AccueilMatosMes tips et mes tops 2023

Mes tips et mes tops 2023

Mes tips de blogueur, mes tops de testeur : voici une sélection de produits qui ont retenu mon attention en 2023.
J’ai le sentiment que cette année s’est caractérisée par une grande mobilisation des marques en matière de recherche & développement. Les pneus, vêtements et autres équipements atteignent des sommets de technicité et d’achèvement, dans leurs moindres détails. Je suppose que la concurrence est rude entre les fabricants, et les cyclistes de plus en plus exigeants.

Vittoria Corsa Pro Control endurance road cycling tire
En 2023, les équipements atteignent des sommets de technicité et d’achèvement – photo Dan de Rosilles

Certes, la mobilisation de matériaux de plus en plus coûteux et d’équipes de conception et de recherche fait que les prix s’envolent, mais les pratiquants bénéficient d’équipements encore plus ludiques, efficaces et confortables.
Que va nous réserver l’année à venir ? Peut-on aller encore plus loin ?
À la rédaction de Bike Café, on va rester à l’affût de ces évolutions, pour partager avec vous nos futurs coups de cœur et découvertes.
En attendant, je vous souhaite une excellente année 2024 !

Chaussures Gravel Unique Q36.5, sans cesse sur le métier remettez votre ouvrage

Q36.5 Cycling Apparel made in Italy Unique Gravel Shoes
La chaussure Unique Gravel, qui existe pourtant depuis deux ans, vient d’être entièrement redessinée – photo Dan de Rosilles
Annonce
Annonce Trek

C’est à l’occasion d’un voyage de presse dans les Dolomites proposé par Q36.5 cet automne que j’ai eu l’occasion de porter pour deux jours de gravel ces chaussures que je croyais bien connaître, puisque je les avais utilisées sur la Desertus Bikus en 2022. Mais j’ai été surpris de constater que ces Unique Shoes avaient été entièrement redessinées, pour un gain de confort indéniable et une plus grande adaptation à la diversité des pieds !

Q36.5 Cycling Apparel made in Italy Unique Gravel shoes
Entièrement redessinées, les chaussures Unique Gravel Q36.5 sont plus confortables et assurent une parfaite tenue du talon lors de la marche en montée – photo Dan de Rosilles

Les “nouvelles-anciennes” Unique Shoes proposent un étagement de tailles plus cohérent, le transfert de puissance a été amélioré, ainsi que la marche, grâce à une meilleure tenue du talon.
En redessinant subtilement la Unique, Q36.5 prouve qu’elle ne s’endort pas sur ces lauriers et, sans manquer de développer de nouveaux produits (on attend de nouveaux modèles de chaussures au printemps prochain), n’oublie pas d’améliorer sans cesse ceux qui sont déjà au catalogue.

Chaussures Gravel Unique Q36.5 noires – 250 €

Selle San Marco Shortfit 2.0 3D, il en faut pour tous les culs

Selle San Marco Shortfit 2.0 3D saddle gravel cycling
La Shortfit 2.0 3D, proposée par Selle San Marco pour la route, est aussi très bien pour le gravel – photo Dan de Rosilles

Dans une série de tests que j’ai pu faire cette année, sur les selles fabriquées avec les technologies d’impression 3D, j’ai eu la chance d’essayer plusieurs modèles de marques différentes, parmi lesquelles je l’avoue j’aurais bien du mal à choisir un modèle favori, tant ces selles se sont révélées confortables et cohérentes. Mais puisqu’il faut bien en retenir une, je citerai la Selle San Marco Shortfit 2.0 3D, parce que j’ai eu l’opportunité de l’essayer dans deux largeurs différentes, et parce que je suppose qu’elle a un design un peu plus inclusif que d’autres. Effectivement, chaque cul est différent et il est souvent compliqué d’essayer une selle avant de l’acheter. Avec cette Shortfit, San Marco a essayé de proposer un modèle qui se veut polyvalent, du moins je le pense…

Selle San Marco Shortfit 2.0 3D saddle ergonomy
Je peux dire que ça a bien collé entre La Selle San Marco Shortfit 2.0 3D et moi – photo Anne Fontanesi

Ce qui est sûr par contre, c’est que cette technologie, encore novatrice, mais permettant de fabriquer des selles durables avec moins de déchets industriels devrait rapidement se démocratiser, ce qui permettra aux fabricants de proposer un plus large choix de modèles et des prix plus attractifs.

Shortfit 2.0 3D Carbon FX – 399,90€

Pneus en coton Vittoria Corsa Pro, un matériau naturel pour des performances surnaturelles

Vittoria Corsa Pro Tubeless coton road tyres tires 700 X 32 elegant
Les Vittoria Corsa Pro, pneus haute-couture – photo Dan de Rosilles

Avec ce pneu très haut-de-gamme destiné aux compétiteurs et aux cyclistes en quête de vitesse et de vivacité, Vittoria prouve que les plus récentes technologies et matériaux innovants peuvent s’associer à des matières naturelles utilisées par l’homme depuis la nuit des temps, pour un résultat absolument convaincant et efficace.

