Le nouveau western, « Il erre dans les plaines, fier, solitaire son vélo² est son partenaire », un titre de roman, que Mc Solar n’aurait pas renié. Souvenez-vous, c’était en 1993 ! (² le texte original mentionne le cheval, comme partenaire, comme vous êtes sur Bike Café et non pas Equidia, on se permet de modifier le texte original)

Avouez, parfois que sur vos vélos d’aventure vous vous prenez pour des garçons vachers ou pour des Calamity Jane des temps modernes. Faut dire qu’il y a de quoi. Comme Clint, vous avez les fesses posées sur une selle. Comme John Wayne, vos sacoches sont posées sur votre monture. Comme Charles Bronson, vous plissez des yeux malgré le couvre-chef posé sur la tête. Comme Lucky Luke, votre plus fidèle compagnon est votre monture. Comme Marylin Monroe dans Rivière sans retour, vous n’êtes jamais bien loin d’un comptoir de bar.

Le cid, c'était un cow-boy?

Marc Fernandez s’est aussi vu comme un cow-boy, il a d’ailleurs baptisé son vélo Tornado (Ne faites pas semblant, vous savez bien que Tornado est le cheval de Zorro). Marc est l’auteur de ce livre « Le nouveau Western » – sur la route du Cid – paru aux éditions Paulsen. D’origine espagnole, un défi lancé à la cantonade à son éditrice et le voilà obligé de se préparer pour aller sur les traces de ses ancêtres. Il va suivre le périple du Cid entre Burgos et Valence, soit un peu plus de 900 km dans la pampa.

Lecture les nouveaux western - sur la route du CID
Sur la route du CID – Direction Valence? ce n’est pas tout droit

Marc est né en 1973 (un excellent millésime) et ses dernières séances de sport remontent au cross de Saint-Cucufa organisé par son lycée. Au prix d’une soigneuse préparation physique pendant 2 trimestres, Marc part à l’aventure au mois de mai 2019, accompagné par Gontzal Largo, fin connaisseur de la région. De ce voyage il en extrait ce roman qui oscille entre les faits historiques – la vie de Rodrigue et son quotidien – et son voyage à vélo – son histoire personnelle et ses souffrances sur son vélo –

Les Nouveaux Western - la route du CID
Le Cid, c’était un cow-boy?

En lisant ce livre vous ne découvrirez pas le Cid, sa vie son œuvre sous toutes ces coutures, vous ne partirez pas non plus dans une introspection sur l’éloge de la lenteur ou l’intérêt philosophique du voyage à vélo. Il n’empêche que ce récit vous fera voyager en Espagne, avec des sauts autour des années 1050/1080 ou encore les cicatrices douloureuses de l’Espagne Franquiste. Il vous fera aussi réaliser que partir rouler 950 km à vélo est à la portée de beaucoup. Il suffit d’un peu de préparation en amont, trouver un thème pour donner un peu de sens à ce voyage; il suffit d’un vélo (pas forcément bon), d’un peu de volonté et souvent un compagnon (ou une compagne) de route pour égayer le quotidien.

À vaincre sans péril, on triomphe sans gloire

Cette célèbre phrase mise dans la bouche de Rodrigue par Corneille pourrait devenir  une maxime pour les voyageurs à vélo :

« À atteindre sans souffrance, on savoure sans joie »

(là, c’est de moi, toute modestie mise à part)

Ce livre est d’une actualité intéressante. Quand Netflix s’intéresse au Cid pour en faire une série, quand en cette période post-covid de plus en plus de questions se posent autour du tourisme et de son impact environnemental*. Marc Fernandez démontre par l’exemple que le vélo reste un formidable moyen de voyager, de découvrir, de vivre.

Dans la même veine, je vous invite à suivre le voyage, à cheval, de Gaspard Koenig**, qui s’est embarqué avec sa jument, la bien-nommée Destinada, sur les traces de Michel de Montaigne, à travers l’Europe, pour un voyage de 2500km, de Bordeaux à Rome, en passant par Paris, notamment.

Ces écrivains voyageurs, finalement, n’inventent pas grand chose, ils sont sur les traces de RL Stevenson, avec son livre chroniqué ici. Il n’empêche que c’est rassurant de constater qu’en 2020, le voyage lent, juché sur une monture a plus que jamais du sens. Si c’est votre programme pour cet été, vous pouvez glisser dans votre baluchon ce récit à côté de votre harmonica. Vous êtes un cow-boy ou pas ?

*si pourquoi et comment réinventer les vacances vous titille, je vous recommande la lecture de ce numéro de le 1 hebdo.

**Pour suivre le voyage de Gaspard Koenig, c’est ici

Informations

  • Titre : Le Nouveau Western – Sur la route du CID
  • Auteur(s) : Marc Fernandez
  • Editeur : Éditions Paulsen
  • Site web éditeur : Voir le site
  • Nombre de pages : 192
  • ISBN : 978237502-0746
  • Date de publication : 19 mars 2020
  • Prix TTC : 19,50 € – 11,99 € en version numérique

Pitch de l’éditeur

900 kilomètres à vélo dans un décor de western pour retracer la vie d’un chevalier mythique : le Cid, figure espagnole légendaire aux résonances actuelles et digne d’un personnage de polar.
Si le Cid voyageait à cheval, c’est sur son VTT – baptisé Tornado – que Marc Fernandez suit sa route de Burgos, ville natale du chevalier, jusqu’à Valence, où il mourut en 1099. Une épreuve et un défi pour l’auteur, à la découverte d’une partie méconnue de l’Espagne, médiévale, immensément vide. 900 kilomètres à vélo, 11 302 mètres de dénivelé positif dans un décor de western, pour retracer la vie extraordinaire d’une figure mythique digne d’un personnage de polar.

LEAVE A REPLY