Annonce
Annonce 226ERS

AccueilMatos7mesh Airmap : au grand air

7mesh Airmap : au grand air

Pour l’automne 2023, 7mesh s’est inspiré du concept « In Motion » pour construire des vêtements qui prennent en compte la relation entre le cycliste et l’environnement. Cette approche fait partie de la conception de 7mesh depuis 2015, lorsque le produit Hybrid Synergy Jersey a été introduit. Huit ans plus tard, 7mesh a fait avancer cette idée d’exploiter l’air pour améliorer le confort, la respirabilité, et la protection contre les intempéries. Le paradigme de cette approche se nomme Airmap.

7mesh Airmap : le concept

Airmap est une génération de systèmes perméables à l’air et résistant à l’eau. Pour cela, 7mesh a cartographié stratégiquement des zones superposées de trois tissus stratifiés aux différentes fonctions : imperméables, coupe-vent, et perméable à l’air afin d’optimiser les performances. Le tout en contrôlant ce fameux flux d’air. C’est bien là le concept Airmap.

7mesh Airmap
Annonce
Annonce Hutchinson


Pour autant, ces trois tissus partagent la même face extérieure et apparaissent comme uniformes. D’ailleurs, ils sont construits à partir d’un seul matériau sans PFC & PFAS comme l’exige désormais la règlementation internationale s’appliquant au secteur du textile.

7mesh : labelisé bluesign® et OEKO-TEX®

Réduire son empreinte environnementale semble être un objectif majeur chez 7mesh. En ce sens, depuis cet automne, 7mesh est labelisé bluesign® PRODUCT. Pour qu’un produit puisse être labellisé bluesign® product, les conditions sont exigeantes, et pas que sur les matériaux, mais sur tout le processus, jusqu’au moindre détail (zip, boutons, etc.). « A noter dans la démarche de bluesign® envers les entreprises (fabricants et producteurs), c’est que les entreprises qui souhaitent labelliser bluesign® leurs produits signent un partenariat au long cours : elles sont ainsi accompagnées à chaque instant dans leur démarche, évaluées dans leurs progrès et conseillées et encouragées pour l’amélioration de leurs process. » (source : Made Nature). Egalement, 7mesh est labelisé OEKO-TEX®. « Ce label permet au consommateur d’avoir confiance dans les produits textiles qu’il achète, en s’assurant de leur innocuité. Pour cela, les tissus font l’objet de contrôles, afin de vérifier l’absence de substances toxiques et dangereuses. Le label garantit ainsi que les produits testés ne présentent pas de risque avéré pour la santé humaine. Limiter l’utilisation de produits chimiques dans l’industrie textile permet aussi de réduire la production de déchets dangereux pour l’environnement. » (source : marques de France).

Pour résumer et clore cette présentation, retenez que le concept Airmap de 7mesh est fondé sur un grand principe : utiliser et contrôler le flux d’air plutôt que de le contrer. Le tout, avec des matières les plus durables et écologiques que possible.

7mesh Airmap : le test terrain

J’ai pu rouler équipé de produits 7mesh Airmap durant deux mois environ, majoritairement lors de mon test de la fourche HiRide et du Bertin G-HMI réalisé dans le Var mais aussi durant la partie « Mont Ventoux » de mon test du Chiru Alpin. D’ailleurs, ce n’est pas fini puisque je porte encore cette tenue pour tester le BH GravelX. Des sorties réalisées de 5 à 15 C°. Dans cette gamme Airmap, voici ce j’ai pu tester, avec les liens pour avoir les détails et prix associés :

Annonce
Annonce Trek

En somme, presque équipé de la tête aux pieds pour me faire une idée toute personnelle de ce fameux concept Airmap vanté par 7mesh.

7mesh Airmap
Tenue 7MESH (photo Denis Cauvin, vélo Bertin G-HMI)

Veste 7mesh S2S

Dès la première sortie, et surtout dès la première ascension, la veste S2S se démarque par une respirabilité bien au dessus de la moyenne. Évidemment, je compare à des vestes de budgets équivalents avec lesquelles je roule encore. Légère (environ 230 g), elle s’adapte réellement à un usage sportif. Notamment grâce au double zip (très fluide, fabriqué par YKK) qui permet de jouer facilement avec l’ouverture. Dans les descentes, et lorsque la température chute, la protection est suffisante. Tant que l’on reste dans des températures positives évidemment.

Les poches dorsales sont classiques mais pratiques, avec une partie zippée utile pour sécuriser certains emports. À noter la bande réfléchissante en dessous des poches. Me concernant, cette veste est une vrai réussite. Probablement la meilleure que j’ai pu tester jusqu’à ce jour. Dans des régions à l’hiver peu marqué, la 2S2 peut devenir l’unique veste d’un rider qui apprécie un bon compromis ventilation/protection. Pour autant, je n’ai pas pu la tester sous une véritable pluie battante. Tout au plus, j’ai pris quelques averses où la S2S a assuré son rôle déperlant.

