Annonce
Annonce Selle Italia

AccueilMATOSKASK Wasabi, astucieux et polyvalent

KASK Wasabi, astucieux et polyvalent

Kask, marque italienne fondée en 2004, conçoit et fabrique ses casques à 100% en Italie. Elle est présente dans différents univers, neige, équitation et cyclisme. Nous avons eu l’occasion déjà de présenter certains modèles de la marque et de réaliser dernièrement le test du casque Mojito. Après un bon Mojito passons au Wasabi ! Une des particularités de la marque est de nommer ses casques avec des noms pour le moins originaux. Le Wasabi va-t-il allumer le feu de ce marché du casque à l’offre très fournie et parfois un peu uniforme ? Ou ce nom serait-il plutôt lié à une particularité de ce casque ? Avant que le Wasabi ne vous monte à la tête, voici la réponse…

Une particularité originale et utile : réguler la température sous le casque

L’originalité de ce casque est de réguler la température intérieure via une entrée d’air modulable. Ce n’est pas à proprement parler une nouveauté puisque certains s’y sont déjà essayés, mais le concept ici est abouti, comme vous allez le découvrir. Ce Wasabi est classé dans la catégorie des casques aéro. Ces casques sont assez peu ventilés de fait car « fermés ». Son astucieux système permet donc de récupérer quelques degrés salvateurs ; en cas de surchauffe et ainsi de ventiler le crâne.

Il permet d’ouvrir ou fermer très aisément une partie mobile sur le haut du casque laissant apparaître deux grands orifices par lesquels l’air peut alors s’engouffrer. La manipulation aussi bien à l’ouverture qu’à la fermeture se réalise très rapidement par une simple pression du doigt.

Annonce
Annonce Look - 765 Optimum

Lorsque nous montons une cote ou même un col en région montagneuse, nous savons que nous allons avoir un « coup de chaud ». Au niveau corporel, nous essayons de nous refroidir en faisant tomber une couche si besoin ou ouvrir la veste ou le maillot, mais pour la tête c’est plus difficile de réguler la température. Ce casque apporte une partie de la réponse à cette problématique.

Le système est réglable et vous adaptez à votre guise l’ouverture en fonction de vos besoins.

Annonce
Annonce Townie Go Bike Café

Lorsque l’AVS (Active Ventilation System), nom de ce système, est fermé, toutes les entrées d’air en partie avant sont obturées. Reste la partie arrière avec les 6 sorties d’air qui permettent d’évacuer la chaleur accumulée.

Kask Wasabi
La partie arrière bénéficie de 6 aérations pour évacuer la chaleur, photo Hugues Grenon

A l’usage, après trois mois environ de tests par des températures allant de +20°C à -4°C, le rafraîchissement ou bien l’apport de chaleur provoqués par la variation d’ouverture et le flux d’air variable se font vraiment ressentir. En montée, il faut juste penser à actionner le système. Et également le refermer quand vous avez besoin de récupérer une certaine chaleur, par temps froid. C’est du vécu ! Avec un oubli de refermer le casque par -4°C environ dans une longue descente, ma tête s’en souvient encore !

Kask Wasabi
Ouïes ouvertes pour la montée, une pause, et un oubli de les refermer pour la descente rafraîchira mon crâne de quelques degrés malgré un bonnet par une température de -4°C… photo Hugues Grenon

Les tests réalisés par Kask font état d’un accroissement de la température de +1,5°C casque fermé par rapport à casque ouvert à vitesse égale. Tout en ne perdant que moins d’1 Watt à 50 km/h pour les férus de chiffres. Ce casque est d’ailleurs utilisé par les coureurs de l’équipe Ineos Grenadiers qui ont participé à son développement et qui l’ont porté lors des Strade Bianche.

Vidéo Ineos Grenadier

Testé cet automne et cet hiver, il a été idéal par temps froid et très froid et également à la mi-saison par des températures moyennes jusqu’à 20°C. Au-delà, je ne peux pas me prononcer encore et il conviendra de le tester par temps très chaud ou canicule pour valider également son utilisation tout l’année. Mais le fait qu’il possède peu de ventilation me font finalement penser qu’il sera peut-être très (trop ?) chaud l’été.

Au niveau sécurité un élément réfléchissant est positionné sur l’arrière du casque.

