Bike Café
photo Bike Café

Voilà un vélo qui pourra vous permettre de gagner de la place dans votre box à vélos. Mettez votre VTC en vente sur « le bon coin », offrez votre city bike pour l’euro symbolique à votre voisin et courez au Decathlon le plus proche pour acheter un B’Twin Triban 100. Ce vélo, parfaitement polyvalent, pourra faire tellement de choses que ce serait bête de dépenser plus.

Bike Café
Le vélo utilisé par Nicolas pour faire la Gravel Roc en octobre 2016 – photo BC

Nous avions pu voir le proto du Triban lors du dernier Roc d’Azur en octobre 2016. B’Twin l’avait engagé sur la Gravel Roc : il était piloté par son chef de produit Nicolas, accompagné par Cyril Saugrain sur son vélo de cyclo cross. Rude journée pour les deux compères. Chaîne cassée et dérailleur en vrac sur le vélo de Cyril en milieu de course, c’est le proto du Triban 100 de Nicolas qui a fait office de remorqueur pour ramener l’ensemble à l’arrivée. Ce rôle de cheval de trait n’était pas dans le cahier des charges de ce proto. Sans être un vélo remorqueur, cette mésaventure montre que le vélo allie rusticité et efficacité pour un prix remarquable.

Caractéristiques

Cadre

Le cadre est en alu 6061 T6, la fourche est droite en acier « High Tensile » ; jeu de direction type Ahead 1″1/8. Le cadre peut sembler singulier avec la forme disparate de ses tubes. Ils ont été étudiés et validés ainsi lors des tests pour répondre aux différentes contraintes d’efforts. Les soudures sont industrielles « au juste prix ». B’Twin annonce ce vélo pour une découverte du vélo de route et du cyclotourisme. La géométrie du cadre slooping – avec une douille de direction et un boîtier de pédalier plus haut que celui du modèle route Triban 500 – autorisera bien plus avec notamment un usage « all road » sans problème. Le poids du cadre alu est annoncé pour 1850 g en taille M. Il est prévu pour monter des garde-boues et un porte-bagages arrière.

Bike Café

Géométrie

Trois tailles sont proposées Small, Médium, Large. La longueur des bases arrières de 420 mm en taille M est un peu plus courte que le Triban 500 son homologue route.

Le stack est de 560 mm le reach de 396 mm. Longueur d’entre axes 995 mm. Hauteur sous le boîtier de pédalier 260 mm. Angle de chasse 72,5°.  Une géométrie qui augure sa polyvalence .

Pilotage

Bike Café

Cintre course classique de 415 mm et potence alu B’Twin ; longueur suivant la taille 90/100/110 mm

Selle et tige de selle B’Twin sport diamètre 27,2 mm, longueur 350 mm

Transmission

Dérailleur 6/7 vitesses Shimano Journey, levier de commande Shimano indexé type papillon fixé par un collier sur le cintre, gaine et câble Shimano.

Bike Café

Cassette Arrière 7 vitesses Shimano Ultra Range 14/34 .

Un seul plateau de 48 dents à l’avant monobloc avec la manivelle. Le plateau est équipé d’une flasque extérieure et d’un doigt plastique fixé par un collier au tube du cadre pour éviter les sauts de chaîne.

Les manivelles B’Twin ne permettent pas le remplacement du plateau sans changer l’ensemble.

Freins

Freins avant et arrière sur jantes à tirage latéral Promax RC 482. Le tirage par câbles est extérieur au cadre. Levier de dégagement pour sortir la roue. Leviers de freins Tektro RL 340.

Roues

Roues de 700 montées sur des jantes de 21 avec 28 rayons avant et arrière et des pneus B’Twin Design mixtes route et chemin en largeur 32. Les freins sur jantes ne permettent pas le montage de pneus plus larges. La roue avant est fixée au cadre par un serrage rapide et la roue arrière par un axe avec écrous.

Il est livré avec des pédales plates polyvalentes, un kit d’éclairage avant et arrière et une sonnette.

Poids : le seul poids des roues (4 kg) intervient largement sur le poids total de 11,3 kg avec un jeu de pédales automatique en taille M.

Bike Café

Cent pour cent français

Ce vélo n’est pas sorti d’un carton venant par container d’Asie que l’on se contenterait de compléter en France du kit pédales, éclairage, …  Il est réellement assemblé dans une usine du groupe à Lille, même si ses composants viennent d’ailleurs.

Essais

Le vélo est polyvalent : il est présenté comme tel dans les magasins. Le terme de passe-partout est revenu lors de chaque essai. Il n’est pas péjoratif, en effet ce vélo est à l’aise sur toute nature de terrain.

