Cette selle Tioga m’a transporté dans l’imaginaire des films d’aventures. Cela fesait 15 jours qu’elle était posée sur le coin de mon bureau, en attente de son test. RaceCompany, qui les distribue en France, m’en avait parvenir une début décembre. Je l’observait, trouvant sa ligne à la fois belle et mystérieuse. Sa base est faite d’un matériau composite baptisé « carbonite ». Rien que ce mot ajoute une dimension fantastique au produit, rappelant aux fans de la saga Starwar le gaz qui a servi à congeler Han Solo. En poussant plus loin dans cette voie, on observera le design de sa structure « Spyder » qui évoque Spiderman, l’homme araignée. Mais revenons à la réalité, nous sommes bien en présence d’une selle de vélo esthétique, légère et qui me semble confortable. Direction le terrain de test pour valider ses qualités.

Découverte

Pour ceux qui ont pratiqué le BMX dans les années 80 ou encore ceux qui suivaient les exploits en VTT de John Tomac, la marque Tioga ne leur est pas inconnue. Pour moi; qui à l’époque était sur des vélos de route, je dois avouer mon manque de culture sur ce qu’a apporté Tioga à l’histoire du vélo.

Selle Tioga Undercover Stratum
Selle Tioga Undercover Stratum

La selle Tioga Undercover Stratum que je découvre, peut convenir à différentes pratiques : VTT, Gravel, Route, … Elle affiche une allure plutôt sportive, qui je pense cache bien son jeu !

Selle Tioga VTT
Le design de la structure composite évoquant une toile d’araignée qui est bien visible sur la selle Tioga VTT qui n’est pas recouverte.

La réputation des selles Tioga est basée sur le design de leur structure composite en forme de toile d’araignée, qui agit comme une « suspension » filtrant les chocs grâce à sa souplesse. Il existe de nombreux modèles et celui que nous avons en test : Undercover Stratum est basé sur le même principe, sauf qu’il possède en plus une dose de confort supplémentaire apportée par son revêtement souple.

Selle Tioga Undercover Stratum
Selle Tioga Undercover Stratum montée sur une tige de selle CEC. Sa largeur intermédiaire de 140 mm, plutôt étroite donc, convient à la plupart des cyclistes sans gêner le pédalage – photo Bike Café

Un des atouts principaux de ce modèle réside dans sa forme anatomique. On évoque souvent la largeur et la présence de canaux centraux pour assurer la décharge périnéale, lorsqu’on veut définir le confort d’une selle, mais la forme de son assise est également un facteur important de confort. De ce côté là, le modèle Stratum est doté d’un profil plutôt plat orienté vers la performance, mais il est complété par une forme anatomique latérale qui permet un excellent appui des ischions et un léger creux pour minimiser la surface d’appui centrale. Sa largeur intermédiaire de 140 mm, plutôt étroite donc, convient à la plupart des cyclistes sans gêner le pédalage. Au centre, un creux au niveau du revêtement, laissant apparaître uniquement la coque en carbonite, réduit les points de pressions au niveau de la zone du périnée.

Test selle Tioga Undercover Stratum
Une sylphide avec ses 147 g sur la balance – photo Bike Café

Le revêtement spécifique, la forme anatomique et la coque qui absorbe les chocs, confèrent un excellent confort à cette selle pour un poids très compétitif. Nous avons vérifié sur la balance : 147 g pour les 150 annoncé par le constructeur.

L’essai

Selle Tioga Undercover Stratum
Selle Tioga Undercover Stratum – photo Bike Café

Pour le montage de ce modèle équipé de rails en carbone il faut respecter la consigne et la monter sur un chariot ovale. J’ai monté la selle sur une tige de selle CEC Carbone en 31.2 sur mon WishOne Sub. Mes selles habituelles récentes ont été la Brooks C13 non curved sur un gravel Caminade, la  WTB SR8 rails titane et la Selle Italia SLR Boost Carbonio Superflow (122g). Avec cette Tioga je me retrouve en terre inconnue, car sa forme ne ressemble pas vraiment à ce sur quoi mon postérieur à l’habitude de s’assoir. Je n’ai généralement pas de problème avec les selles, et heureusement car pour les différents vélos que je teste, je garde toujours la selle montée de base sur le vélo.

Selle Tioga Undercover Stratum
Côté sentier la selle selle Tioga Undercover Stratum filtre bien les chocs des pistes qui ne sont pas lisses – photo Bike Café

Donc lors de cette première sortie je n’ai pas eu de problème particulier au niveau ergonomique. La largeur de 140 est parfaite pour mes ischions. La forme plate me convient. En général les premières impressions sont les bonnes. Je ne ressens aucun point de pression gênant. Je sens bien le soulagement périnéal apporté par le creux central. La longueur est intéressante, car elle permet de changer les angles d’appui assis en montée. Je peux faire un peu plus de « bec » qu’avec ma selle Italia plus courte. La forme de cette selle me semble assez consensuelle et devrait convenir à beaucoup de cyclistes.

Sur les sentiers la filtration espérée est bien présente. Sur route, pareil, mais en cette période hivernale je n’ai pas dépassé les 4 heures de selle. Il faudra confirmer sur de la longue distance. J’ai confiance car l’inadaptation ergonomique se ressent très vite. Pour la durée c’est aussi une affaire de cuissard et de crème à cuissard.

Pour les routiers ou amateurs de chrono qui aiment les selles « bout de bois » pour caler des appuis permettant d’exprimer toute leur puissance ce ne sera pas le bon produit. Sa souplesse pourra les surprendre. Par contre pour ceux qui recherche le confort et la polyvalence route / gravel cette selle sera parfaite. Essayez-là vous ne serez pas déçu.

Caractéristiques

Ce sont les mots qui décrivent le mieux cette nouvelle selle. La Tioga undercover combine l’excellence en matière d’absorption de chocs des selles Spyder avec le confort d’une selle avec revêtement et coussin en mousse. Le meilleur des deux mondes pour un confort d’assise exceptionnel.

Test selle Tioga Undercover Stratum
Selle Tioga Undercover Stratum
  • Base Carbonite toile d’araignée : un châssis au design en toile d’araignée avec des propriétés de résistance aux impacts dessiné pour pour être flexible et absorber les chocs et vibrations.
  • Bio X-pad, Mousse à épaisseur variable, haute densité et design en X pour un meilleur support du bassin lors du pédalage.
  • Revêtement synthétique thermo-formé, un revêtement durable et compatible avec toutes les conditions d’utilisation, moulé sur la selle pour une finition précise et impeccable.
  • Existe en rails carbon : 150 g et rails Crmo évidés : 210 g

ATTENTION : les rails carbone sont uniquement compatibles avec les tiges de selle à chariot ovale prévus pour les rails carbones.

Infos sur le site 

Merci à Boost Cycles qui commercialise cette selle et qui m’a prêté l’excellente tige de selle CEC sur laquelle j’ai installé cette selle.

Prix : 219,90 €

LEAVE A REPLY