Kask Wasabi
Un élément réfléchissant à l’arrière du casque, photo Hugues Grenon

Une belle qualité de fabrication et une très bonne ergonomie

Comme toutes les productions Kask, la qualité de fabrication et les finitions sont au rendez-vous. La coque interne, mais également la partie coulissante, sont en polystyrène recouvert d’une coque avec application d’une couleur mate très bien réalisée.
Le réglage occipital Octo-fit permet un ajustement vertical et horizontal. Il peut coulisser de quelques centimètres en haut ou bas afin de s’adapter au mieux à l’arrière de chaque tête. La molette de serrage est très facile à manipuler y compris avec des gants et l’ensemble est très robuste.

Les mousses intérieures sont très moelleuses grâce à un gel recouvert de laine Merinos qui permet de réguler encore mieux la température et la transpiration. Elles sont d’ailleurs proposées en accessoires si besoin de les remplacer.

Kask Wasabi
Des mousses gel très confortables recouvertes de laine Merinos afin de réguler la transpiration, photo Hugues Grenon

La sangle, en cuir Bio pour éviter irritation et allergie, est très confortable et se règle très précisément sans du tout se desserrer. Malgré ma barbe, elle ne s’est pas encore usée, un point à valider sur le très long terme et qui dépendra de votre pilosité !

Au niveau sécurité, Kask n’a pas adopté de système Mips ou autre système mais a créé son propre protocole de sécurité le WG11 validé et testé par un laboratoire indépendant.

Les lunettes s’insèrent parfaitement avec ce casque. Elles ne pourront malheureusement pas se positionner sur le haut du casque si besoin.

Le Wasabi existe en 6 coloris mat : blanc, noir, bordeaux, gris, jade et bleu marine.

Poids vérifié en taille L : 321 g

Kask Wasabi
Pas un poids plume ce Wasabi à 321 g en taille L, photo Hugues Grenon

Poids en taille M annoncé : 290 g
3 tailles : S (50-56 cm), M (52-58 cm), L (59-62 cm)
Prix : 300 € TTC

Une calotte hivernale est proposée en option pour les températures extrêmes et pourra remplacer un bonnet fin pour couvrir les oreilles.

Et pour les baroudeurs nocturnes vous pourrez tout de même fixer votre frontale en faisant passer un élastique ou des scratchs par les orifices avant et arrière. Mais dans ce cas, la fermeture du système de ventilation ne sera pas complète. Et cette option dépendra peut-être de votre modèle de frontale, réalisée ici avec une Stoots, marque française dont je vous ferai bientôt un retour d’expérience.

Verdict

Kask Wasabi
Un casque haut de gamme, original et qualitatif, photo Hugues Grenon

La marque Kask sort quelque peu du lot par ses finitions très qualitatives, son design souvent atypique et sa fabrication « made in » Italie. La principale particularité du Wasabi, sa régulation thermique, est totalement aboutie et adaptée aux températures de mi-saison et d’hiver. Il reste à tester ce système sous de très fortes chaleurs d’été et à mon avis il sera moins ventilé qu’un casque classique, doté de nombreuses aérations. Son poids n’est pas un poids plume, mais cela ne m’a pas gêné, l’ergonomie étant très réussie. Et je ne l’ai utilisé que sur des sorties somme toute assez courtes de 4/5 h et non sur des sorties à la journée ou plus. Ce sera plus handicapant pour les adeptes de l’ultra qui recherchent un allègement maximal sur la tête. Le design est très original. On aime ou pas, c’est une question très personnelle. La finition mate est très qualitative et le nettoyage est aisé. Le Wasabi fait partie des casques très haut de gamme et le prix vous donnera lui un véritable coup de chaud.
Prix : 300 €

Toutes les infos sur le site de Kask

Annonce
Hugo
Hugo
Habitant la Sarthe mais chtimi d’origine, Hugues devient passionné de VTT dès l’apparition de ces machines à plaisir dans les années 80. Son bonheur est de rider dans la nature en forêt en partant du pas de sa porte de préférence. Hugues est un pratiquant VTT, fatbike, gravel, cyclo, bikepacking…Sa devise : peu importe la monture et le niveau pourvu qu’on ait l’ivresse. Passionné par les vélos en acier, il a une attirance pour les artisans du cycle, les cafés vélos et l’univers du vélo en général.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Renseignez votre commentaire
Renseignez votre nom

Articles similaires

Du même auteur

Newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion et recevez l'actualité de Bike Café chaque semaine dans votre boite mail !