Vittoria Corsa Pro Tubeless coton road tyres tires 700 X 32 climb
En montée, la légèreté du Vittoria Corsa Pro donne des ailes – photo Anne Fontanesi

Décliné dans une version renforcée un peu plus lourde mais encore très performante, le Corsa Pro, pourtant très cher, surfe sur la renommée d’une marque qui équipe les vélos des tous meilleurs cyclistes mondiaux.
Le Corsa Pro et, dans une moindre mesure, le Corsa Pro Control, garantissent à ceux qui auront la motivation et le budget pour s’en équiper, un gain de performance notable et un confort inégalé, proche de celui qu’on éprouve en utilisant des boyaux.

Pneu route endurance Vittoria Corsa Pro 700 X 32 – 72,99 €

Mavic Crossride UB 26, la continuité durable

Anne
Les roues Mavic Crossride UB 26, de fabrication récente, ont redonné toute sa fluidité au vélo – photo Dan de Rosilles

À l’occasion d’une série d’articles sur l’éternelle attraction que les anciens VTT 26” exercent sur les cyclistes actuels, j’ai remarqué que Mavic continue à proposer à son catalogue des roues 26” à freinage sur jante, tout à fait indiquées pour remettre en état des VTT souvent splendides mais qui ont tellement roulé que leurs roues d’origines sont difficilement réparables.

Fred
La roue Mavic Crossride UB 26 accepte les cassettes de 8 à 11 vitesses grâce à des entretoises – photo Dan de Rosilles

Les Crossride UB 26 proposées par Mavic permettent ainsi d’équiper d’antiques VTT de roues profitant de technologies tout à fait modernes et performantes, pour un prix très correct. On sait tous que de bonnes roues transfigurent un vélo, merci à Mavic de nous offrir l’opportunité de redonner une seconde vie à des montures qui ne demandent qu’à retourner piaffer sur les singletracks !

Paire de roues Mavic Crossride UB 26 – 298 €

Café du Cycliste veste Audax Zélie, la parka réinventée pour pédaler

Zélie, la parka revisitée par Rémi Clermont – capture d’écran site web Café du Cycliste

En attendant un article de Anne Fontanesi consacré à une tenue d’hiver Café du Cycliste, je profite de ces mois les plus froids de l’année pour évoquer une pièce emblématique de la marque niçoise, sa veste Zélie, conçue pour un usage longue-distance-aventure en hiver.
Zélie s’inscrit dans la collection “Audax”, qui propose des vêtements utilisables dans un large spectre de conditions météo et d’intensité de pratique.
Rémi Clermont, le Directeur Artistique de Café du Cycliste, fidèle à son violon d’Ingres, s’est inspiré d’un vêtement emblématique de la culture outdoor – la parka – pour concevoir une veste de cyclisme aux caractéristiques techniques très attractives (rapport respirabilité/isolation, poids, compacité…) et à la capuche qui peut englober un casque mais qui ne prend pas le vent lorsqu’on la libère entre les deux omoplates.

La veste Zélie s’adapte à toutes les météos et toutes les intensités de pratique – capture d’écran site web Café du Cycliste

Cette “parka de cyclisme” au look intemporel et polyvalent, disponible en coloris anthracite, caramel ou bleu marine, se portera en complément de tous types de vêtement, sur de longues distances à vélo bien sûr mais aussi pour du vélotaf ou un chocolat chaud en terrasse avec les copains.

Zélie veste Audax – 265,00 € / 185,50 €

Vredestein, une marque remarquable

Vredestein Spotted Cat Superlite XC Cross-country 29er gravel tyre tire bikepacking
Le lettrage bleu sur les flancs des Spotted Cat ne laissera personne indifférent – photo Dan de Rosilles

Honnêtement, j’ai testé toutes sortes de pneus formidables cette année, et il m’est difficile d’en faire le hit-parade, tant les caractéristiques de chacun sont différentes et les usages de plus en plus spécifiques.
Aussi, j’attirerai votre attention sur une marque qui m’était absolument inconnue il y a quelques mois encore, Vredestein.
Ces pneus Indo-hollandais fabriqués en Asie par Apollo Vredestein B.V. au plus près des zones de production du caoutchouc, méritent d’être connus et utilisés, à l’instar du pneu route-endurance tubeless Superpasso que j’ai roulé en 32 mm sur mon pignon fixe à l’occasion d’une “Diagofixe” Brest > Montpellier, et du pneu XC Compétition ultra-léger Spotted Cat Superlite qui m’a accompagné moi et mon monster-gravel Salamandre lors du festival gravel Catalan Mussara Hunting Dogs.

