Annonce
Annonce 226ERS

AccueilDécouvertesParcoursEvolution Gravel Race, l'aventure africaine avec WishOne

Evolution Gravel Race, l’aventure africaine avec WishOne

Nous avions rencontré le Team Amani au mois de mai à Millau dans le fief de WishOne. Nous avions alors évoqué l’échange et le partage entre ce Team africain et le Team WishOne. La suite logique était une participation à l’Evolution Gravel Race en Tanzanie. La marque de Millau est même devenue partenaire officiel de cette épreuve de 850 km reliant le cratère du Ngorongoro à la côte Swahilie. C’est Victor Bosoni qui est parti en Afrique relever le défi de cette course incroyable. Il nous a envoyé le récit d’une course éprouvante qu’il a dû abandonner au 600ème kilomètre à cause d’une bactérie qui l’a rendu malade. Texte et photos Victor Bosoni

La découverte

Evolution Gravel Race 2023 avec WishOne
Le Wish One Sub découvre la Tanzanie

Après avoir débuté en 2022 sous la forme d’une course par étapes de cinq jours, les organisateurs de la course ont changé cette année le format en une course d’ultra en deux étapes. C’était le même parcours de 850 kilomètres avec 10 000 mètres de dénivelé, commençant au cratère du Ngorongoro et se terminant sur la côte swahili de l’océan Indien. Les coureurs doivent le parcourir en deux étapes, avec une pause obligatoire de 12 heures entre ces deux étapes.

Evolution Gravel Race 2023 avec WishOne
Parcours et liste des participants
Annonce
Annonce Trek

Victor Bosoni, membre du Team Wish One était envoyé en Tanzanie pour représenter la marque. Il nous livre son récit.

Ma première impression lors de mon arrivée en Tanzanie a été la découverte d’un pays unique. L’hospitalité est une des grandes qualités des Tanzaniens. Tout au long de mon séjour, j’ai été traité comme un roi. Dans mon hôtel, le personnel avec qui j’ai créé des liens amicaux, était aux petits soins pour moi.

Pendant la semaine d’acclimatation, précédant le départ de l’Evolution Gravel Race, j’ai exploré les environs de Moshi. Je me suis familiarisé avec le type de pistes que j’aurais à parcourir. Cela allait des pistes larges et ondulées aux singletracks rapides et lisses. C’est avec une joie empreinte de curiosité que j’ai réalisé ma première sortie, encouragé par les habitants le long des routes, avec des enfants criant « Mzungu ! » (le surnom donné ici aux Européens à la peau blanche). Malgré la pauvreté qui saute aux yeux, il se dégage dans ce pays une joie de vivre contagieuse. La Tanzanie, bien que magnifique, connait de graves problèmes sanitaires, surtout dans les régions les plus reculées. Cela fait réfléchir et nous conduit à la plus grande humilité.

Evolution Gravel Race : c’est parti !

Evolution Gravel Race 2023 avec WishOne
Au départ avec Lachlan Morton qui va remporter l’épreuve
Annonce
Annonce Hutchinson

Le 27 Juin 2023 à 7h, le départ est donné ! Après un trajet de 5h la veille entre Moshi et le Cratère Ngorongoro, lieu du départ. Un concurrent italien, Ivan Poiana, s’est retrouvé sans vélo, suite à des problèmes de transport aérien de ses bagages. Fort heureusement, j’avais un vélo supplémentaire de Wish One avec moi, qui était initialement prévu pour un membre du Team Amani qui était forfait à cause d’une maladie. Ivan était ravi d’avoir un vélo pour se rendre à l’aéroport qui se trouvait sur la trace en espérant retrouver ses bagages.

