Annonce

AccueilMATOSTESTS ÉQUIPEMENTSKasK Mojito 3, l'évolution d'un best seller

KasK Mojito 3, l’évolution d’un best seller

Le casque Mojito3 de Kask est la nouvelle itération de ce casque de vélo, « best seller » de la marque italienne. Bien qu’il garde le nom, il faut savoir que ce casque est complètement nouveau, à quelques détails près, par rapport au Mojito X auquel il succède. Avec ses 230 g, en taille M, ce casque est léger, sans pour autant être un poids plume. Ce nouveau Mojito bénéficie d’améliorations au niveau de la ventilation et la sécurité. Les nouveaux évents sont moins nombreux mais plus larges, ce qui les rend plus efficaces. La forme de ce casque particulièrement ronde et il faudra en tenir compte au moment du choix de la taille, notamment si vous êtes à la frontière de 2 tailles.  

Test du casque de vélo  Kask Mojito 3
À gauche le Mpjito X, plus anguleux à droite le Mojito 3 tout en rondeur. Les nouveaux évents sont moins nombreux mais plus larges – photo Bike Café

Un casque tout en rondeur 

Fini les arêtes et le formes anguleuses, le Mojito 3 affiche fièrement sa rondeur. Bien que le nombre d’évents ait diminué, la ventilation est améliorée par des trous d’aérations plus larges. L’air pourra s’engouffrer par ces ouvertures, notamment sur la partie frontale. La chaleur s’évacuera également plus facilement sur une partie arrière redessinée. Le marquage se fait plus discret que sur le modèle X, on n’en s’en plaindra pas. Globalement je trouve que cette version a gagné en élégance.   

Test du casque de vélo Kask Mojito 3
La partie arrière du système Octo Fit s’ajuste également verticalement par une petite crémaillère – photo Bike Café

On pourrait chanter : ils ont des casques ronds vivent les Bretons, mais bien sûr ce casque n’est pas destiné qu’aux Bretons. Par contre sa forme le prédestine aux crânes ayant plutôt une forme ronde. Le système système Octo Fit, présent sur les modèles haut de gamme, arrive sur ce Mojito. Il apporte un véritable un plus par rapport à l’ajustement et au confort. Une molette de serrage crantée à l’arrière du casque ajuste une bande flottante, qui ceinture l’intérieur du casque, pour s’ajuster à la forme du crâne sous tous les angles. L’ajustement est précis et le maintien est parfait. La partie arrière du système Octo Fit s’ajuste également verticalement par une petite crémaillère, ce qui lui permet de bien adhérer à la base du crâne.

Annonce

Test du casque de vélo Kask Mojito 3
Le rembourrage Blue Tech (effectivement bleu) est ferme, mais moelleux. Par rapport au modèle précédent on le sent plus présent – photo Bike Café

Les tampons de maintien occipitaux sont généreux et offrent des points de contact très doux. Leur ergonomie améliore le port des lunettes dont les branches venaient en butée sur ceux du Mojito X. Avec les vibrations les lunettes étaient repoussées en avant et avaient tendance à descendre sur le nez.

Le rembourrage Blue Tech est ferme, mais moelleux. Son tissu dispose d’un traitement anti-bactérien et anti-microbien. En cette période hivernale on ne transpire pas trop, et je n’ai pas perçu de mauvaise odeur pendant cet essai. Le rembourrage sèche vite. Je retrouve la jugulaire plutôt bien finie, qui était déjà sur le modèle précédent. La longueur est généreuse et conviendra à tous les mentons.

Sécurité 

Selon Kask, le Mojito3 dépasse de 48%, les normes de sécurité imposées par l’Europe. Par rapport au modèle précédent le Mojito X, il bénéficie également de 32% d’améliorations, pour les impacts arrières, 25% pour les impacts avant et 12% pour les impacts venant du haut du casque.

Toutes les améliorations annoncées dans ce domaine sont bonnes à prendre. Après tout, c’est pour la sécurité que l’on porte des casques. On regrette néanmoins de ne pas trouver la présence d’un système Mips, pour assurer une protection supplémentaire concernant les impacts induisant des rotations. 

Fabriqué en Italie

Test du casque de vélo Kask Mojito 3
Made in Italy – photo Bike Café

La mention « Fabriqué en Italie » est écrite en grosses lettres sur la jugulaire. Une affirmation nationale bien sympathique …
Bien que Kask affirme que les niveaux de protection ont été augmentés par rapport au dernier modèle on regrettera l’absence du système Mips pour amortir les chocs avec rotation. 
Le Kask Mojito est le casque de route universel qui sera apprécié également en gravel. Ce n’est pas le plus léger de la gamme, ni le plus aérodynamique, ni le plus ventilé, ni le moins cher. C’est celui qui fait un peu de tout à un prix correct. Personnellement, adepte de la visière, qui me sert de pare-soleil et de protection contre la pluie, je regrette la disparition du modèle clipsable, présent sur le Mojito X. Pour la remplacer j’utilise une casquette cycliste sous le casque, mais en été j’aurais apprécié l’aération totale du crâne tout en bénéficiant de cette visière.
Faisant 58 de tour de tête (donc taille M) j’aurais été mieux avec un casque de taille L pour glisser ma casquette. 

