Je viens de lire 3 bouquins sur le vélo. Le premier, honneur au plus petit, est « Miguel » : récit de Romuald Marie, illustré par Céline Dayes, d’une Born to Ride 2019 dantesque. Les deux autres m’ont fait remonter le temps, avec le livre de Bernard Morlino « Vintage Velo Club » et celui de François Supié « Le Tour de France au temps des forçats et des ténébreux« .

Un grand écart entre les époques et les genres. L’univers du cyclisme moderne et aventureux scénarisé par Chilkoot pour Miguel et l’histoire glorieuse ou moins glorieuse de ceux qui ont laissé leurs noms au Panthéon du cyclisme pour les deux autres.

MIGUEL

Miguel éditions RavitoJe me souviens d’une publicité qui disait « Petit mais maousse costaud » … C’est le cas ce « petit » livre format 8 x 15 cm (pour tenir dans la poche du maillot) qui effectivement contient un récit « maousse » costaud. Une sorte de road movie, retraçant l’aventure de Romuald lors une longue randonnée à vélo imaginée par Luc Royer de Chilkoot. La BTR (Born To Ride) c’était 1200 km entre Montmédy et Ramatuelle en totale auto-suffisance. Les récits de rando à vélo sont généralement très chiants, et sont traités souvent à la première personne.

Là je peux vous dire que ce n’est pas le cas : j’ai dévoré ce petit livre sans ennui, en me pressant, avide de tourner la page suivante pour voir si Romuald allait pouvoir rejoindre Ramatuelle. Je ne vais pas dévoiler le suspens de ce récit, mais j’ai bien souffert pour lui par moment, tout en savourant la qualité de l’écriture de cette aventure.

Miguel, le titre de l’ouvrage n’a pas été inspiré par Indurain ni par un autre coureur hispanique, c’était le nom de la fameuse tempête, qui de façon totalement inhabituelle est intervenue en juin 2019.

À noter que ce livre existe en édition « augmentée » avec des illustrations coloriées en plus grand format avec plus de pages. Renseignez vous auprès de Ravito. À noter également le clin d’oeil de l’obtention du prix Chilkoot 2019, obtenu lors d’une réunion amicale après le dernier Tour du Vaucluse Historique.

Miguel éditions Ravito

Informations

  • Titre : Miguel
  • Auteur(s) : Romuald Marie illustrations par Céline Dayes
  • Editeur : les Échappées RAVITO éditions
  • Site web éditeur : www.ravito.fr
  • Nombre de pages : 150
  • ISBN : 978-2-9567345-1-2
  • Date de publication : octobre 2019
  • Prix TTC : 12 €

Pitch de l’éditeur

150 pages écrites et illustrées pour raconter la BORN TO RIDE 2019, c’est peu… c’est un peu de notre aventure. Romuald a roulé à vélo, a écrit. Céline a roulé sans vélo, a illustré ! le fruit de cette expérience, la découverte de cette famille de BTRistes dans ce livre.

Toujours dans la collection pocket jersey (se glisse dans la poche arrière d’un maillot !), les Echappées RAVITO éditions.

Vintage Vélo Club

Vintage Velo ClubEn ouvrant ce bouquin j’ai effectivement l’impression d’entrer dans un club. Le décor est là, effectivement un peu vintage, les cartes à jouer avec le portrait de nos reines est étalé sur la table. Des portraits, des histoires, des affiches, … l’ambiance d’un vrai club de Champions dans lequel Bernard Morlino nous invite.

Ce bouquin se parcoure sans séquence : on va à droite à gauche dans ce lieu familier. Tantôt lire un portrait, tantôt aborder une thématique. On y retrouve notre regretté Poupou qui nous a quitté récemment, mais qui sourit toujours comme avant. Ce livre, très graphique, aux pages volontairement jaunies est une mine d’informations. Une belle idée de cadeau en cette période de fêtes et qui fera faire plaisir à un(e) passionné(e) de l’histoire du cyclisme.

