Le Roc d’Azur est devenu en quelques années un haut lieu de rencontres pour les passionnés de vélo. Dans une ambiance vacances, ceux qui veulent jouer les prolongations, peuvent venir s’affronter ici sur de belles épreuves pour clôturer la saison. On trouve bien sûr ici les fans de la grande famille du VTT, mais également une très large communauté de cyclistes pratiquant toutes les disciplines du vélo. Le salon accueille sur ses stands des vélos de route, de voyage et depuis 3 ans le gravel est présent en force sur le Roc. Chaque année c’est un régal pour notre équipe de venir ici à la rencontre de nouveautés.

Le test espresso du Bike Café

Après une belle année consacrée à couvrir l’actualité du gravel en France, nous allons terminer par un beau bouquet final. Nous avons profité de ce Roc pour effectuer l’essai majestueux de 3 vélos que l’on peut qualifier de « Formule 1 » du gravel. Imaginez : un Open up, un 3T Exploro et le tout nouveau Titici italien. Voici 3 gravel en carbone qui, de part leurs lignes et leurs équipement, annoncent la couleur : ils sont taillés pour la performance. Nous sommes de petits veinards de pouvoir les essayer sur ce terrain du Roc d’Azur. On déguste le privilège de pouvoir rouler sur de telles machines pour vous le raconter.

Trois vélos de gravel en test sur le Roc d'Azur
Préparation des vélos sur le stand de Mohawk’s – photo Bike Café

L’essai sera de type « Espresso ». On vous prévient tout de suite, ce n’est pas sur 35 km que nous pourrons cerner précisément toutes les qualités de ces superbes machines. Nous étions 3 piliers du Bike Café : Philippe, Pierre et Patrick, à rouler et nous avons échangé nos montures en cours de route pour comparer nos sensations.

Côté terrain, nous avons été gâtés. Les pluies avaient créé des marres profondes et raviné les chemins. Tant mieux pour l’essai, qui devenait intéressant en nous offrant cette diversité entre du gras et du sec, du mou et du dur, de la boue et des cailloux, …

Trois vélos de gravel en test sur le Roc d'Azur
Quelques belles flaques au départ de la Base de loisirs – photo Bike Café

Les présentations

Cervélo, Open, 3T, … ces marques nous ramènent à un nom : celui de Gérard Vroomen. Il a été le cofondateur de Cervélo, ensuite il a créé avec Andy Kessler (ancien PDG de BMC) Open et en 2015, et enfin il s’est associé au directeur général de 3T, René Wiertz, pour acquérir 3T.

Gravel 3T Exploro
Gravel 3T Exploro lors de notre essai
Gravel 3T Exploro
Gravel 3T Exploro que nous avions découvert lors de l’Eurobike 2016 où il a remporté un gold award – photo Bike Café

C’est en 2016 que nous découvrons à l’Eurobike de Friedrichshaffen, le 3T Exploro qui remportera d’ailleurs un gold award cette année là.

Pour le Open nous l’avons vu piloté par Jean-Yves Couput sur la Résistance et la Gravel 66. Quelques autres amis riders nous avaient vanté son extrême polyvalence.

Gravel Open Up
Gravel Open Up équipé des nouvelles roues ENVE G23 – photo Bike Café

Le Titici Flexy est tout nouveau. Comment ne pas être séduit par sa ligne. La marque italienne d’Asola n’est pas très connue en France, et pourtant elle existe depuis le début des années 60. Elle possède une solide expérience dans le monde du MTB et a même été une des premières à se lancer dans le 29 pouces en 2007. Elle innove encore en 2017, en imaginant ce concept FLEXY que nous allons découvrir. Les lignes du vélo sont particulièrement épurées, et son tube horizontal en forme de lame laisse imaginer le flex de ce cadre. On adore la finesse de sa ligne …

Gravel Titici
Gravel Titici Flexi – photo Bike Café

L’essai

Le planning a été boulversé par les conditions météo. Initialement nous devions rouler avec ces vélos le jeudi matin mais les pluies diluviennes en ont décidé autrement. On appelle Alexandre de Mohawk’s pour décaler l’essai au vendredi matin. On se cale avec Joseph le distributeur de Titici : ouf ! … Tout s’arrange mais les essais que nous avions prévus le vendredi matin tombent à l’eau (c’est la cas de le dire).

Nos partons par la plage pour une séance de photos pendant que les vélos sont encore propres (voir le diaporama ci-dessous).

Philippe roule sur le Open, Pierre sur le 3T et Patrick sur le Titici. Direction le parcours de départ du Roc en évitant la prairie détrempée. On tombe dans des flaques et des mares d’eau qui ont la taille de ruisseaux. À un moment on aura de l’eau jusqu’aux essieu.

Les vélos s’en sortent bien. Il ne faut pas tomber, sinon appareils photos et téléphones risquent d’être fichus. On sort du camping pour prendre le bout de route mais les signaleurs barrent le passage de la montée vers le camp de Vacances à Villepey. Heureusement on connait le passage le long du ruisseau du Fournel un peu plus bas que nous avions emprunté lors de la première gravel Roc en 2016.