Promenons-nous dans les bois …

Bike Café

La position de pilotage un peu droite rassurera les moins aguerris. Il n’est pas là pour battre des records. Son comportement efficace ne rechigne pas même lors de passages dans nos forêts d’Ile-de-France. Le pilotage est franc et précis et les relances dynamiques.

Le freinage à patins sur jantes a certes moins de mordant que le disque et il est un peu plus dur à la manœuvre. Il est néanmoins rassurant. Impossible de constater un début de bourrage ou un défaut de freinage lorsque la pluie ou la boue s’en mêlent sur un single très humide.

Bike Café

Sur route le vélo garde son confort. Hors goudron, que ce soit en montée ou en descente, le vélo offre un bon équilibre. Le changement de vitesse est on ne peut plus simple : on pousse l’aile supérieure du papillon vers l’avant pour aller plus vite. Si c’est dur à pédaler, on pousse l’aile inférieure vers le bas. Autre plus, le levier bien en vue lors du pédalage, permet une lecture des vitesses indexées.

Cette solution devrait séduire les non-initiés aux subtilités des cocottes deux fonctions en une, d’autant que la manoeuvre des changements de braquets est simplifiée par le fait que le vélo est mono plateau. Le changement de rapport nous a épaté (Shimano). Il a été sans faille au cours de ces essais. La position du levier n’est pas aussi anachronique qu’elle en a l’air : on l’a appréciée.

Bike Café

Les pattes arrières sont généreusement dimensionnées pour recevoir le dérailleur sans avoir une fixation « fusible ». Le choix d’un axe de roue arrière équipé d’écrous garantit une bonne rigidité du train arrière. Un choix passé de mode qui pourrait faire rougir certains vélos équipés d’axes traversants. Attention quand même à ne pas oublier lors de vos sorties la clé qui permettra de desserrer les écrous en cas de crevaison.

La selle est d’un confort assez neutre. Le cintre est plus typé route que gravel et l’appui des mains sur les cocotes pourrait être plus confortable.

Les roues proposées sont à la juste hauteur du projet hormis le poids, elles savent rester rigides.

L’accroche des pneus se dégrade sous la pluie, il faudra être vigilant et mettre la bonne pression de gonflage en fonction des conditions d’usage.

On a aimé …

  • Un vélo facile, agréable à pédaler, « passe-partout ».
  • Le prix qui le rend très accessible.

On aurait aimé

  • Une peinture et une déco un peu plus fun.
  • Un cintre plus confortable.
  • Un plateau plus petit en 44 ou 46 au lieu du 48 ou la possibilité de changer de plateau.

Pour conclure

Ce vélo a attiré notre sympathie par ses multiples usages. On serait tenté après quelques aménagements (notamment les braquets), de l’entraîner dans des aventures plus longues et plus extrêmes. Pour un vélo à usage régulier et quelques sorties mixtes ville, route et gravel ce sera un vélo parfait grâce à un rapport qualité / prix imbattable. Nous qui aimons partir à l’aventure sur des petites routes et plonger parfois sur des chemins qui attirent notre curiosité, nous avons trouvé un compagnon de route agréable avec ce vélo. Pourquoi dépenser plus ?

Triban 100 dans la gamme B’Twin…

Dans nos échanges avec Nicolas et Cyril nous avons appris que les retours magasins de ce vélo sont plutôt bons. Ce Triban 100 se positionne comme vélo polyvalent : ni route, ni vtc. Le chef de produit pense à une montée en gamme pour 2018 avec une géométrie identique et toujours un cadre alu. Peut-être un produit plus affirmé Gravel avec une fourche carbone et des freins à disques ? … À suivre …

Infos sur le site

Prix : 259,99 €

 

3 COMMENTAIRES

  1. Bonjour,
    J’aimerais me monter un vélo pour partir à l’aventure, genre trekking léger. Il faudrait tout de même que je puisse emporter tente et nourriture. Pensez vous qu’avec un bon porte bagages, ce vélo puisse être un bon compagnon ?

  2. J éviterais , le pédalier avec plateau de 48 riveté est a jeter, comment faire des kms avec un plateau aussi grand…?
    d autant que la roue libre a visser en 6 vitesses ne sera pas d une grande aide ..
    fourche en acier bas de gamme, cadre alu gros tube…ça sent le vélo bien raide..

  3. J’ai acheté ce vélo et je’ l’utilise comme vélo taf. Pour le porte bagages, aucun problème comme pour les gardes boue. Pour le Concord, rien à redire non plus. Par contre la transmission tire gros, le plateau de 48 tire long on prend les bosses en danseuse sur le pignon de 24 ou alors on mouline trop en 48×34. Le triban 500 même cadre, triple plateau et fourche carbone percé pour le porte sacoches est plus adapté au traiking.

LEAVE A REPLY