Vredestein Superpasso endurance road cycling tyre tire close up
Après 1200 km de Brest à Arles, par toutes les températures, toutes les météos et sur tout type de surface, j’ai une idée plus précise des qualités des Superpasso – photo Dan de Rosilles

Depuis, j’ai aussi découvert que la marque propose la panoplie complémentaire à tout montage tubeless, à savoir valves, adhésifs de fond de jante et bien sûr liquide préventif. Ne vous étonnez pas si, dans un avenir proche, vous voyez passer sur Bike Café d’autres articles sur les produits Vredestein, à l’image de l’article de Laurent Biger sur le pneu gravel Aventura : cette marque n’a sans doute pas fini de faire parler d’elle dans nos colonnes !

Pneu monster cross Vredestein Spotted Cat Superlite 29 X 2.20

Pneu route endurance Vredestein Superpasso 700 X 32

Sacoche top-tube Tailfin, fin fin fin

Tailfin Cycling Top Tube Pack range bikepacking gravel MTB road cycling
capture d’écran site web Tailfin Cycling

Les anglais de Bristol sont réputés pour leurs équipements performants et modulables, destinés aux bikepackers.
En proposant désormais des sacoches, dont une déclinaison de sacoches top-tube, Tailfin confirme son soucis du détail, quasi obsessionnel, avec des sacoches absolument adaptables à tous les cas de figure (largeurs de tubes variables, fixation par sangles ou sur insert, ajustement de la sacoche par rapport à l’angle de la potence…).

Tailfin Cycling Top Tube Pack range bikepacking gravel MTB road cycling
Au contact du top tube, la sacoche est très stable, n’abîme pas la peinture et dispose de plusieurs systèmes de fixation – photo Tailfin Cycling

Aérodynamiques comme des poissons pélagiques (tailfin signifie “nageoire caudale” en anglais), ces toptubes sont livrés avec une flopée d’accessoires de fixation, un plan de montage, et sauront se rendre utiles pour stocker smartphones, batterie externe ou barres de céréales, sans perturber la fluidité du pivot de la fourche ou gratouiller l’entre-jambe du cycliste à l’arrêt.

Tailfin Small packs, de 60 à 70 €

Lunettes de vue Ekoï SF Sport Fashion

Les montures des Sport Fashion SF sont légères et bien dessinées – photo Dan de Rosilles

Ekoï est une marque française installée dans le Var, qui a fait sa fortune et sa renommée avec une idée géniale : proposer aux clubs fédéraux des kits de vêtements personnalisés, floqués aux couleurs du club et avec les logos des sponsors. Mais, avec le temps, ce créneau a montré ses limites : un marché saturé et une réputation un peu vieillotte auprès des plus jeunes, pratiquants d’un cyclisme “alternatif” (gravel, bikepacking, endurance…) avec des marqueurs culturels en rupture avec le cyclisme traditionnel.
Aussi, Ekoï tente de rafraîchir son image, en proposant désormais des vêtements pour de nouvelles pratiques (j’en prends pour exemple les gammes gravel Confort et Performance, testées par Sabine et par Laurent dans nos colonnes) et une montée en gamme de certains équipements, comme avec les casques et les lunettes.

Malgré un mistral soutenu l’effet masquant des Sport Fashion est excellent – photo Dan de Rosilles

À ce propos, j’ai testé des lunettes photochromiques adaptées à ma vue, très pratiques et performantes, que je prends plaisir à utiliser partout, dans des conditions météo très différentes. À l’usage, ces lunettes se révèlent également d’une excellente qualité et confirment, s’il le fallait, que Ekoï sait proposer des équipements durables et pertinents.

Lunettes Ekoï Sport Optical

GPS Wahoo Elemnt Roam v2, sans complexes

GPS Bike Computer Wahoo ELEMNT Roam 2 map precision
Le Roam est le modèle le plus complet de la gamme ELEMNT – photo Dan de Rosilles

Née à l’ombre des home trainers dans les salles de sport, Wahoo Fitness travaille depuis quelques années à proposer et perfectionner deux ordinateurs de vélos conçus pour le “vrai” cyclisme outdoor : les compteurs Elemnt Roam et Bolt.
Petit à petit, la marque a imposé sa propre vision du compteur vélo, c’est à dire sa logique d’interface, ses fonds de carte, son écosystème connecté et les fonctionnalités de ses appareils face à la domination hégémonique de Garmin et a su gagner les faveurs des plus exigeants des cyclistes en matière de GPS : Les bikepackers et les compétiteurs longue distance sur route et sur piste, pour qui la fiabilité et les fonctionnalité du GPS sont souvent le seul moyen de continuer sa route en toute sécurité et en toute sérénité.

