Annonce
Annonce Selle Italia

AccueilMATOSÉclairage avant Magicshine 902S, et la lumière fut

Éclairage avant Magicshine 902S, et la lumière fut

Patrick nous avait présenté récemment un set avant/arrière de la marque chinoise Magicshine, marque ayant 20 ans d’expérience dans l’éclairage vélo et distribuée en France par Tribe Sport Group. Il avait été séduit par les caractéristiques des éclairages choisis pour son usage route et gravel avec un éclairage avant de 1500 lumens max avec batterie intégrée.

Changement de registre ici, avec le test d’un éclairage avant à batterie déportée et d’une puissance assez impressionnante de 3000 lumens. Un modèle plutôt destiné donc à un usage VTT et gravel, pour y voir bien clair dans les singles et chemins un peu engagés, torturés et touffus ou bien pour un usage type 24 h VTT. D’autant que la lampe peut être positionnée indifféremment sur le cintre ou sur le casque. Notons que ce n’est pas la plus puissante chez Magicshine ! Car dans sa gamme pléthorique, une lampe à 8000 lumens, ou plutôt un phare devrais-je dire, trône au sommet de la gamme. Voyons déjà si cette lampe « magique » de 3000 lumens tient ses promesses tant au niveau éclairage que caractéristiques.

Le kit fourni

La boîte reçue est très complète. En effet, hormis le phare avant, la batterie déportée tient une place de choix dans le packaging car elle délivre une puissance de 7000 mAh ! L’encombrement (17,8 cm x 4,2 cm x 3 cm) et le poids sont donc en conséquence puisque la pesée révèle 293 g.

Contrepartie positive, la lampe est très légère – pesée à 79 g – ce qui vous permettra de la mettre sur votre casque.

Hormis les deux pièces maîtresses, on retrouve le support de fixation type Garmin avec différents diamètres de colliers de serrage et sa clef BTR fournie, un câble micro-USB, des sangles pour fixer la batterie sur le cadre, un support Go Pro et une notice simplifiée.

Annonce
Annonce Specialized

Un support pour casque en option ainsi qu’un fil de rallonge d’1 m est venu pour compléter ce test, car c’est typiquement une lampe qui peut servir de frontale, en mettant la batterie dans le sac à dos par exemple.

Support casque éclairage Magicshine 902S
Support de casque et rallonge de fil, photo Hugues Grenon
Annonce
Annonce - Garmin Home Trainer tacx neo 2t smart

Voici les caractéristiques de la 902S :

Lumens max (LM Max)3000 LM
Temps d’utilisation1,5 h à puissance max à 14 h à 450 LM
EtanchéitéIPX6
Angle d’éclairage32°
Portée maximum190 m
Poids de la lampe (sans batterie)78 g
Dimension de la lampe45x43x33 mm
Commande déportéeNon
Port de chargement / déchargementMicro USB
FixationGarmin quick Lock
DRL : feu d’avertissementOui (25 LM pendant 42 h)
E-Bike ModeOui
Capacité de la batterie7.2 V 7000 mAh
Prix179 € TTC

Les caractéristiques de puissance et d’autonomie sont les suivantes :

MODE :HIGHMIDLOWECODRL
Lumen :3000 LM1500 LM1000 LM450 LM25 LM
Durée :1.5 H3 H6 H14 H42 H

La lampe est composée de 3 leds, dont 2 principales au niveau des optiques de forme ronde et une pour le mode DRL (« Daytime Running Light », feu d’avertissement en partie haute).

Eclairage Magicshine 902S
Deux optiques leds rondes et une optique supérieure destiné au phare d’avertissement « DRL », photo Hugues Grenon

Voici les résultats du test pour la pratique décrite en introduction.

J’ai aimé

  • La qualité perçue de la lampe conçue en alliage d’aluminium, de la batterie et des accessoires ;
  • La légèreté de la lampe en elle-même, hors batterie ;
  • La fixation type Garmin ;
  • La grande puissance d’éclairage et la largeur du faisceau vraiment appréciable ;
Eclairage Magicshine 902S
On y voit comme en plein jour, c’est impressionnant, photo Hugues Grenon
  • L’autonomie à moindre puissance grâce aux capacités de la batterie. 14 h pour une puissance de 450 LM ça laisse le temps de voir venir ;
  • L’accessoire compatible fixation Go Pro ;
  • La compatibilité E-Bike ;
  • Les accessoires fournis de base, complets et adaptables à différentes configurations de pose et de diamètre de cintres ;
  • La tenue de la lampe aussi bien sur le cintre que sur son support ;
  • La batterie utilisable en powerbank pour recharger un téléphone par exemple. Vous pourrez la fixer efficacement sur le cadre à l’aide des deux sangles fournies et de son côté caoutchouté anti-dérapant qui n’abimera pas votre cadre.
Eclairage Magicshine 902S
Fixation efficace de la batterie sur le cadre avec deux sangles velcros antidérapantes, photo Hugues Grenon

Ou bien la positionner dans une sacoche de top-tube, par exemple.

