Quand on vous parle de l’industrie Suisse vous pensez immédiatement aux montres, aux chocolats, … mais sachez que c’est un pays où l’on fabrique également de superbes vélos. La marque BMC (Bicycle Manufacturing Company) est installée à Grenchen dans le Canton de Soleure. Cette entreprise dispose du laboratoire Impec Advanced R&D pour développer ses productions. Andy Rihs, qui a repris BMC en 2000, compare volontiers les produits de sa marque à des « Porsche du vélo de course … ».

Présentation

La série road Teammachine est orientée performance et le ALR01, avec son cadre de 1295 g (peint) triple épaisseur hydroformé, hérite de la géométrie des modèles haut de gamme de la marque. Il est équipé d’une fourche en carbone qui apporte confort et maniabilité.

Track & News
Au premier plan le ALR01 qui présente une  filiation évidente avec le modèle haut de gamme de BMC le SLR01

J’ai reçu le Teammachine emballé tout monté … Après un rapide réglage sur home-trainer j’ai effectué une première sortie de 30 km pour affiner les réglages. La prise en main est facile la transmission Shimano Ultegra de ce modèle est ultra précise.

Track & News
BMC ALR01 au milieu des vignes – photo ©T&N

Leviers, dérailleurs avant et arrière sont donc des Shimano Ultegra 11 vitesses. On retrouve un montage compact à l’avant en 50-34 avec des manivelles Shimano FC-RS500. La chaîne et la cassette sont en Shimano 105 avec des développements étagés de 11 à 32, ce qui permet d’envisager des montées de cols avec une certaine marge.

Track & News

Les freins sont des Shimano BR-R561. Petit détail sympa des « silent block » en silicone placés sur les gaines des freins évitent les petits bruits de claquement du câble qui « fouette » l’alu sur les routes cabossées.

Track & News

Guidon, potence, tige de selle sont des produits « maison ». La selle est une Royal Sirio.

Track & News

Pour les roues, là encore BMC a opté pour Shimano avec des roues RS11 moyeux et jantes. Les roues sont montées avec des pneus de la gamme performance Continental Ultra Sport 2 SL de 23 une section de pneus qui convient à la vocation cyclosportive de l’ALR01 mais qui devient minoritaire dans les pelotons.

Track & News

Tailles du cadre disponibles : 47 / 51 / 54 / 57 / 60

Pour les réglages vous aurez des repères sur la tige de selle et sur le chariot de la selle. Idem pour le guidon avec des repères de centrage et d’inclinaison.

La douille de direction de l’ALR01 est légèrement plus haute que celle de son grand frère le SLR01. Si vous souhaitez une position plus basse il sera possible de retourner la potence …

Le test

C’est le deuxième vélo BMC que je teste récemment, après le modèle de cyclo-cross CXA01 en octobre dernier. J’ai profité de ce mois de février baigné de lumière sur les routes de Provence pour faire rouler ce modèle cyclosport autour de la montagne Sainte-Victoire. Les parcours ici sont « nerveux » et parsemés de grimpées cassantes nécessitant beaucoup de relances lorsqu’on se dirige vers les cols des Portes et du Sambuc.

Track & News

Je l’ai utilisé sur 3 semaines à raison de 2 ou 3 sorties par semaine alternant en ce moment vélo et course à pied. Mes sorties vont de 50 à 90 km allant de 2 h à 4 h.

Je quittais un vélo de Gravel Canyon Inflite 9.0 équipé de pneus tubeless de 28 : j’ai senti la transition … Le ALR01 est une machine plus sèche taillée pour le cyclosport et le confort n’est pas le même (mais l’usage non plus). Malgré cet écart entre les deux machines l’adaptation a été rapide et 30 km de réglage m’ont suffi pour apprécier le freinage, les trajectoires et ma position. Je me suis aperçu que j’enroulais plutôt bien le braquet et que moyennant quelques relances en danseuse je restais souvent sur la « plaque » … peut-être trop d’ailleurs … mais cela me paraissait facile.

Le plateau de 50 s’accommode bien des combinaisons possibles et sur certains parcours on roule en « mono » plateau … J’aurais plutôt aimé un 52 avec un 36.

