AccueilMatosTest de la bagagerie ALTURA Vortex Waterproof

Test de la bagagerie ALTURA Vortex Waterproof

Altura est une marque d’origine britannique, dont Sabine vous a relaté l’histoire, dans son article à propos des tenues de la marque. Altura nous propose ici un kit complet de sacoches de bike packing, que j’ai testé sur 2 jours dans les Alpes-de-Haute-Provence.

L’ensemble reçu se compose d’une sacoche de selle, d’un sac de cintre et d’une sacoche de cadre. Ces articles présentent tous une construction identique : nylon Ripstop avec revêtement TPU, totalement imperméable avec assemblage thermosoudé et zip étanche.

Présentation

Sacoche de selle Vortex Waterproof 12L

Annonce
Annonce Trek

Cette sacoche possède une structure rigidifiée, pour sa partie en contact avec le tube de selle. Ceci permet d’assurer une bonne tenue sur ses points d’ancrage et éviter l’effet de ballottement.

On retrouve une fermeture classique par enroulement, une valve pour faciliter la compression et un filet élastique sur le dessus pour un complément de chargement léger. Ajoutons, pour être exhaustif dans cette description, une attache à l’arrière pour y positionner une lampe.

Caractéristiques

58 x 18 x 15 cm, pesée à 490 g

Prix : 100 €

Page produit Sacoche de selle Vortex Waterproof 12L

Sac de cintre Vortex Waterproof 11L

De par son ouverture sur le dessus, ce sac apparait plus pratique qu’un traditionnel sac « saucisse » , modèle que l’on enroule pour l’étanchéité et qui s’installe horizontalement dans un berceau. On gagne en confort d’usage car il est facile à ouvrir et fermer. Ce qui permet d’y glisser les effets dont on peut avoir besoin en cours de route.

Ajoutons la poche plaquée avec zip pour encore plus de facilité d’accès, les sangles de compression qui servent aussi de complément de chargement si besoin et une valve pour chasser l’air. Fermeture traditionnelle par enroulement avec présence d’une valve.

La sacoche est livrée avec plusieurs spacers et sa partie arrière présente de multiples points de fixations.

Caractéristiques

35 x 25 x 15.5 cm, pesée à 416 g

Prix : 110 €

Page produit Sac de cintre Vortex Waterproof 11L

Sacoche de cadre Vortex Waterproof 4L

Altura propose là une sacoche d’une grande capacité mais qui grâce à la finesse du matériau saura épouser les cadres où elle serait un peu à l’étroit. La fixation est assurée par 5 attaches velcro.

On trouve une seule ouverture zippée, à droite, et à l’avant un velcro qui offre un passage pour y glisser le câble de charge d’une batterie, par exemple.

Caractéristiques

50.5 x 5 x 13 cm, pesée à 147 g

Prix : 100 €

Page produit Sacoche de cadre Vortex Waterproof 4L

La bagagerie Altura à l’épreuve du terrain

J’ai pris comme prétexte à ce test, une mini-aventure sur 2 jours de bike packing dans les Alpes-de-Haute-Provence.

Une session GravelTER’ – comme je l’ai surnommée – qui consiste à faire un trajet de TER pour s’éloigner et revenir ensuite à vélo avec un mix route et chemins, ou inversement, comme Matthieu l’avait fait lors du test du Look 765 Optimum jusque dans les Hautes Alpes. On peut ainsi varier de son rayon d’action habituel à peu de frais et avec une logistique réduite.

L’installation des sacoches sur le vélo s’est effectuée sans souci. La sacoche de cadre est légèrement trop grande pour mon gravel, mais sa conception permet d’épouser les tubes pour s’y installer au mieux.

Altura setup complet
L’aventure commence… au bout du quai – Photo Jean-Louis PAUL

Le sac de cintre est rigidifié au dos par un insert ce qui lui confère une bonne tenue une fois installé. Y compris dans des configurations exotiques, comme sur le poste de pilotage de mon Grail avec son cockpit spécifique.