Eclairage Magicshine 902S
Batterie chargée dans la sacoche de top-tube avec l’excédent de fil et un passage par un trou dédiée dans la sacoche, photo Hugues Grenon
  • Le bouton de changement de modes sur la lampe qui est assez grand et donc facilement actionnable même avec des gants ;
  • La fixation sur casque, simple, rapide et très efficace avec une très bonne tenue. Une option à une dizaine d’euros ;
  • La rallonge de fil assez longue (1 m) pour mettre la batterie dans un sac à dos par exemple. Mais c’est une option qui vous coûtera aussi une dizaine d’euros.

J’aurais aimé

  • Une simplicité dans le nombre et les changements de modes. Ceux-ci sont pléthoriques (15 !) et donc difficilement identifiables, surtout en roulant. 4 « pré-modes » pour actionner l’optique de droite, celui de gauche, les trois optiques en même temps puis l’optique d’avertissement ; « pré-modes » eux-mêmes subdivisés en 3 modes selon la puissance d’éclairage… C’est trop de possibilités peu utiles au final. Et pas d’indicateur pour dire sur quel mode se trouve la lampe. Fastidieux et trop long donc de passer du mode plein phare à un mode basse puissance et de s’y retrouver. Et il vaut mieux s’abstenir de regarder la lampe pour savoir sur quel mode elle fonctionne, vous risquez de perdre la vue pour quelques instants vu la puissance…
  • Un indicateur de batterie restante un peu plus précis. Le bouton sur la lampe reste vert entre 100% et 30% d’autonomie, rouge fixe entre 11 et 30% de batterie restante puis rouge clignotant entre 0 et 10%. Un indicateur est également présent sur la batterie avec un niveau supplémentaire entre 100% et 70% mais nous n’allons pas naturellement et facilement ouvrir le côté de la batterie pour regarder l’autonomie.
Eclairage Magicshine 902S
Indicateur interne d’autonomie sous le cache de la batterie et prise USB pour utilisation Powerbank, photo Hugues Grenon
  • Une commande déportée dans le kit qui est tout sauf un gadget car elle permet sans lâcher le cintre de changer rapidement de mode en cas de besoin. Et elle s’avèrera indispensable si vous utilisez la lampe fixée sur un casque. Elle existe cependant en option et fonctionne par Bluetooth, pour une dizaine d’euros. Ne vous en privez pas donc.
  • Un support de fixation par vis à serrer manuellement et non par serrage avec clef, plus long et fastidieux, même si celui-ci est bien conçu.
  • Un poids et un encombrement de la batterie moindres ; revers de la médaille, j’en conviens, on ne peut pas tout avoir !
  • Une indication sur le temps de charge de la batterie que je n’ai trouvée nulle part et non mesurée.
  • Une notice plus détaillée qui serait bien utile pour les changements de mode. Sinon regardez la vidéo simple et efficace sur le site du constructeur.
  • Une recharge par câble USB type C qui devient la norme désormais.

Conclusion

Eclairage Magicshine 902S
Cette lampe est-elle miraculeuse ? Réponse en conclusion ! photo Hugues Grenon

Cette lampe est destinée à un usage et une cible bien précise vu la puissance obtenue grâce à une batterie déportée de grande capacité et imposante. L’éclairage est impressionnant et sécurisant et de ce fait, adapté aux rides en forêt ou sur singles, par exemple. Je pense qu’elle est plutôt à éviter en pratique urbaine ou sur la route car elle pourrait éblouir les personnes venant en face si vous ne prenez pas garde d’utiliser un mode peu lumineux. Et comme le nombre de modes est pléthorique il sera difficile d’adapter rapidement sa puissance d’éclairage. Dommage que la sélection des modes soit si peu intuitive. La qualité de l’ensemble, y compris les accessoires compatibles Garmin et Go Pro, est appréciable.

Enfin, le prix est correct au niveau du marché vu ses spécificités. Les quelques options indispensables restent abordables (support de casque, télécommande déportée, rallonge de fil) mais feront grimper la note globale.

Toutes les infos sur le site du fabricant : Magicshine MJ 902S

Ou via celui du distributeur Tribe Sport Group

Annonce
Annonce Zefal Shield G50

Annonce
Hugo
Hugo
Habitant la Sarthe mais chtimi d’origine, Hugues devient passionné de VTT dès l’apparition de ces machines à plaisir dans les années 80. Son bonheur est de rider dans la nature en forêt en partant du pas de sa porte de préférence. Hugues est un pratiquant VTT, fatbike, gravel, cyclo, bikepacking…Sa devise : peu importe la monture et le niveau pourvu qu’on ait l’ivresse. Passionné par les vélos en acier, il a une attirance pour les artisans du cycle, les cafés vélos et l’univers du vélo en général.

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour,

    Bel article sur une marque dont j’ai un éclairage 1500 lumen pour le VTT. La batterie tient encore malgré les huit ans d’usage plus ou moins régulier.
    Autrement il y a dans la même veine, l’es éclairages de chez K-Lamp dans le Béarn. Tout aussi puissant et avec une autonomie permettant de tenir jusqu’au bout de la nuit.

    J’aimerais bien lire votre avis sur les produits K-Lamp, qui sont tout aussi adapté pour le gravel.

    Sportivement

LAISSER UN COMMENTAIRE

Renseignez votre commentaire
Renseignez votre nom

Articles similaires

Du même auteur

Newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion et recevez l'actualité de Bike Café chaque semaine dans votre boite mail !