Le vol de vélos est un phénomène en forte expansion depuis plusieurs années. La dernière étude de l’IFRESI-CNRS-Altermodal montre que 400 000 vélos sont volés chaque année en France. Parmi eux 40% seront retrouvés, car les voleurs ne font souvent « qu’emprunter » un deux-roues. Malheureusement, parmi ces vélos retrouvés, seulement 2% pourront être restitués aux propriétaires parce que les services de Police ne peuvent pas les identifier.

La législation sur le marquage identitaire des vélos va évoluer dans le cadre de la Loi d’Orientation des Mobilités (LOM). Cette loi, votée le 19/11/2019, vient renforcer la lutte contre le vol des deux roues, cible privilégiée des malfrats. À partir du 1er Janvier 2021, tout vélo neuf sortant d’un magasin, devra porter un marquage permettant à la police de l’identifier en cas de vol et le cas échéant, de le restituer à son propriétaire.

Recobike une solution à ce problème.

Un marquage posé par un professionnel du cycle au moment de la vente, une résistance du produit à toute épreuve, un lien vers une base de données centrale consultable par les forces de l’ordre, un message dissuasif directement posé sur le cadre à l’attention des voleurs.

Recobike marquage sécuritaire des vélos
Recobike marquage sécuritaire des vélos

Le marquage est lié au cadre via un procédé de soudure chimique rendant impossible toutes tentatives d’effacement sans laisser de traces évidentes.

Recobike marquage sécuritaire des vélos
Recobike marquage sécuritaire des vélos

Même si ce dernier ne sera plus lisible après destruction, un marqueur U.V déposé au moment de l’installation permettra aux forces de l’ordre de conclure qu’il s’agit d’un vélo volé et elles pourront ainsi retrouver son dossier dans la base de données Recobike via des critères descriptifs tels que la marque du vélo, la couleur, les accessoires, …

Le marquage chimique

Cette technologie offre une protection inviolable et permanente. Une fois soudé chimiquement, le marquage antivol est impossible à retirer*, contrairement à d’autres procédés d’identification. Le dispositif est résistant à l’abrasion, aux produits chimiques et à toute autre forme de vandalisme. En cas de tentative de destruction, les informations contenues dans l’insert de sécurité restent lisibles et efficaces.

Recobike marquage sécuritaire des vélos
Impossible d’arracher le marquage sans laisser de traces évidentes d’effraction et sans endommager fortement le matériel.

Lors de la pose du marquage, l’installateur va utiliser une solution chimique visible sous UV. Les services de Police utilisent fréquemment les lampes UV. Elles permettent de détecter clairement les traces de cet agent chimique sur un vélo volé.

Recobike marquage sécuritaire des vélos
Utilisation de la lampe UV pour retrouver l’identification du marquage

Le prix public conseillé du marquage s’élève à : 26.90 € TTC.

Bien évidemment, un particulier déjà en possession d’un vélo, que ce soit un entrée de gamme ou une bête de course, peut demander à le marquer dans n’importe quel magasin pour le protéger contre le vol. En cas de revente du vélo, la protection antivol est transférable au nouveau propriétaire.

Le marquage est à effectuer sur le triangle avant pour les vélos ‘tout suspendu’ ( le client a le choix de l’emplacement ) et à n’importe quel endroit sur un vélo semi-rigide, route ou autre.

Les marquages Recobike seront disponibles dès le début du mois de février 2020.

Infos sur Tribe Sport Group, distributeur de Recobike

Infos sur le site de Recobike pour trouver un centre agréé Recobike près de chez vous.

Les autres systèmes

Fonctionnant sur le même principe il existe à notre connaissance 3 autres prestataires du même type de service.

Bicycode  : https://www.bicycode.org/

Paravol : https://paravol.org/

Auvray : https://www.auvray-security.com/

Vous trouverez en complément de notre article concernant Recobike, qui vient d’annoncer son nouveau modèle, un très bon comparatif (datant de 2017) sur les 4 systèmes connus sur le site de Velook.

 

 

4 COMMENTAIRES

    • Recobike a validé la résistance de son marquage sur les différents types de cadres (acier, aluminium, titane et carbone). Ainsi tous les vélos peuvent bénéficier de cette protection antivol brevetée.

  1. Un dispositif inutile et inefficace, il suffit de le voir sur les scooters, motos et autres…
    Le plus efficace est une puce GPS qui existe mais çà forcement un coût.

  2. En Haute-Savoie il y a pas si longtemps,vélos volés mais puces gps,les propriétaires savaient où ils étaient mais les gendarmes ne sont pas allés les chercher car dans une cité à risques !Donc en fait ça sert à rien.

LEAVE A REPLY