7mesh Airmap
Veste 7mesh S2S (photo Pierre-Arnaud Le Magnan)

Pantalon 7mesh Grit

En dessous, le pantalon Grit m’a surpris par son extrême discrétion au pédalage. Je m’attendais à un produit trop typé VTT, bruyant et large. Finalement, rien de tout cela. Le pantalon Grit est ajusté là où il le faut pour accompagner de façon fluide et silencieuse le pédalage. Les deux poches sont vastes, zippées, et l’une d’elle est équipée de compartiments. Un parcours bien trop engagé avec de nombreux portages sur le Rocher de Roquebrune a révélé une bonne résistance à l’abrasion contre les rochers et la végétation rugueuse du Sud-est… Les deux poches zippées sont très vastes et l’une d’elle possède des compartiments. Protecteur envers l’humidité, il est à peine moins respirant que la veste précitée.

Collant 7mesh Seymour

Ce collant est dans une catégorie quasiment inconnue pour nous, Français. Ludovic de Reson8 m’a expliqué que ce collant (dépourvu d’un insert) est destiné à recouvrir un cuissard court classique. Ainsi, cela évite d’acheter une panoplie hivernale si l’on réside dans une région à l’hiver court et clément. Je dois dire que j’applique ce principe en vélotaf à la mi-saison, où le matin j’enfile un collant de jogger, pour un retour sans, en fin de journée. Cela dit, le collant Seymour s’est révélé plus abouti que mon collant de jogger premier prix ! A commencer par son esthétique, résolument réussie : sobre tout en étant sportif. Un processus simple (mais irréversible) permet de l’ajuster parfaitement à sa longueur d’entre jambes. La protection est suffisante pour des rides jusqu’à 5°C environ. Une fois enlevé, il est facile de le ranger puisque, sans pad, il devient extrêmement compact. Si vous voulez en savoir plus sur ce produit, Patrick avait réalisé un test complet l’an passé. Occasionnellement, j’ai utilisé le Seymour seul, avec le boxer Foundation en dessous. Le pad du boxer est extrêmement fin, donc à réserver pour les sorties courtes ou si vous avez une confiance absolue en votre selle…

7mesh Airmap
Collant 7mesh Seymour (photo Denis Cauvin)

Casquette sous-casque Ciele x 7mesh

Enfin, un dernier mot pour évoquer la casquette sous casque. Elle est le fruit d’une collab’ entre 7mesh et ciele. Pour moi, qui suis désormais quasi-chauve, ce type d’accessoire prend rapidement une importance capitale l’hiver. Alors autant vous dire que j’ai pris plaisir à la porter, même en l’ayant choisie dans son coloris le moins « facile » et fortement décrié par mon entourage direct.

7mesh Airmap
Sous-casque Ciele x 7mesh (photo Phillipe Duroc)

Peu importe, l’essentiel est ailleurs et j’ai été conquis par cet accessoire simple, et pourtant sans véritable concurrence à ce jour. Chaude mais également respirante, elle a rarement quitté mon crane ces derniers temps. Là aussi, une réussite. Le tour de cou est lui plus classique mais apportera la touche finale 😉

7mesh Airmap
Tenue 7mesh Airmap : une réussite (photo Denis Cauvin)

7mesh Airmap : Au bilan

Si vous avez tout lu, vous avez compris que je suis conquis. Je suis habituellement peu enclin à tester des vêtements (je préfère largement les vélos), car j’estime que les innovations sont rares et les produits souvent répétitifs. Ces produits 7mesh me prouvent le contraire. Le fabricant canadien réussit à dépoussiérer un secteur qui tourne en boucle, sauf pour les prix, qui eux ne font que monter. Certes pas donnés non plus, les produits 7mesh, à fortiori de la gamme Airmap, se démarquent immédiatement à l’œil et au port. Plutôt que de raisonner performance, aérodynamisme, protection, etc., 7mesh a centré son concept véritablement sur le cycliste en tant qu’individu. Une approche humaine et pourtant éminemment technique, qui selon moi est à l’origine du succès mérité de 7mesh.

Site fabricant : Advanced Bike Apparel for Every Elevation | 7mesh

Annonce
Laurent Biger
Laurent Bigerhttps://www.strava.com/athletes/20845281
Laurent a rejoint Bike Café en 2017. Ex compétiteur VTT XCO et XCM et fondateur de More Gravel, il est adepte du vélotaf et un passionné des sujets techniques. Les matériaux, la géométrie et les pneumatiques sont ses domaines de prédilections. Pour mener à bien ses tests, Laurent n’hésite pas à s'aligner sur des manches Gravel UCI, en cyclo-cross ou même de VTT au guidon d'un Gravel. Même si le Mont Ventoux reste son attache natale, Laurent bouge beaucoup dans l'hexagone, permettant ainsi de tester vélos et équipements dans les conditions les plus variées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Renseignez votre commentaire
Renseignez votre nom

Articles similaires

Du même auteur