Evolution Gravel Race 2023 avec WishOne

De mon côté, je me sentais bien préparé avec mon Wish One SUB, équipé de ses roues ENVE 3.4 et de ses pneus Vittoria Terreno Zero 700×38. Les premiers 60 kilomètres étaient sur route. Nous avons abordé les premiers chemins à la moyenne de 32 km/h. Le groupe s’est rapidement réduit de 30 à 15 concurrents, puis nous étions seulement 5 à l’avant. En entrant dans la partie la plus difficile de la course, j’ai perdu ma sacoche de selle. J’ai dû m’arrêter pour la ramasser, laissant mes compagnons de course, dont Lachlan Morton, partir devant. Lachlan, équipé d’un VTT avec prolongateurs, est très familier de ce genre parcours et de terrains. Il avait soigneusement préparé sa course. Il savait qu’une machine équipée de suspensions serait le meilleur choix ici.

Evolution Gravel Race 2023 avec WishOne
Lachlan, équipé d’un VTT avec prolongateurs, est très familier de ce genre parcours et de terrains – Photo EF Pro Cycling – Dominique Powers

Je ne me suis pas laissé abattre. J’ai rattrapé mes collègues africains dans cette portion de chemins illisibles à travers les ronces et j’ai commencé à chasser derrière l’Australien ! Mes pneus ont commencé à perdre de la pression à cause des nombreuses échardes des épineux… Au premier ravitaillement en eau, j’ai pris le temps de regonfler avec ma petite pompe. Le groupe de chasse m’a dépassé mais j’ai réussi à les rattraper assez rapidement. J’ai pris la tête du groupe pour lancer la poursuite, certains ont lâché et nous nous sommes retrouvés à 3.

Evolution Gravel Race 2023 avec WishOne

Au sein de notre trio, la coopération était bonne, mais j’avais l’impression de fournir le plus gros de l’effort (toujours dans l’espoir de rattraper Lachlan…). Après une cinquantaine de kilomètres à trois, j’ai décidé de partir seul. C’est à ce moment-là que mes problèmes ont commencé. Sur les grandes pistes ondulées qui ne rendaient rien et qui nous forçaient à emprunter des chemins bis, ma chambre à air, scotchée à ma tige de selle, s’est détachée et s’est coincée dans mon disque arrière… Ensuite, c’est une autre erreur à laquelle j’ai dû faire face : j’ai oublié d’apporter de l’huile pour ma chaîne.

Evolution Gravel Race 2023 avec WishOne
En quelques dizaines de kilomètres, la chaîne a complètement séché.

Les routes africaines sont très poussiéreuses, en quelques dizaines de kilomètres, la chaîne s’assèche complètement. Après une dizaine de kilomètres à humidifier ma chaîne avec l’eau de mes bidons, je dois me résoudre à acheter de l’huile alimentaire pour la lubrifier !

Evolution Gravel Race 2023 avec WishOne
Les membres du trio

Un début de nuit que nous avons commencé avec un repas dans un snack local, ce sera ma plus grande erreur sur cette course…

Le temps perdu à cause de ces problèmes me fait perdre toute mon avance sur le duo à qui j’avais faussé compagnie… Ce qui m’a valu un bon remontage de bretelles de la part de mes compères ! Mais leur extrême générosité a repris le dessus et ils m’ont fourni du lubrifiant et l’abri dans leurs roues pour le début de la nuit… Une nuit que nous avons commencée avec un repas dans un snack local, ce sera ma plus grande erreur sur cette course…

Les premiers pourcentages de la grande côte de ce parcours de l’étape 1 m’ont naturellement extrait de nouveau de ce groupe. Dans la descente suivante, je chute mais heureusement, je suis juste égratigné légèrement. Mais les galères perdurent, la pression de mes pneus continue de me jouer des tours et tous les 10 kilomètres, je suis obligé de regonfler… Je perds un temps précieux et l’eau de mes bidons s’amenuise…

À 100 km du camp, je n’ai pratiquement plus une goutte d’eau et nous sommes en pleine nuit. Je dois survivre avec ce qu’il me reste… Par chance, alors que je suis en perdition, je croise une voiture de l’organisation qui me demande si j’ai vu un éléphant, car Lachlan s’est retrouvé nez à nez avec cet animal en pleine nuit et vu la dangerosité de l’animal, c’est inquiétant pour les coureurs… Je leur demande de l’eau. Quelle chance ! Il me reste 25 kilomètres, que j’effectue à la vitesse d’un escargot, mais je suis arrivé à 6h du matin, au lever du jour, je vais pouvoir dormir car le nouveau départ aura lieu dans 12h.

