Annonce
Annonce Zefal

AccueilNos vélosGravelMarin Gestalt XR : un gravel audacieux

Marin Gestalt XR : un gravel audacieux

Depuis les années 80, la marque Marin n’a eu cesse de nous faire rêver. Le fabricant californien a été un des précurseurs dans le milieu émergent du Mountain Bike aux USA. Je suis l’un de ceux qui rêvaient dans les années 90 sur les VTT Marin en titane. Aussi, je n’ai pas hésité une seconde quand l’opportunité de tester un Gravel Marin s’est présentée. C’est le Marin Gestalt XR que j’ai choisi d’essayer. Tout simplement, car c’est selon moi celui qui est le plus proche de l’ADN originel de Marin.

L’héritage Mountain Bike 

Le comté de Marin est un comté de l’État américain de Californie. C’est là que le Mountain Bike a pris son essor. Bob Buckley a apporté sa pierre à l’édifice en créant Marin Bikes en 1986. Ce premier Mountain Bike fut le Madrone Trail, proposé alors autour de 200 $. Le succès est immédiat.

Marin Madrone Trail de 1986 (archive Marin)
Annonce
Annonce Selle San Marco

Le premier chef de produit de Marin, Joe Murray, fut l’un des plus grands vététistes américains des années 1980. Avec son collaborateur de l’époque Daid Turner, ils furent à l’origine d’un des succès de Marin : le Team Titanium. Mais aussi et surtout le Marin Fully Titanium FRS en 1993. Dès lors, Marin s’impose comme un précurseur du VTT « tout suspendu ». Peu après, Dave Turner fondait sa propre marque : Turner Bikes, toujours en titane.

Marin Titanium F.R.S de 1993 (archive Marin)

Depuis, Marin Bikes a largement étendu sa gamme de vélo, avec notamment le Four Corners récemment mis à jour. Mais celle-ci reste très teintée Off-Road, perpétuant ainsi l’héritage Mountain Bike prestigieux de la marque à l’ours.

Marin Gestalt XR
L’ours, l’emblème de Marin Bikes, ici sur le Gestalt XR (photo Laurent Biger)

Marin Gestalt XR : présentation

Un cadre en aluminium 6061 équipe le Marin Gestalt XR. Quand la plupart des cadres de Gravel sont en catégorie 2, le Gestalt X est lui dans la catégorie 3 de la catégorisation ASTM. Selon les fabricants, c’est celle où l’on retrouve la plupart du temps des VTT de XC et plus généralement presque tous les VTT semi-rigides (hardtails).

Marin Gestalt XR
Marin Gestalt X (2024)
Annonce
Annonce Garmin Edge 1050

Les vélos de cette catégorie sont censés résister à des sauts et des marches jusqu’à 61 cm de hauteur. J’évoque rarement ce point dans mes tests de vélos Gravel, mais cette fois, une catégorie 3 dans le segment Gravel méritait bien quelques mots. D’autre part, le passage de câbles est partiellement en interne, et l’on retrouve des fixations pour garde-boues ou supports de bagagerie. 

Le dégagement offert par le cadre et la fourche permet de l’équiper de pneus de 700×50 mm ou 650×57 mm. Par ailleurs, le boîtier de pédalier est de type fileté BSA. Au-dessus de celui-ci se trouve un passage externe pour le câble de la tige de selle télescopique. Quant aux points d’emports, on retrouve quatre inserts sur le cadre, alors que la fourche en comporte six. Là-dessus, la finition est correcte, malgré des soudures peu discrètes. Enfin, j’ai pesé cet exemplaire en taille M à 10,4 kg (montage tubeless).

Géométrie du Marin Gestalt XR

Comme je l’évoquais en introduction, j’ai choisi d’essayer le Marin Gestalt XR car c’est selon moi celui qui est le plus proche de l’ADN originel de Marin. Sur le papier, c’est clairement le Gravel qui colle le mieux au slogan « Made for Fun » de la marque californienne. À commencer par un angle de fourche hors du commun pour un vélo Gravel : 67,5° !