Les gros atouts du BMC ALR01, que l’on découvre assez vite, sont une très grande précision dans les trajectoires et un freinage qui inspire confiance dans les descentes. J’ai fait une sortie de 85 km sur route mouillée (et oui … ça arrive quand même dans les Bouches-du-Rhône) sans avoir été trahi au niveau de l’adhérence … L’ADN sportive issue du SLR se ressent, le vélo est performant et on a envie d’en jouer. Attention quand même aux attaques intempestives … le vélo ne fait pas tout : le cycliste doit être aussi à la hauteur et je l’ai appris à mes dépends en voulant me confronter à plus costaud que moi …

Un point faible : les roues

Les Shimano RS11 montées de base sont à mon avis un peu en retrait par rapport au reste du vélo. Cette monte de base est néanmoins correcte et adaptée aux 11 vitesses mais son poids 1900 g et la qualité de roulement ne sont pas au niveau de cet ALR01 qui mériterait mieux pour assumer totalement sa vocation cyclosportive.

Track & News

Petit détail les chambres montées sur le vélo que j’ai reçu présentent des valves trop courtes … Pour les gonfler avec une pompe à pied il faut retirer l’écrou de blocage. Une valve plus longue aurait été souhaitable.

Conclusion

L’ALR01 met à la disposition de toutes les bourses la géométrie d’un vélo haut de gamme. Il est disponible dans différentes versions avec les différents groupes Shimano Sora (999 €), Tiagra (1199 €), 105 (1599 €) et le modèle essayé : Ultegra (1999 €).

Ce vélo est hyper précis dans ses trajectoires. Il traduit exactement sur la route ce que le cerveau imagine à l’approche d’un virage. Très stable, il reste bien en ligne et il est très rassurant lorsque l’on roule en peloton serré. Très efficace en relance le vélo répond bien. On trouve très facilement sa position qui, même les mains en bas du guidon, n’est pas fatigante. J’aurais aimé une tresse de guidon plus généreuse et plus amortissante. Le diamètre du cintre est un peu fin. J’aurais également aimé une monte de roues un peu plus « haut de gamme » car les roues jouent un rôle important dans le rendement du vélo et ce ALR01 mérite mieux. Vous pouvez toujours négocier avec votre vélociste un échange au moment de l’achat ou vous offrir une paire de roues plus performantes et garder les RS pour les entraînements.

La peinture mate m’a semblé un peu fragile attention lors du nettoyage à passer plutôt une éponge d’abord avant le chiffon à sec sur les projections collées au cadre.

Prix : 1999 €

Voir infos sur le site de BMC

 

Les Notes

  • Rigidité 4/5
  • Confort 4/5
  • Stabilité 5/5
  • Maniabilité 5/5
  • Equipement : 4/5 (Roues pas à la hauteur du reste)
  • Utilisation : à l’aise partout montées / descentes
  • Type d’usage : cyclosport

Quelques images …

Garanties et services constructeurs :

Pas toujours pris en compte dans le prix d’achat, la maintenance d’un vélo peut faire gonfler la note après quelques années. Trouver le juste équilibre entre payer le moins cher possible et disposer d’un réel service inclus a du sens, surtout si vos compétences en matière de mécanique sont limitées.

Durée de la garantie de BMC à compter de la date de livraison:

  • cadre : 3 ans
  • peinture : 2 ans (1 an sur les modèles avant 2014)
  • autres produits d’origine BMC : 2 ans

L’acheteur d’un vélo à compter de l’année-modèle 2011 peut bénéficier d’une extension de garantie de 3 à 5 ans en enregistrant son cadre sur le site Internet de BMC dans un délai de 30 jours à compter de sa date d’achat auprès d’un revendeur BMC. Il n’y a pas d’extension de la durée de la garantie en cas de réparation ou d’échange du cadre.

Complément de garantie

Pour ses vélos à partir de l’année modèle 2011, BMC propose à l’acheteur initial une garantie volontaire prolongée à 5 ans (au lieu de 3 ans) en cas de rupture des cadres BMC dûe à des défauts de matériel ou de fabrication.

Crash Replacement

Le remplacement en cas d’accident (Crash Replacement) est une prestation volontaire de BMC Switzerland AG, qui vous donne la possibilité de faire remplacer une fois votre cadre BMC en bénéficiant d’une remise de 40 % sur le prix catalogue officiel en vigueur.

 

LEAVE A REPLY