour une utilisation en Gravel, y compris sportive. Le rendement est excellent ! Pour cela, il faut aussi veiller à trouver le bon compromis de serrage de la molette BOA, afin de laisser une certaine liberté de mouvement à la cheville. Les cales se trouvent facilement au clipsage, preuve d’une bonne conception de la semelle. L’adhérence sur le sol est bonne, mais évidemment la rigidité de la semelle ne joue pas en faveur de la marche …

En conclusion

Pas de point faible ces Lake MX-146 ? Et bien s’il fallait trouver à redire, j’aurais préféré un maintien du talon plus étroit et je regrette l’absence de demi pointure. Cependant, il est possible de choisir entre 2 largeurs, un vrai plus ! J’ai trouvé ces MX-146 remarquables en finition, isolation et imperméabilité. Ce sont de sérieuses rivales aux excellentes Vaude Minaki testées l’hiver dernier. Néanmoins bien différentes car ces MX-146 seront supérieures en rendement au pédalage, là où les Vaude prendront leurs revanches pour marcher grâce à une semelle plus souple. Les Lake sont souvent réputées chères, et pourtant ces MX-146 sont dans la moyenne de la concurrence. Au bilan, si vous préférez comme moi les sorties au grand air de l’hiver plutôt que celles virtuelles dans votre garage, considérez ce produit de qualité qui vous tiendra durablement les pieds au chaud et au sec.

Caractéristiques

  • Chausson interne à coutures scellées
  • Revêtement en microfibre Clarino
  • Semelle extérieure Supergrip (nylon injecté de verre)
  • Isolation Thinsulate (200 grammes)
  • Membrane imperméable DWR
  • Eléments réfléchissants
  • Molette de serrage BOA M4
  • Protège orteils en microfibre Tectuff
  • Compatibilité : cales 2 points
  • Tailles : du 36 au 50 (deux largeurs proposées par taille)
  • Poids unitaire vérifié : 590gr en taille 46
  • Prix public constaté : 229,00 €
  • Distributeur français : Alternativ Sport LAKE – Lake MX146 (alternativsport.com)
  • Site fabricant : MX 146 – Lake Cycling
Annonce
Laurent Bigerhttps://www.strava.com/athletes/20845281
Laurent a rejoint Bike Café en 2017. Compétiteur VTT jusqu'en 2018 et fondateur de More Gravel, c'est un adepte du vélotaf, mais avant tout un passionné des sujets techniques. Les matériaux, la géométrie et les pneumatiques sont ses domaines de prédilections. Pour mener à bien ses tests, Laurent n’hésite pas à s'aligner en courses de cyclo-cross ou même de VTT au guidon d'un Gravel. Même si le Mont Ventoux reste son attache natale, Laurent bouge beaucoup dans l'hexagone, permettant ainsi de tester vélos et équipements dans les conditions les plus variées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Renseignez votre commentaire
Renseignez votre nom

Articles similaires

Du même auteur

Newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion et recevez l'actualité de Bike Café chaque semaine dans votre boite mail !