En ce qui concerne la capacité d’emport, l’ensemble s’est avéré plus que suffisant pour ces 2 jours de trip, vu que je logeais chez l’habitant pour la nuitée. Il restait encore de la place libre dans la sacoche de cintre, notamment.

En sus de cet ensemble Altura Vortex, j’étais aussi équipé :

  • D’une sacoche dédiée réparation, fixée en bas du tube diagonal et contenant 2 chambres à air (40 mm), dérive-chaine, mèches et outillage ;
  • D’un vide-poches de cintre pour un complément de boisson ou le rangement de ma GoPro, ainsi toujours à portée de main.

J’aurais pu tout à fait loger ces équipements dans la sacoche de cintre, au vu de la place encore libre, mais ce setup fait partie de mes habitudes.

Je ne peux que confirmer le côté pratique de l’ouverture/fermeture de la sacoche de selle, ayant eu à faire cette manipulation un certain nombre de fois, la faute à des crevaisons multiples… Très appréciée également, la sacoche de cintre, qui accueille en un clin d’œil les courses faites à la superette ou qui permet d’accéder à ses papiers en poche frontale. Le maniement des zip est fluide et aisé.

Test de la bagagerie ALTURA Vortex Waterproof
Aucun desserrage des sangles n’est à signaler …

Aucun desserrage des sangles n’est à signaler lors des sections cahoteuses, typiquement lors de la descente de la montagne de Lure, qui n’a pas épargné monture et cycliste. La sacoche de selle est restée stable en toutes conditions. N’oublions pas qu’un bon réglage obéit à quelques règles : rappel à cet effet des bonnes pratiques adoptées par Dan lors de la Desertus Bikus.

Les équipements sont d’une épaisseur contenue et restent souples au toucher, malgré leur construction en TPU enduit. Cette finesse est un vrai atout à plus d’un titre :

  • Les sacoches sont malléables, ce qui permet d’épouser les différentes formes de cadres ;
  • La phase de fermeture par enroulement s’en trouve facilitée ;
  • Enfin, pour le sac de cintre, les doigts en position sur les cocottes et subissant le frottement du sac au fil des kilomètres, ne s’en trouvent pas entamés.

Conclusion : la bagagerie Altura, des produits de bonne facture

Test des sacoches Altura Waterproof
Cet équipement m’a aussi accompagné dans mon ascension du Parpaillon.

En synthèse, cet ensemble m’a donné entière satisfaction durant ce trip, avec un vrai agrément à l’usage, notamment par sa construction fine et résistante. Faute de conditions humides, l’étanchéité n’a pu être validée. S’il est un bémol à relever, c’est le manque d’éléments réfléchissants. Enfin, signalons le positionnement tarifaire, plutôt compétitif dans ce segment de la bagagerie.

Distributeur exclusif Altura : Royal Vélo France.

Site Fabricant : Altura.eu

Les traces du bikepacking Jour 1 :

et Jour 2 :

Annonce
Jean-Louis PAUL
Jean-Louis PAUL
Jean-Louis découvre le vélo assez tard par le biais du VTT, alors naissant. C'est un vrai coup de cœur qui lui permet d'assouvir son amour de la nature et de la découverte ; le tout accompagné d'un coté sportif qui n'est pas pour lui déplaire. Tout naturellement, il goûte aux autres formes du 2 roues - route et gravel - sans jamais choisir. Passionné par la technique et la technologie, son côté Geek l'amène aussi bien à restaurer des vélos anciens qu'à concevoir et imprimer en 3D.

2 COMMENTAIRES

  1. Bonjour Vincent,

    Effectivement, le sac de cintre condamne le support d’origine (que j’avais démonté d’ailleurs) ;
    j’ai positionné directement sur le cintre un support compatible Garmin avec fixation par bracelets caoutchouc. Tel que celui-ci : https://www.amazon.fr/TUSITA-Elastique-Compatible-Computer-iGPSPORT/dp/B09KLXF73N/

    ça donne ça : https://bike-cafe.fr/wp-content/uploads/2023/09/GH010748-1-scaled.jpg
    Merci pour vos encouragements.
    JL.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Renseignez votre commentaire
Renseignez votre nom

Articles similaires

Du même auteur