Trois vélos de gravel en test sur le Roc d'Azur
On tombe dans des flaques et des mares d’eau qui ont la taille de ruisseaux – photo Bike Café

Les vélos commencent à vivre leur vocation de gravel … Ce chemin en bordure de la vigne est roulant et on peut mettre du braquet pour goûter au plaisir de piloter des F1. Ce n’est quand même pas la ligne droite du Castellet, méfiance le sol n’est pas lisse et il faut éviter les roseaux couchés par les pluies. On traverse la D8 pour prendre la piste qui monte vers les Nicoles. On échange les vélos … On ajuste les hauteurs de selle. La selle du 3T, pas assez serrée s’enfonce d’un seul coup après le passage dans un trou.

Trois vélos de gravel en test sur le Roc d'Azur
On ajuste les hauteurs de selle – photo Bike Café

On continue de monter pour juger de l’aptitude des vélos à avaler cette bosse. Le Open (42 x 36) ne possède pas tout à fait le bon braquet, mais il a les bonnes roues ça passe en force pour lui. Le Titici démontre son flex qui aide bien en montée. Ce vélo est joueur agréable à manoeuvrer. Le 3T, dont on ne va pas trop utiliser le profil aéro, bénéficie d’un bon montage pneumatique. Il avale la montée sans problème.

Trois vélos de gravel en test sur le Roc d'Azur
fLe Titici démontre son flex qui aide bien en montée – photo Bike Café

La légèreté et le dynamisme respectif des 3 vélos font merveilles dans la bosse. Les relances font repartir les montures au quart de tour. Difficile de faire un classement dans le comportement en montée sur la piste.

Trois vélos de gravel en test sur le Roc d'Azur
Le Open, est peut-être le vélo le plus polyvalent – photo Bike Café

Le Open, d’un avis unanime des 3 testeurs est peut-être le vélo le plus polyvalent de la bande. Avec certes un braquet un peu juste pour les fortes pentes sur ce vélo d’essai, mais on est passé partout sans problème. Il a bénéficié par rapport au deux autres des excellentes roues ENVE que nous avons pu tester en même temps. Il attaque bien dans les montées et il est très sûr dans les descentes. Sa géométrie lui permet d’être aussi à l’aise dans les passages difficiles, en descente sur les pistes empierrées comme sur la route. On le sent apte à nous emmener dans de longs trips dans un confort maximum.

Trois vélos de gravel en test sur le Roc d'Azur
Sur la montée on a échangé les vélos – photo Bike Café 

Le Titici est plus cyclo-cross dans l’esprit. Le modèle que nous avons est un taille S un peu petit pour nous et nous avons du « toe overlap » (la pointe de la chaussure touche le pneu) dans un contexte manivelle à l’horizontale avec roue avant tournée pour un virage serré. Ce n’est pas grave en soi mais méfiance. Ce côté ramassé le rend particulièrement maniable et sa géométrie plus cyclocross que voyage au long cours est assez espiègle. Sa ligne est magnifique et effectivement le flex du cadre le rend confortable, sans qu’il soit mou.

Trois vélos de gravel en test sur le Roc d'Azur
3T Exploro polyvalent avec un plus dans les descentes – photo Bike Café

Le 3T Exploro possède un look qui ne laisse pas indifférent. On aime ou on aime pas, mais sa monte généreuse en pneumatique, sa généreuse fourche carbone, son profil aero attirent l’oeil. Ce vélo cible les cyclistes performants, et ça se sent. Il faut mettre des watts et tout devient somptueux sur cette machine, qui ne demande qu’à vous propulser sur chemins et routes à bonne allure. Peut-être un peu plus exclusif que l’Open nous l’avons trouvé néanmoins assez polyvalent avec un plus dans les descentes grâce à la monte pneumatique Gravelking la plus large de notre panel.

Trois vélos de gravel en test sur le Roc d'Azur
Une bien belle matinée passée sur 3 machines d’exception – photo Bike Café

Nous avons passé une bien belle matinée sur ce3 machines d’exception, qui peuvent dans les 3 cas devenir d’excellents vélos uniques capables de vous offrir du plaisir sur les chemins comme sur la route. Pour en faire de vraies Formule 1 il faudra penser à la motorisation : en l’occurence vos jambes, pour leur fournir des watts. Le vélo ne fait pas tout, mais avec ces 3 là, on se sent quand même des ailes.

Dans les paddock

Trois vélos de gravel en test sur le Roc d'Azur
Titici Flexy -photo Bike Café

Titici Flexy Gravel

  • Roues 3T Discus C35
  • Guidon 3T Superghiaia
  • Tige de selle 3T R-Zero 25
  • Groupe Sram Force 1 x 11
  • Cassette : 11 – 42
  • Plateau 42
  • Pneus Vittoria Terreno Wet
  • Grip Prologo

Prix : 6970 €

3 T Exploro Team

Trois vélos de gravel en test sur le Roc d'Azur
3 T Exploro – photo Bike Café
  • Roues 3T Discus Plus C25 650b
  • Fourche 3T
  • Guidon 3T Superergo Pro
  • Sram Force 1 x 11
  • Cassette 11 – 42
  • Plateau 42
  • Pneus WTB

Prix 4200 €

Open Up

Trois vélos de gravel en test sur le Roc d'Azur
Open Up – photo Bike Café
  • Cadre : Open Up
  • Groupe : Sram Rival CX1
  • Périphérique : Zipp Service course aluminium
  • Roues : ENVE G23
  • Pneus : WTB Cross Boss 35
  • Pédalier : Praxis Zayante 42T
  • Cassette : 11-36
  • Roues ENVE G23

Cadre seul prix 3200 €

1 COMMENTAIRE

LEAVE A REPLY