Une géométrie usuelle sur un XC moderne, mais inhabituelle sur un Gravel !
Annonce
Annonce Cycles AJP

Marin a conçu son Gestalt XR en s’inspirant un VTT de XC moderne. À savoir un angle de direction couché et une longueur de potence sensiblement égale au déport (offset) de la fourche, soit 50 mm. Dès lors, la largeur du cintre doit s’accroître, avec ici une largeur de 460 mm en taille M. Consécutivement à cette partie avant très longue, l’empattement va avec, avec des valeurs conséquentes, quelle que soit la taille du cadre. Par ailleurs, le cadre est très bas et le slooping marqué. En somme, tout concourt à une recherche de stabilité et de capacité de franchissement. Pour autant, le reach peut paraitre petit au regard de certaines tailles. Il faudra y veiller lors du choix !

Équipement

Le groupe SRAM Apex Eagle

Après le test complet de la version AXS , ce test était pour moi le premier contact avec la version « mécanique » du dernier SRAM APEX 12 vitesses. Plus précisément dans sa version Eagle. Ici ce groupe est composé d’un pédalier mono plateau de 40 dents, que le cadre accueille via un boitier de pédalier SRAM DUB BSA.

Marin Gestalt XR
Transmission SRAM Apex Eagle 1×12 vitesses (photo Laurent Biger)

Là-dessus, une imposante cassette SRAM XG 1275 de 10-52 dents prend place. Cette transmission est actionnée par les leviers 1×12 vitesses du même groupe Apex, qui viennent également délivrer l’hydraulique aux étriers homonymes.

Surlignée en jaune, la configuration du groupe SRAM APEX Eagle qui équipe le Marin Gestalt XR. Ce synoptique permet d’entrevoir les évolutions possibles (source SRAM)

La tige de selle télescopique, l’atout caché du Gestalt XR

Annonce
Annonce Trek Madone 8e Gen

Conjointement au levier gauche se trouve la commande de la tige de selle télescopique. Celle-ci permet de déclencher l’affaissement et le relèvement de la tige de selle télescopique de marque TranzX, d’un débattement de 70 mm (sur cet exemplaire en M). Cette commande est de type papillon et articulée autour d’un pivot. Aussi, le déclenchement peut se faire en tirant (main sur les leviers) ou en poussant (mains en bas).

Roues et périphériques

Des roues en aluminium de 32 rayons chacune équipent ce Gestalt XR. Un choix là aussi de solidité, au détriment du poids. D’une largeur interne de 25 mm, elles sont bien adaptées au programme offroad de ce vélo. Asymétriques, et d’une hauteur de 18 mm, elles sont finalement proches de roues de VTT XC. Là-dessus viennent se greffer des pneus Vee Tire Co. Rocket Man en 700×44 mm, tressés en 72 TPI et ici montés en tubeless.

Marin Gestalt XR
Roues et pneus en rapport avec le programme (photo Laurent Biger)

Du côté des périphériques, c’est de l’aluminium. La potence est très courte (50 mm) alors que le cintre reste classique dans sa conception avec un flare de 16°, mais se démarque par une largeur inhabituelle : 460 mm. Pour un vélo en taille M, c’est deux centimètres de plus que la moyenne. Une conséquence inévitable d’une potence aussi courte afin de garder le contrôle de la direction dans toutes les situations. Quant à la selle, c’est une Marin Beyond Road Concept Elite.

Marin Gestalt XR : le test terrain sur 1200km

C’est sur des sorties de 3 à 4h dans le massif des Maures que je découvre en ce Marin Gestalt XR des aptitudes qui confirment les données de la géométrie. Ainsi, je peux descendre à bonne allure des pistes et sentiers que j’évite habituellement. En cela, sa géométrie est d’une efficacité redoutable pour s’affranchir du relief.

