Vélotaf éditions AternativesJe pensais que ce serait difficile d’écrire un article pour parler du livre d’un copain. On peut être facilement suspecté de faire du prosélytisme amical et du coup d’avoir un avis plus sévère. En ce qui concerne Vélotaf, je vous mets tout de suite à l’aise. Le bouquin est tellement chouette que cela ne sera pas trop dur d’en dire du bien, sans que j’ai à sortir mon violon. Dès le « prologue » l’écriture est vive et pleine d’intérêt. Les lecteurs découvriront comme moi, la pertinence de cet ouvrage qui aidera ceux qui se lancent dans l’aventure du trajet boulot à vélo et ceux qui ont déjà franchi le pas, trouveront en le lisant plein de conseils bien utiles.
Ça tombe bien, les beaux jours arrivent : lisez Vélotaf et vous irez direct acheter un vélo.

Donc Jérôme, qui nous fait le plaisir d’écrire parfois des billets plein d’humour pour Bike Café (cf. Le gravel et le gigot de 13 heures), est un ex motard reconverti à une autre façon de pratiquer le 2 roues. Il a redécouvert la bicyclette suite à une panne véhicule de son véhicule à moteur et depuis cet événement, qui a changé sa vie, ses déplacements entre maison et boulot sont devenus ses pensums quotidiens. Il profite, loin des embouteillages, des métros qui puent et des trains qui arrivent en retard, d’une ville qui s’offre à sa liberté de déplacement. Une liberté qui se gagne en surmontant quelques contraintes : la météo, les ennuis mécaniques, les automobilistes, l’environnement, … plein de sujets que Jérôme aborde dans son ouvrage.

Jérôme nous livre dans ce livre, délicieusement illustré par Ève Coston, elle-même vélotafeuse, un retour d’expérience sur sa reconquête d’un espace urbain envahi par l’auto. Le ton de l’ouvrage est humoristique, mais son contenu n’est pas anecdotique, au contraire : il est rempli d’informations pratiques. Jérôme sait nous amuser, mais également nous instruire. Même moi, qui ne suis pas un débutant en matière de vélo, j’ai appris des choses en le lisant. Les dessins d’Ève sont très parlants et ils résument le propos en renforçant les messages.

Bravo pour ce premier ouvrage qui ne surprend pas les membres de Bike Café qui connaissait déjà les qualités de plume de notre ami Jérôme.

Retrouvez les articles de Jérôme sur Bike Café

Informations

Pitch de l’éditeur

« Tous en selle ! » tel est le mot d’ordre de Jérôme Sorrel qui souhaite avec ce guide-manifeste faire partager au plus grand nombre le plaisir qu’il tire de sa pratique du vélo comme mode de transport quotidien entre maison et boulot : le fameux vélotaf !

Sur un ton plein d’humour auquel font écho les illustrations d’Ève Coston, également vélotaffeuse, l’auteur dispense conseils et retours d’expérience à tous ceux qui voudraient bien s’y mettre mais qui n’osent pas. Tout, vous saurez tout sur ce mode de déplacement urbain qui a le vent en poupe !

À propos de l’auteur

Vélotaf éditions Aternatives
Vélotaf éditions Aternatives

Jérôme Sorrel, il s’est mis au vélotaf incidemment (voiture en panne) en 2013. Depuis, il est sur son vélo tous les jours, quelle que soit la météo. Il parcourt jusqu’à 200 km par semaine en trajets pendulaires (maison/boulot/maison). Et comme ça ne lui suffit plus, il roule aussi le week-end pour de plus longues sorties.

3 COMMENTAIRES

  1. Bonjour,

    La motocyclette ou l’automobile , quel était le véhicule à moteur qui a provoqué cette bascule ?
    L’éditeur et le rédacteur de l’article peuvent ils raconter la même histoire ? LA vérité est elle toute autre avec une grippe de son hippomobile ?

  2. Bonjour Brubru,
    j’ai mis un peu de temps à comprendre la question mais effectivement une petite coquille dans l’article de Patrick. Mon premier trajet de vélotaf de mon ère moderne, si je puis dire, fut à cause de mon garagiste AUTOMOBILE.
    soulagé 😉 ?

LEAVE A REPLY