On a du mal à le croire, mais le vélo fait vraiment partie de notre paysage culturel. La bande dessinée aussi. Il n’y a pas si longtemps, je pensais que le vélo n’avait pas trouvé sa place dans le 9ème art. Je n’y voyais que des voitures. Michel Vaillant, il pilote des voitures. Batman, il sauve le monde au volant de sa Batmobile. Oui-Oui, il se déplace dans Miniville en voiture (il a d’ailleurs fort à faire avec Monsieur le Gendarme). Boule & Bill, ils sont souvent dans une 2cv. Gaston Lagaffe, Spirou et Fantasio, Tintin sont plus souvent qu’à leur tour dans des voitures …

La BD au Salon de l'Automobile en 2004
La BD au Salon de l’Automobile en 2004

L’automobile et la bande dessinée vivent une tellement belle histoire d’amour qu’en 2004 le festival d’Angoulême et le Salon de l’Automobile se sont associés pour une exposition sur le thème de la voiture, dans le monde de la BD.

Et dans le vélo

Et puis petit à petit, en m’intéressant au vélo, je me suis rendu compte que le vélo a finalement une place de choix dans la bande dessinée, qu’elle soit destinée aux enfants ou aux adultes. Le célèbre Jojo ne souhaite-il pas avoir un tandem, pour aller à l’école avec son pote. Pierre, le père de Boule, ne se prend-il pas un vent à vouloir rattraper à vélo le papa d’Axel, Axel Merckx, fils du grand Eddy ? Et Pico Bogue, c’est bien le vélo qui l’inspire. Votre blog préféré, ne parle-t-il pas de bande dessinées parfois?  Vraiment jamais ? Et dans l’excellent album, les bijoux de la Kardashian, les voleurs, ils sont à vélo ou pas ? Ils sont dessinés sur la couverture, ou pas ?

karda

Cet album que je vous recommande chaudement, juste pour apprécier le regard dubitatif des enquêteurs quand ils découvrent que les brigands sont effectivement repartis à vélo, est publié chez Glénat éditions. Ce n’est donc pas un hasard si l’objet de ce billet est bien de vous informer qu’à la Galerie Glénat (22 rue de Picardie, Paris 3ème), jusqu’au 1er août 2020 il y a une exposition consacrée au vélo dans la bande-dessinée. Pour être exact, cette exposition est consacrée au vélo avec des planches et illustrations proposées par un ensemble de dessinateurs de bande-dessinée. Julien, le directeur de la galerie, nous explique que tous les auteurs exposés n’oeuvrent pas forcément pour le compte de Glénat. Par contre, tous ont une sensibilité de près ou de loin pour l’objet vélo et ce qu’il représente. L’idée de cette exposition a germée dans sa tête dans le courant du mois d’avril, quand il voyait son calendrier d’évènements et d’expos se vider. Il a aussi senti qu’il allait se passer quelque chose autour du vélo dans le monde d’après. Il a alors appelé ses copains dessinateurs et dessinatrices pour leur proposer ce projet.

Expo BD Galerie Glénat
Expo BD Galerie Glénat

Le résultat est là, exposé et à vendre. Si l’idée de décorer votre bureau (qui est peut-être aussi votre chambre désormais) avec une planche unique, signée vous séduit, n’oubliez pas votre carnet de chèques. Il vous faudra débourser entre 120 € et 2800 €. Vous pouvez aussi y aller, tout simplement pour flâner et vous inspirer pour de prochaines lectures. Bonne nouvelle, un parking vélo municipal est littéralement installé devant la galerie.

Enfin, vous l’aurez lu ici en premier, si jamais le festival d’Angoulême décide de mettre le vélo à l’honneur lors de sa prochaine édition, nous n’y serons peut-être pas pour rien.

Infos sur : https://www.galerie-glenat.com/

Vélo et bande dessinée expo galerie Glenat
Vélo et bande dessinée expo galerie Glenat

2 COMMENTAIRES

    • Bien d’accord sur le principe. Si c’est la BD qui est le moteur, Compiègne organise une expo « l’été bd à Compiègne » Expositions au musée Antoine Vivenel et au Mémorial de l’internement et de la déportation qui début le 18 juillet. Avec notamment un gros travail autour de Rahan. Si c’est l’association BD et Vélo, pour l’instant, des expos en dehors de Paris, je n’ai pas en stock!