Marin Gestalt XR
Une géométrie qui permet quelques raccourcis (photo Denis Cauvin)

Son angle de direction de 67,5°, associé à un déport de fourche cohérent, rendent ce Gestalt XR stable et efficace. Un excellent comportement en descente qui conviendra aussi bien aux débutants qu’aux pratiquants les plus expérimentés qui auront matière à exploiter leur compétence en pilotage. Là-dessus, l’apport de la tige de selle télescopique est indéniable. J’ai également pu rouler ce Marin sur le Savoie Tour Gravel où celui-ci s’est montré rapide sur un parcours varié.

La tige de selle télescopique, bien plus qu’un accessoire

Sur les sentiers, les pistes, et même sur route, j’use régulièrement de la tige de selle télescopique dans les descentes. Une fois descendue, et le centre de gravité avec, le Gestalt XR devient encore plus efficace, en permettant bien plus de mobilité sur le vélo. Ma dernière saison de VTT XC en compétition remonte à 2019, mais les automatismes pour utiliser cette tige de selle télescopique reviennent vite : on la baisse à l’abord de la descente, puis on la remonte ensuite pendant que l’on relance derrière en danseuse.

Marin Gestalt XR
Une géométrie qui apporte une stabilité appréciable (photo Denis Cauvin)

Cette tige améliore drastiquement les capacités de franchissement. Sur ce point, il n’y a pas débat : c’est l’évolution majeure de ces dix dernières années en VTT. Libre à chacun ensuite, en fonction de sa pratique et de sa localisation, de déterminer si un tel équipement a sa place sur son vélo de Gravel. Au fil des années, je découvre que cet équipement apporte aussi un réel gain de confort « au quotidien ». Notamment pour monter et descendre du vélo, ou encore patienter plus aisément à un stop ou à un feu rouge. Bref, son champ d’application est bien plus large que le seul usage en descente…

Un comportement ferme, mais efficace

Toujours en descente, les roues répondent de belle manière, grâce à une largeur interne confortable qui assure aux pneumatiques un comportement optimal. Pour autant, je suis déçu du grip et la résistance à la perforation et au pincement de ces pneus Vee Tire Rocket Man.
Le triangle arrière offre une filtration verticale ferme, mais finalement acceptable, grâce entre autres à la généreuse monte pneumatique. Aussi, je déconseille d’équiper ce vélo de pneus en dessous de 700×44 mm. Cette fermeté du cadre est une conséquence de la catégorisation en série 3 que j’évoquais en première partie, associée à un triangle arrière aux bases assez courtes (425 mm). Cela se traduit sur le terrain par un train arrière qui peut se montrer vif et parfois exigeant dans certaines situations, notamment pour trouver de la motricité.

Marin Gestalt XR

En revanche, sur le bitume, le Gestalt XR marque le pas. Ce n’est pas son domaine et il le fait savoir (et entendre). Cependant, dans les ascensions et accélérations dynamiques, la rigidité latérale s’avère d’une belle rigueur, permettant ainsi de ne pas trop gaspiller de watts, malgré un poids global pas à son avantage. Par ailleurs, les roues sont d’un comportement acceptable dans cet exercice, bien qu’il n’est pas aisé de conserver la vitesse acquise.

Marin Gestalt XR
La rigidité latérale s’avère d’une belle rigueur, permettant ainsi de ne pas trop gaspiller de watts (photo Denis Cauvin)

D’autre part, j’ai pris beaucoup de plaisir à descendre les cols routiers, tant la stabilité de la géométrie met en confiance pour lâcher les freins et inscrire facilement de belles courbes. Une performance que la tige de selle télescopique ne fait là aussi, qu’accroître. Une fois en position basse, bien plus en confiance, je me surprends à prendre bien plus d’angle que d’habitude.