GPS Bike Computer Wahoo ELEMNT Roam 2 winter IP7 protection
L’ELEMNT Roam 2 ne craint ni le froid ni la pluie – photo Dan de Rosilles

Avec sa version 2 du Elemnt Roam, Wahoo a fait plus qu’une mise à jour logicielle, en retravaillant l’ergonomie physique de ses boutons (les compteurs Wahoo n’ont pas d’écrans tactiles) et en intégrant un écran plus contrasté, une batterie plus autonome et une puce plus puissante.
Fiable, puissant, autonome et pratique, le Roam V2 est désormais un GPS incontournable non seulement dans le petit monde connecté des cyclistes longue distance, mais aussi dans les sphères plus larges des rouleurs à la demi-journée.

Ordinateur de vélo GPS Elemnt Roam v2 – 399,99 €

Crankbrothers Mallet Trail, culte et cool

Crankbrothers Mallet Trail pedals box
La boîte en carton de la Mallet Trail contient deux pédales, des cales et beaucoup de rêve – photo Dan de Rosilles

Pour terminer ce mémo 2023, je ne peux résister à l’envie d’évoquer un nouveau modèle de pédales Crankbrothers, conçues pour marteler (“Mallet” veut dire maillet en anglais) les pistes de trail du monde entier.
Avec l’essor du bikepacking, des week-end aventureux dans la nature et des vélos de gravel à gros pneus typés monster-cross, des fat bikes et des VTT de voyage rigides, c’est un pan de la culture cycliste nord-américaine alternative qui débarque en Europe et séduit de plus en plus de cyclistes du Vieux Continent.

Crankbrothers Mallet Trail pedals platforms
Les Mallet Trail clipsent facilement, comme toutes les pédales Crankbrothers, et en plus elles sont cool – photo Anne Fontanesi

Les Mallet Trail de Crankbrothers s’inscrivent parfaitement dans cette Divide Fever : polyvalentes, hyper accueillantes, colorées, elles embellissent le vélo et participent d’un état d’esprit décontracté et spontané qui séduit de plus en plus d’adeptes pour de longues sorties à l’aventure sur les chemins.
Elles seront parfaites pour attaquer 2024 du bon pied… en espérant que cette nouvelle année nous ouvre de nouvelles pistes, riantes, vallonnées et verdoyantes !

Pédales Crankbrothers Mallet Trail – 179,99 €

Annonce
Dan De Rosilles
Dan De Rosilleshttps://www.strava.com/athletes/5149425
Dan vit à Arles et sur son vélo. Il concocte des itinéraires de route et de gravel aux petits oignons pour lui, ses amis et les membres des clubs Strava qu'il administre : Arles Gravel, Mi-Fixe-Mi-Gravel, Cyclistes Arlésiens Longue Distance (CALD) et Arelate Denta Rota Fixa. Il aime le pignon fixe, la longue distance, le bikepacking, la pêche à la mouche et la bière artisanale. Il produit des textes et des photos publiés sur Bike Café et plus ponctuellement dans la presse papier.

2 COMMENTAIRES

  1. Merci de m’avoir appris que Mavic propose une jante 26 pour freinage sur jante légère.

    Pouvez-vous svp résister à la tentation de « transgresser pour transgresser » en choisissant une syntaxe incorrecte pour « faire genre » ?
    Pourquoi écrire : « à l’instar du pneu route-endurance tubeless Superpasso que j’ai roulé en 32 mm sur mon pignon fixe » ? plutôt que
    « à l’instar du pneu route-endurance tubeless Superpasso avec lequel j’ai roulé en 32 mm sur mon pignon fixe » ou
    « à l’instar du pneu route-endurance tubeless Superpasso que j’ai choisi en 32 mm sur mon pignon fixe »
    Bike Café est un support de qualité qui n’a pas besoin de ce genre d’artifice pour être moderne, me semble-t-il. La qualité et l’originalité des contenus, le graphisme et le ton et le style d’écriture choisis devraient suffire, n’est-ce pas ?
    Il me semble que l’équipe de BC a dépassé le stade où la transgression sert de moyen d’affirmer une personnalité qui se cherche …
    A moins que vous y voyiez une sorte de fontaine de jouvance…

    • Bonjour Vince,
      Merci pour la pertinence de vos contre-propositions stylistiques. Vous pourriez tout à fait postuler rédacteur en chef à Bike Café 🙂
      Plus sérieusement, je maintiens ma proposition : en tant que cycliste et testeur, j’aime bien l’idée de rouler un pneu, ce qui, à mon sens ne veut pas dire la même chose que « rouler avec ».
      En vous remerciant de nous (re)lire,
      Dan

LAISSER UN COMMENTAIRE

Renseignez votre commentaire
Renseignez votre nom

Articles similaires

Du même auteur