Evolution Gravel Race 2023 avec WishOne

C’est reparti ! Frais comme un gardon, j’entame cette nouvelle étape avec enthousiasme. Le camp nous a accueilli à bras ouverts avec des douches à l’eau venant du sceau, des toilettes sèches, un barbecue et des tentes équipées de matelas : tout ce qu’il faut pour récupérer et attaquer les 400 km de course qui restent jusqu’aux plages de Pangani. Je repars à la nuit tombée, aux alentours de 18h, avec pour objectif de décrocher la deuxième place, pour laquelle je suis à peine en retard de 45 min.

C’est incroyable de voir la vie trépidante dans les petits villages disséminés le long de ces routes perdues. Tous les 2 à 3 kilomètres, il y a un village et même la nuit, la vie y bat son plein ! Les rencontres nocturnes avec des habitants ou des Masaï ne sont pas rares.

Les 30 premiers kilomètres se passent bien, mais les ennuis ne tardent pas à refaire surface. Des troubles gastriques me forcent à faire des haltes répétées : tous les 20 km, puis tous les 10, puis tous les 5, et finalement tous les 2. Après 100 km de souffrance, mon corps arrive à bout de forces. Il est 2h du matin, je suis en pleine montée et je ne peux plus avancer. Je déplie ma couverture de survie, m’allonge, et préviens la direction de course de mon état. Ils me conseillent d’attendre le lever du jour et de grimper jusqu’au village situé en haut du col.

Je suis épuisé, je n’ai plus rien à manger, je suis immobile. L’aube se lève et la batterie de mon téléphone est presque à plat. J’essaie de contacter les organisateurs, mais personne ne répond. Finalement, à 9h, je reçois un message m’indiquant de monter au prochain village et de prendre un taxi pour aller au suivant. J’essaie de proposer d’autres solutions et, quand je parviens au sommet du col, on m’informe qu’une voiture médicale viendra me chercher. Soulagement ! Cependant, je dois faire demi-tour et encore descendre 15 km de col pour aller à sa rencontre.

Evolution Gravel Race 2023 avec WishOne

Il est 11h quand j’arrive à retrouver le médecin de la course. Il était temps, car je souffrais non seulement de déshydratation, mais aussi d’hypoglycémie et de sous-alimentation.

Voilà le résumé de mon expérience sur cette Evolution Gravel Race 2023. Plus qu’une simple course, c’est une aventure humaine intense, traversant des paysages somptueux et à la rencontre d’une culture fascinante. C’est un défi extrême pour des Européens néophytes comme moi, mais une expérience indéniablement enrichissante.

Je tiens à remercier tous nos partenaires, en particulier Wish One, pour cette opportunité unique qu’ils m’ont offerte.

Infos sur l’Evolution Gravel Race 

Annonce
Rédaction Bike Café
Rédaction Bike Caféhttps://bike-cafe.fr
La rédaction de Bike Café vous propose de nombreux articles issus de communiqués qui nous parviennent via les agences de presse des marques, de organisateurs, des clubs, ... et de tests réalisés par nos rédacteurs. Nous en faisons une sélection pour vous informer régulièrement de l'actualité.

2 COMMENTAIRES

  1. Oui, voilà un témoignage très intéressant, qui sort des canons du genre ! J’ai apprécié l’angle de vue mixte prenant en compte la course d’une part, mais aussi la richesse de l’environnement. La chute est inattendue mais tout à fait réaliste et donne à ce récit toute son humanité ! Félicitations pour cette aventure.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Renseignez votre commentaire
Renseignez votre nom

Articles similaires

Du même auteur