Une transmission pour monter aux arbres

Si cette expression bien connue est certes un peu facile, elle illustre bien la démultiplication offerte par ce groupe SRAM Apex Eagle 12 vitesses. Pour autant, sa fluidité de fonctionnement est bien en deçà de la version « normale ». Le dérailleur Apex dans cette version Eagle n’offre pas la précision de son homologue à la chape plus conventionnelle. De même, la ligne de chaine n’est pas des plus optimales, ce qui rend le rétropédalage sur le pignon de 52 dents bien trop hasardeux. Le Marin Gestalt XR n’y est pour rien, ou du moins pour pas grand chose. C’est un phénomène malheureusement assez commun, qui affecte beaucoup de VTT, qui, selon leurs géométries, se retrouvent avec une ligne de chaine pas des plus optimales pour le fonctionnement de ces groupes Eagle.

Marin Gestalt XR
Le cintre large est indispensable pour compenser une potence extrêmement courte (photo Denis Cauvin)

Pour conclure, un Marin fier de son héritage

« Made for Fun » est toujours le slogan de la marque Marin. Après plus de 1200 km à son guidon, force est de constater que ce Gestalt XR l’incarne à merveille. Celui-ci se montre aussi joueur qu’efficace sur les pistes et sentiers aux revêtements les plus variés. Marin a de l’audace et le démontre en dessinant ce Gestalt XR. Une géométrie osée, conforme à l’ADN de la marque californienne. Le Gestalt XR affiche un comportement qui peut transformer chaque sortie en un exutoire du stress de nos journées. En cela, on lui pardonnera sa relative fermeté et son poids (mais qui cache un cadre et des roues d’une robustesse inhabituelle dans ce segment, de catégorie ASTM 3). En tout état de cause, je ne peux qu’encourager cette prise de risque de Marin de dessiner un gravel avec de tels angles. Une démarche originale, et même audacieuse, que j’aimerais rencontrer bien plus souvent parmi les innombrables clones qui peuplent le marché.

Caractéristiques

  • Cadre : Catégorie ASTM 3 en aluminium 6061 (tailles S à XL)
  • Fourche : carbone
  • Shifters : SRAM AXS 1x12v
  • Pédalier : SRAM APEX 1 WIDE DUB 40 dents
  • Freins : SRAM APEX
  • Disques : SRAM en 160 mm
  • Cassette : SRAM XG 1275 10-52 dents
  • Dérailleur : SRAM APEX Eagle 12v
  • Boitier de pédalier : SRAM DUB BSA (fileté)
  • Chaine : SRAM NX 12v
  • Selle : Marin Beyond Road Concept Elite
  • Tige de selle télescopique : TranzX YSP38J, cadre S-M débattement 70 mm, cadre L-XL débattement 110 mm, diamètre 27.2 mm
  • Cintre : Marin en aluminium, 16º de Flare
  • Potence : Marin en aluminum de 50 mm
  • JDD : FSA Orbit IS 1 1/8” x 1 1/2”
  • Roues : Marin en aluminum (25 mm de largeur interne), 32 rayons de 14 g
  • Pneus : Vee Tire Rocket Man 700×44 mm (tubeless)
  • Poids vérifié : 10,4 kg en taille M

Lien fabricant :Marin Bikes | Gestalt XR
Prix : 2 529€ TTC

Annonce
Laurent Biger
Laurent Bigerhttps://www.strava.com/athletes/20845281
Laurent a rejoint Bike Café en 2017. Ex compétiteur VTT XCO et XCM et fondateur de More Gravel, il est adepte du vélotaf et un passionné des sujets techniques. Les matériaux, la géométrie et les pneumatiques sont ses domaines de prédilections. Pour mener à bien ses tests, Laurent n’hésite pas à s'aligner sur des manches Gravel UCI, en cyclo-cross ou même de VTT au guidon d'un Gravel. Même si le Mont Ventoux reste son attache natale, Laurent bouge beaucoup dans l'hexagone, permettant ainsi de tester vélos et équipements dans les conditions les plus variées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Renseignez votre commentaire
Renseignez votre nom

Articles similaires

Du même auteur