Annonce

En conclusion je trouve que ce Mojito 3 est plutôt réussi. Il y a fort à parier que Kask gardera une place de choix dans les ventes avec ce modèle lancé en 2016.

Test du casque de vélo  Kask Mojito 3
Même les moutons ont apprécié mon look avec ce casque Mojito3 et mes lunettes Koo Demos idéales lorsque le temps est à la grisaille – photo Bike Café

Caractéristiques 

Il est proposé en plusieurs teintes : jaune fluorescent, orange, noir, gris et blanc. Il existe également une option noir mat légèrement plus chère. 

Tailles 

S48 – 56 
M52 – 58 
L59 – 62 
XL63 – 64 
Annonce

Prix : 134 € – 144 € en noir mat

Infos sur le site

Mon avis …

J’ai aimé

  • Le design aux lignes plus fluides
  • L’efficacité du système Octo Fit
  • La jugulaire déjà appréciée sur le modèle précédent

J’ai moins aimé

  • La perte de l’option visière présente sur Mojito X
  • L’absence de Mips

Les lunettes Koo Demos

Test du casque de vélo Kask Mojito 3
Un package réussi KasK + KOO … photo Bike Café

Pour rouler avec ce beau casque il me fallait de belles lunettes. Pour cela je me suis également tourné vers Kask qui a lancé sa marque de solaires pour le vélo : KOO. J’ai choisi ce modèle « Démos ». Je les avais remarquées sur le Tour de France aux visages des coureurs de l’équipe Trek-Segafredo. Ces lunettes m’ont séduit par leur look. La jeune marque KOO, ayant  été créée par KasK, cela explique peut-être l’affinité que j’ai ressenti entre ces 2 équipements. Ces lunettes se situent dans le haut de gamme et l’optique Zeiss anti-reflet justifie ce positionnement. La ventilation de ces lunettes est un de ses points forts que j’ai pu vérifier immédiatement. 

J’ai choisi le modèle noir et les verres roses. Je trouve cette teinte agréable par temps couvert et faiblement ensoleillé. C’est le modèle qui assure la meilleure transmission de lumière. Par ailleurs je trouve que le rose apporte de la netteté. Le pince nez se règle sur 2 positions : nez fin ou large. Les branches sont droites et elles s’intègrent bien au casque Mojito. La généreuse surface des verres assure une très bonne protection.   

Test du casque de vélo  Kask Mojito 3
J’ai choisi le modèle avec des verres teintés en rose – photo Bike Café

Les « Démos » sont disponibles dans une grande variété de combinaisons verres et montures. 

Options de monture / verres : 

  • Blanc / Marron (23% de transmission de la lumière)
  • Blanc / Turquoise (11% de transmission de la lumière)
  • Noir / vert (transmission lumineuse de 23%)
  • Noir / Rose (58% de transmission de la lumière)
  • Noir / Bleu (11% de transmission de la lumière)
  • Bleu / Bleu (11% de transmission de la lumière)
  • Transparente  / Rouge (23% de transmission de la lumière) 
  • Poids: 36 g
  • Largeur: 145 mm

Prix : à partir de 149 €

Infos sur le site 

Annonce
Patrick
Aix-en-Provence - Après la création de Running Café, la co-fondation de Track & News Patrick remonte sur le vélo en créant Bike Café. Il adore rouler sur route et sur les chemins du côté de la Sainte-Victoire. Il collabore en freelance à la revue Cyclist France. Affectionne les vieux vélos et la tendance "vintage". Depuis sa découverte du gravel bike en 2015, il s'adonne régulièrement à des sorties "off road" dans sa belle région de Provence.

2 COMMENTAIRES

  1. Toujours pas de mips.. Je viens de remplacer mon mojito X acheté l’été dernier suite à une chute sur le dessus de la tête. Il était très confortable , mais je l’ai remplacé par un Giro syntax et tant pis si la jugulaire est moins agréable. Pas de mips, wavecel ou autre maintenant pour un casque de ce prix cela devient rédhibitoire

  2. Bonjour Fred, merci pour votre commentaire. Effectivement, ni de techno MIPs, ni d’autre techno de protection sur le nouveau Mojito. Par contre, après avoir contacté Apesud Cycling (le distributeur français), je vous confirme que des progrès en matière de protection sont assurés grâce à la certification WG11. Cette nouvelle norme porte sur une meilleure absorption des chocs en rotation, sur le principe du MIPS. Le Mojito 3 est le premier casque à respecter cette norme (d’où les chiffres en progression cités dans l’article) et Apesud assure que l’ensemble de la gamme 2021 intégrera cette nouvelle norme d’ici quelques mois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Renseignez votre commentaire
Renseignez votre nom

Articles similaires

Du même auteur

Newsletter

Newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion et recevez tous les lundis matin l'actualité de Bike Café dans votre boîte aux lettres !

Merci pour votre inscription !