ANNONCE
Home MATOS NOUVEAUTÉS Whatt For Now ré-invente le vélo électrique

Whatt For Now ré-invente le vélo électrique

2
Présentation des vélos Whatt For Now
ANNONCE

Lorsque que Christophe Aubonnet m’a contacté pour me parler du projet Whatt For Now, je dois dire que je n’ai pas immédiatement compris le concept. Alors nous nous sommes dit que, plutôt qu’une longue discussion par téléphone, ce serait mieux de se voir pour parler de Whatt For Now devant le vélo. J’en ai même profité pour faire quelques ronds au guidon de cette curieuse machine dans le quartier.

Ce serait mieux de se voir pour parler de Whatt For Now devant le vélo … photo Philippe Aillaud

Le vélo électrique ré-inventé

Le projet a démarré il y a 4 ans, pour l’équipe de passionnés d’outdoor qui sont derrière Whattfornow. « Le vélo électrique, de façon générale, intrigue ou amène des solutions très intéressantes pour pas mal de gens. De notre côté  nous avons voulu donner une perspective assez sportive et musculaire à notre projet, qui ne ressemble pas aux autres« , explique Christophe. Je regarde le vélo, et effectivement, il ne ressemble à rien de connu, en dehors du fait qu’il possède 2 roues, un cadre, un guidon, une selle …

On remarque un premier truc bizarre : il a 2 transmissions … photo Philippe Aillaud

Après ce survol général on remarque un premier truc bizarre : il a 2 transmissions … Ce concept vélo « recto / verso » est original : il présente un flanc musculaire et l’autre électrique. Il y a donc aussi 2 roues libres : étonnant !

ANNONCE

Le deuxième truc que je trouve bizarre est cet espèce de morceau de mat de bateau qui constitue le tube de selle. On n’est pourtant pas sur le Vendée Globe, mais bien posé avec nos deux roues sur terre. Cette poutre aéro, qui m’avait parue moche sur les photos du site, est finalement (en vrai), agréablement intégrée au cadre.

On n’est pas sur le Vendée Globe, mais bien posé avec nos deux roues sur terre … photo Philippe Aillaud

Elle n’est pas installée là, parce que le designer est fan de voile. Sa présence tient au fait qu’elle dissimule une batterie d’un modèle propriétaire au vélo. Cette batterie d’une capacité de 192Wh, vient se loger là : au-dessus du moteur et du pédalier. Cette disposition constitue l’objet d’un premier brevet déposé par What for now, qui permet de placer le poids au plus près du pédalier afin de garder au vélo un équilibre des masses intéressant pour le comportement du vélo.

La selle est posée sur un chariot qui pivote pour permettre d’accéder à la batterie – photo Philippe Aillaud

Elle cache également le système de selle télescopique que l’on peut régler au guidon. La selle et son chariot se basculent pour introduire la batterie que l’on pourra charger hors du vélo. Tout ça est bien fait et parfaitement intégré.

Sur ce modèle typé gravel la « gâchette » est dans le shifter de gauche – photo Philippe Aillaud

Le dernier petit truc qu’on ne remarque pas immédiatement, est ce que Whatt for now appelle la « gâchette ». Expression parfaitement imagée car dès qu’on grimpe sur le vélo et qu’on l’actionne elle permet de « flnguer » tout le monde au démarrage. Le vélo jaillit pour atteindre ses 25 km/h légaux en 3,5 secondes.

Il y a 3 niveaux d’assistance avec la possibilité de choisir une régulation de la vitesse comme sur les voitures – photo Philippe Aillaud

La double transmission

Une double transmission avec la mise en oeuvre de l’électrique via une gâchette fixée sur le guidon – illustration Whattfornow

Sur les vélos électriques classiques la transmission et la force musculaire et l’apport du moteur électrique sont couplées. Les forces réunies actionnent un seul et même pédalier.

Ce concept vélo « recto / verso » de la Twin Transmission est original – photos Philippe Aillaud

Dans la technologie « Twin Transmission » les transmissions sont dissociées. La première est connue de tous : c’est celle dont on dispose sur les vélo classiques. Ce vélo conserve la  possibilité de pédaler naturellement, car la plus grande autonomie sera toujours celle de nos jambes. La seconde est celle qui est commandée par la gâchette et permettra de déclencher le boost du moteur électrique et l’activation de l’hybridation du vélo.

Le cadre a été dessiné par Léo Choisel, avec Antidote Solutions, pour intégrer la technologie Twin Transmission … photo Philippe Aillaud

Pour intégrer ce système il fallait concevoir un cadre. Il a été designé spécifiquement par Léo Choisel, avec Antidote Solutions, pour intégrer la technologie Twin Transmission. Le cadre HTT.1 du WhaTT disponible en 2 tailles (S/M et L/XL) vise maniabilité et efficacité au pédalage ou au Coup de boost.

La géométrie du cadre commun au 3 modèles.

La géométrie du cadre présente un angle avant assez ouvert ce qui devrait rendre ce vélo stable dans les descentes. L’empatement s’en trouve allongé. Le stack  indique une position plutôt haute sur le vélo et le reach indique un recul par rapport aux cotes classiques en gravel.

Le poids est relativement contenu (entre 15 et 17 kg selon les montages), même si on espérait mieux lorsqu’on est en musculaire. Ce sera toukours mieux que les VTT élec qui sont entre 20 et 25 kg.  Les roues de 27.5+ à l’arrière et 29 à l’avant, optimisent sécurité, confort et rendement.

Côté fiabilité toute cette technologie pourrait effrayer, mais les vélos tournent déjà depuis plus de 2 ans. L’homologation a été obtenue cet été et les ventes ont commencées auprès de distributeurs.  « On est basé près d’Annecy et on s’appuie sur la distribution classique. Ce sont eux qui assurent la mise en route et le premier niveau d’assistance et de maintenance. Pour le stade suivant concernant un problème moteur ou batterie c’est Whattfornow qui prend le relais et assure un dépannage en 72 heures garanties« , précise Christophe. Il faut savoir que l’électronique du système, via une connexion bluetooth avec une appli mobile, permet de connaître l’état du sytème. On pourra même envisager un auto-diagnostic à distance dans le futur.

3 versions

Depuis le mois de juillet le vélo est commercialisé et disponibles en 3 versions :

  • Le TT player … plutôt pour aller jouer sur du tout terrain avec sa fourche ROCKSHOX Revelation RC 29 » BOOST™ 15×110 debonair 140.
  • Le TT Cross Road … plus VTC ce vélo a séduit les femmes et les urbains en quête de confort avec une fourche de 120 de débattement.
  • Le TT Messenger … c’est celui que je verrais bien en version gravel avec sa fourche rigide en carbone et un drop bar.
Now it’s time to Boost … photo Philippe AIllaud

Vous pouvez découvrir ces vélos sur le site de Whattfornow. Les prix vont de 3600 à 4600 selon les équipements. Le niveau d’équipement est plutôt haut de gamme … Un visite sur le site s’impose et pour nous un essai d’une version du TT Messeger « gravelisé » serait intéressant pour apprécier le comportement sur piste et l’autonomie de ce vélo.

2 COMMENTAIRES

  1. Wooow une belle découverte ça a l’air super fun. Il serait idéal pour mes trajets quotidiens et mes balades en foret. Une belle originalité dans un monde du vélo qui ne se réinvente pas tous les jours ça fait plaisir à voir.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Exit mobile version