Au tout début du gravel nous avions guère le choix en matière de pneumatiques. Les catalogues des différentes marques se sont épaissis et nous nous pouvons maintenant trouver des pneus qui conviennent plus finement à nos terrains, nos pratiques, nos dimensions de jante, … Entre un gravel urbain, avec quelques pistes bien lisses et un monster gravel qui partira à l’aventure sur des terrains défoncés, les nuances peuvent être importantes.

De mon côté, après avoir exploré des formats rassurants (47 et 49) sur des roues en 650, je refais le chemin inverse en me lançant dans un downsizing façon cure minceur. Comme les nutritionnistes nous le conseillent, il ne faut pas maigrir trop rapidement si on veut que cela soit durable. J’ai choisi de monter des Panaracer Gravelking SK en taille 43.

Test des pneus Panaracer Gravelking SK
Cette photo date de 2016 le stand Panaracer sur l’Eurobike était modeste, mais il y avait déjà ce Panaracer Gravelking.

Ce pneu n’est pas nouveau et lorsque nous cherchions en 2016 des équipements gravel ( plutôt rares à l’époque) dans les allées de l’Eurobike, nous avions déjà repéré ce Panaracer Gravelking qui était un des rares pneus mixtes disponible sur le jeune marché du gravel. Imaginez à l’époque le mot « Gravel » complété par « King » … on ne pouvait pas passer à côté …

Bike Café et l’agence outdoor italienne Vitaminac s’associent pour vous offrir plein de jolis cadeaux de Noël. Pour cela abonnez-vous gratuitement à la newsletter de Bike Café.

Le Gravelking SK

Le SK (Small Knob – petit bouton) avec ses petits pavés carrés, est la version cramponnée la famille royale dans laquelle on trouvera la même carcasse AX-Alpha avec une enveloppe anti-crevaison de la jante à jante d’autres modèles. Le SK existe en différentes tailles (650 : 43 et 48) (700 : 35 et 40). Le revêtement de caoutchouc ZSG (Zero Slip Grip) de Panaracer présente un moulage original composé de petits carrés serrés, bordés sur ses épaulements par une double rangée de longs tirets et de points carrés plus larges.

Le montage

Test des pneus Panaracer Gravelking SK
Un sacré challenge à relever pour ces Gravelking qui vont remplacer les René Herse Switchback.

Les pneus sont relativement légers … Le montage tubeless s’est bien passé sauf sur ma roue avant, sur laquelle on a dû changer le tape un peu décollé. Ils ont été montés sur mes roues CEC super légères en carbone montées avec des rayons en Dyneema. La tâche va être lourde pour ces Panaracer qui vont prendre la suite des excellents René Herse Switchback Hill taille 48 qui ont fait 2 saisons et qui ne sont pas foutus. Un lien co-sanguin existe d’ailleurs entre-eux : ils sont petits cousins car les RH sont fabriqués par les japonais de Panaracer. Si ce sujet vous intéresse vous pouvez lire ici le post de Jan Heine qui explique ce positionnement.  D’ailleurs je les garde mes RH pour un éventuel retour arrière si ces 43 ne me conviennent pas.

Pourquoi des pneus moins larges ?

Test des pneus Panaracer Gravelking SK
Utiliser des pneus moins larges peut être un avantage en matière de rendement sur les DFCI roulantes.

Ce n’est pas effectivement la tendance actuelle de monter des pneus moins larges sur des roues de 650. Les standards qui se sont progressivement imposés en gravel sont le 700 x 40 et le 650 x 47. Ces 2 formats correspondent aux passages de roues disponibles sur la majorité des vélos de gravel actuels.

Test des pneus Panaracer Gravelking SK
Les Panaracer Gravelking SK n’apprécient pas trop le terrain gras. A part quelques flaques dans le sud, on n’est pas trop concerné …

Mon projet n’est pas de me démarquer de ces standards de fait, mais de chercher un pneu plus polyvalent et sportif pour gagner en rendement et en accroche. Deux qualités un peu contradictoire j’en conviens, car pour le rendement, notamment sur la route et les parties roulantes, il ne faut pas trop de crampons qui s’avèreront nécessaires uniquement si on souhaite avoir de l’accroche. Alors essayons de trouver le meilleur compromis et qui n’essaie pas, n’aura pas de réponse. Le Gravelking qui traîne avec lui cette réputation de polyvalence m’a semblé parfaitement indiqué.

J’ai essayé sur ces fameuses roues CEC avec bonheur et pleine satisfaction des Terrene Elwood light et des René Herse (à l’époque Compass) Switchback. J’ai été bluffé par le confort et la sécurité que ces 2 pneus sur les terrains pierreux des DFCI du sud. À l’époque je roulais sur un Caminade Gravel que j’ai depuis vendu pour acquérir un WishOne Sub au caractère plus sportif et plus polyvalent. Ce vélo est devenu mon compagnon unique gravel / route. Les René Herse passaient juste dans sa clearance moins généreuse que celle du Caminade. En fait ils faisaient du 49 de large mais ça passait quand même.

Alors bilan

Test des pneus Panaracer Gravelking SK
Test des pneus Panaracer Gravelking SK

La promesse annoncée de la polyvalence est bien au rendez-vous sur ce Gravelking SK. Par rapport au vélo je pense que sa dimension est mieux adaptée à la géométrie plus « race » de ma nouvelle monture. La motricité est intéressante dans les montées dont le revêtement est instable. La légère réduction du diamètre de roues contribue au phénomène et les petits « Knobs » font le job. De ce point de vue je suis gagnant. Pas contre, en descente, je regrette la permissivité du RH Switchback qui se moquait de toutes les mauvaises rencontres. Sur route avantage aussi à cette section plus modeste et finalement moins sonore sur le bitume que les Switchback. Côté pesée ces 2 pneus sont à égalité le Gravelking SK est à 470 g et le Switchback à 478 g.

Mon avis …

J’ai aimé

  • Le comportement et l’accroche sur terrain sec
  • Le confort
  • Bon rendement sur la route

J’ai mois aimé

  • Le comportement en terrain gras
  • Le prix élevé pour un pneu ayant déjà quelques années d’existence

Caractéristiques

  • Gomme ZSG Natural Compound : matériau d’origine naturelle qui offre une faible résistance au roulement et une grande résistance à l’usure ;
  • Protection Anti-Flat Casing : améliore la résistance aux coupures et aux pincements ;
  • Carcasse 126 TPI Advanced Extra Alpha Cord : fils haute densité qui améliore les performances de la carcasse ainsi que sa résistance à l’abrasion et aux perforations ;
  • Fabriqué au Japon ;
  • Version TLC (Tubeless Compatible).
  • Prix : 44,99 € (chez Cycletyres)

Voir sur le site de notre partenaire Cycletyres 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here