Avec son pneu Overide Hutchinson a été une des premières marques de pneumatiques à croire au gravel, en proposant un pneu tubeless polyvalent pour équiper nos vélos. La carrière de ce pneu est loin d’être terminée car son rapport qualité / prix est un des meilleurs du marché actuel. Il est rejoint cette année, dans la famille gravel, par le Touareg, qui permettra à ceux qui souhaitent pousser l’aventure un peu plus loin, de bénéficier d’un pneu confortable et solide pour réaliser les barouds les plus exigeants. Si ce pneu s’appelle Touareg, ce n’est pas pour rien …

Présentation

Pneus de graval Hutchinson Touareg
Photo Presscamp Hutchinson

Le Touareg prendra le relais de l’Overide, lorsqu’il s’agira de rouler sur des terrains plus accidentés. Les crampons du Touareg sont plus prononcés, plus volumineux et répartis sur des sections plus larges. Ils garantissent ainsi une protection et un grip même sur les terrains les plus chaotiques. Le Touareg est un pneu baroudeur, pour passer hors des sentiers battus, tout en conservant un très bon rendement sur la route et offrir de meilleures sensations de confort.

Pneus de graval Hutchinson Touareg
Photo Hutchinson

Au niveau de son design, la progressivité dans l’architecture de ses crampons contribue à sa polyvalence. Il ont été Imaginés en « small-blocks », avec de nombreux petits crampons répartis de façon compacte pour apporter confort et rendement, à la fois sur un tarmac lisse ou sur des pistes engagées. Le Touareg est construit sur la base d’une carcasse de 127 TPI : le must lorsqu’il s’agit de performance pure. Cette carcasse reste souple et légère.

Pneus de graval Hutchinson Touareg
Photo Hutchinson

Ce nouveau pneu gravel est également renforcé avec la grille Hardskin de tringle à tringle. En plus de l’épaisseur de gomme, ce véritable bouclier offre une protection supplémentaire contre les pierres tranchantes, les roches et tout autre matériau hostile rencontré lors d’une sortie gravel. Ce renfort issu du VTT a notamment fait ses preuves sur de nombreuses courses XC Marathon. Sa structure s’nspire des pneus Skeleton et Kraken.

On a pu les tester sur le terrain

Pneus de graval Hutchinson Touareg
Photo Presscamp Hutchinson

Dans le contexte particulier de la pandémie naissante du Covid-19, le Presscamp Hutchison, qui devait avoir lieu en Gérone en Espagne, s’est relocalisé en France dans les environs de Marseille. À cette époque nous ne parlions pas encore de confinement total et malgré cette organisation de dernière minute, nous avons pu tester ces nouveaux pneus en compagnie d’autres journalistes.

Pneus de graval Hutchinson Touareg
Nous avons pu tester ces nouveaux pneus en compagnie d’autres journalistes – Photo Presscamp Hutchinson

À notre arrivée sur le lieu de rendez-vous, l’équipe technique sur place prend en charge nos vélos pour les équiper de ces nouveaux Touareg que nous allons découvrir en détail lors du brieffing. Pour moi, c’est avec le Ibis Hakka en cours d’essai pour Bike Café, que je vais faire le test. Il sera chaussé par la version Touareg 700 x 40 en noir. Les pneus sont esthétiquement réussis et leur aspect est qualitatif. Le Touareg existe également en flancs tan plutôt sympas, avec une couleur miel foncé pas trop salissante.

Pneus de graval Hutchinson Touareg
La capacité d’affronter des pistes plus rugueuses avec encore plus de confort – Photo Presscamp Hutchinson

Disponible en dimension 700, il existe également en section 45 pour les vélos qui auront la clearance pour les recevoir. Comme Hutchinson nous l’a expliqué, on monte un cran au-dessus du Overide par rapport à la capacité d’affronter des pistes plus rugueuses avec encore plus de confort.

Pneus de graval Hutchinson Touareg
Une bonne traction en montée sur terrain instable – Photo Presscamp Hutchinson

Direction les DFCI de l’Étoile et immédiatement je sens que je suis trop gonflé : 2,5 bars c’est trop, le pneu glisse trop dans les dévers. Je descends la pression à 1,7 à l’avant et 1,8 à l’arrière. Sur les pistes de l’arrière pays de Marseille l’accroche est bonne. Malgré la basse pression ça ne tape pas, le pneu est souple et confortable. Sur la route le pneu, malgré ses petits crampons  « small-blocks », offre un bon rendement et reste silencieux.

Pneus de graval Hutchinson Touareg
Le pneu glisse trop dans les dévers – Photo Presscamp Hutchinson

Après ce Presscamp j’ai continué de rouler avec autour de chez moi. J’ai tracé une petit parcours type cyclocross dans la limite des 1 km avec quelques passages techniques. L’accroche et le confort sont les 2 principales qualité de ce pneu qui sera néanmoins à réserver aux terrains secs. Les petits crampons  « small-blocks »ne suffuront pas à vous sortir des bourbiers.

Pour conclure

Nous avions aimé l’Overide et le Touareg nous a plu. Il offre une capacité de vitesse intéressante sur les pistes difficiles. Son rendement routier est plus que correct. Il nous a un peu déçu sur les dévers où on s’attendait à plus de stabilité avec ses crampons. Attention à la prise d’angle et en fonction du gonflage il faudra se méfier. Ne pas hésiter à baisser la pression.

Il est parfaitement polyvalent et le fait qu’il soit fabriqué en France près de Montargis où la marque est installée depuis 1853, est un argument qui pèse un bon poids en cette période particulière. Pour finir le rapport qualité / prix est remarquable : 37 € pour des pneus de gravel ce Touareg séduira plus d’un graveleux.

Infos sur le site de Hutchinson

Disponible chez Cycletyres

LEAVE A REPLY