Informations

Pitch de l’éditeur

Voici l’album de famille du cyclisme mondial avec des visages connus et d’autres oubliés. Il y a Merckx et Indurain mais aussi une kyrielle de « forçats de la route » enfouies dans l’Histoire : de Jean Stablinski à André Darrigade en passant par Federico Bahamontes et Felice Gimondi. La machine à remonter le temps c’est l’enfance retrouvée à chaque page.

Qui a réalisé le plus grand exploit en cyclisme ?
Pourquoi le maillot jaune est-il jaune ?
Qui a dit : «J’ai graissé ma chaîne avec ma sueur» ?
Quels sont les cinq plus grands grimpeurs de l’Histoire?
Que veut dire «becqueter de l’aile» ?
Qui a fait le premier doublé Tour de France-Giro ?
Quel était le cycliste préféré du général de Gaulle ?
Qui a porté le maillot jaune toute la course en 1961 ?
Qui était surnommé «L’Ange de la montagne » ?
Quel champion a raflé le premier cinq Tours de France ?
Qui a gagné le plus de courses ?
Qui a écrit « Mes Rayons de soleil » hymne au cyclisme ?

Et la galerie des fous de vélo, d’Emile Zola à Michel Audiard.
Depuis 1903, la Grande Boucle fascine tout le monde, des enfants aux grands-parents. Chacun a son préféré : Bobet ou Robic ? Kübler ou Koblet ? Anquetil ou Poulidor ? Hinault ou Fignon ? Les coureurs sont des exemples de courage qui bravent le danger à chaque compétition.

Le Tour de France au temps des forçats et des ténébreux

Le Tour de France au temps des forçats de la routeTout commence quand on retrouve page 11 la fameuse photo des frères Pélissier attablés avec Albert Londres au café de la gare de Coutances. Les forçats sont là pour planter le décor du livre consacré à la légende du Tour dans les années 20. Une époque très dure pour ces cyclistes qui ont participé à cette époque aux éditions les plus difficiles du Tour de France. Pas de droit de changer de maillot : si on partait avec 1 maillot pas question d’arriver avec 2 et inversement. Ils ont affrontés le froid, les routes chaotiques, des étapes interminables, … le tout avec des vélos au braquet unique. Aujourd’hui on fait du fixie par plaisir : imaginez franchir des cols et les descendre avec leurs vélos en pignon fixe avec un freinage approximatif. Aujourd’hui c’est impensable.

J’ai adoré ce livre, ses illustrations et admiré le travail de recherche de l’auteur. L’ensemble est une parfaite reconstitution de ce qu’était le cyclisme de l’après guerre mondiale de 14 – 18. On attend la suite … J’espère que Amphora demandera à l’auteur de poursuivre avec les autres décennies. L’arrivée du dérailleur dans le Tour, les équipes nationales, … Il y a tellement de choses à raconter sur le vélo et notamment à propos de ce grand théâtre qu’est le Tour de France.

Voilà encore une belle idée de cadeau pour un(e) passionné(e) de l’histoire du vélo. Ce livre figurera en bonne place dans ma bibliothèque.

Informations

Titre : Le Tour de France au temps des forçats et des ténébreux
Auteur(s) : Jean-François Supié
Editeur : Amphora
Site web éditeur : https://ed-amphora.fr/produit/cyclisme/le-tour-de-france-au-temps-des-forcats-et-des-tenebreux
Nombre de pages :
ISBN :
Date de publication :
Prix TTC : 29,95 €

Pitch de l’éditeur

Revivez les années 1920 du Tour de France et vibrez auprès de ses premiers héros légendaires : Pélissier, Bottecchia, Frantz et beaucoup d’autres ! Véritable marathon, vous découvrirez comment se courait le Tour à l’époque des forçats : routes d’un autre âge, nombre de kilomètres qui affole les compteurs et anecdotes savoureuses sur ces « touristes-routiers » qui ont enflammé le coeur des Français… Un contraste fort avec le Tour d’aujourd’hui et un livre de référence sur cette période.

Prenez le sillage et voyagez dans le temps grâce aux coureurs-pionniers et à leurs prouesses sans pareil !

 

LEAVE A REPLY