Les nouvelles chaussures gravel Rapha Explore Powerweave shoe, efficaces et esthétiques

La polyvalence du gravel n’exclue pas que l’on recherche l’équipement le mieux adapté à sa pratique. Ceci est vrai également pour les chaussures, dont on voit clairement la gamme gravel s’affirmer. Lors de nos débuts, nous nous sommes servis dans les gammes VTT existantes, attirés par les cales 2 trous et des semelles offrant la possibilité de marcher et porter le vélo par moment sur les pistes. Le marché du gravel et du bikepacking s’étant largement développé, les concepteurs se sont intéressés à cet entre deux situé, entre le VTT et la Route. Pour le gravel faudrait-il également des chaussures polyvalentes ?

Rapha et les chaussures 

Test des chaussures gravel Rapha Explore Powerweave
Cette nouvelle Explore Powerweave shoe que j’ai reçu début mars est également très réussie. On retrouve la bande identitaire Rapha dans ce tissage Pwerweave.

Nous connaissons la marque Rapha, qui a incontestablement fait progresser le style des cyclistes en matière d’habillement. Elle s’est lancée un autre défi en s’intéressant à nos pieds, avec la même volonté : concevoir des chaussures efficaces et belles. J’ai eu le plaisir de posséder le premier modèle de leurs chaussures de route, qui a fait partie immédiatement de mes chaussures préférées. Cette nouvelle Explore Powerweave shoe, que j’ai reçue début mars, est également très réussie. Je l’ai testée une quinzaine de jours pour vous faire part de mon expérience pendant ce redémarrage de ma saison, sur les pistes des Bouches-du-Rhône et du Vaucluse. 

À l’aise dans mes pompes

Je sors les chaussures de la boîte et je découvre ce fameux tissu Powerweave, tissé en 3D, qui constitue la tige et qui remplace le traditionnel cuir que l’on trouve habituellement sur ce type de chaussures. Autre nouveauté, immédiatement visible sur ces chaussures : le couple de disques de serrage Boa System Li2 que nous vous avions présentés en 2020. Rapha a choisi pour ces Boa le lacet en textile léger et ultra résistant TX4 (avec Dyneema). Cette option textile sera appréciable au niveau du confort associé au réglage clic par clic du serrage.

Test des chaussures gravel Rapha Explore Powerweave
je monte mes cales Crank Brothers et je file essayer ces nouvelles shoes.

La semelle extérieure en caoutchouc est bien dessinée avec des crampons de taille moyenne. Cette semelle repose sur une plaque carbone que l’on aperçoit au niveau des pas de vis de serrage des cales. La promesse d’un bonne rigidité nécessaire pour transmettre l’effort exercé sur les pédales est là. Une fois ce tour du propriétaire réalisé, je chausse mes nouvelles « pantoufles » de gravel et je retrouve immédiatement le confort du chaussant, que j’avais apprécié précédemment sur le modèle route.

Test des chaussures gravel Rapha Explore Powerweave
Le talon est confortable, on verra lors que l’essai si on ne détecte pas de frottements à ce niveau

J’ai un pied relativement fin et sans problème de déformation. J’ai couru très longtemps en chaussures de running minimalistes, et pour moi le critère N°1 sur les chaussures est la pause bien à plat des métatarses. Ce critère est parfaitement respecté sur ces Explore et la partie de mon pied, qui sera la plus sollicitée au moment d’appuyer sur les pédales, est à l’aise dans la largeur. Mes orteils s’installent également sans contrainte dans la « toe box » de cette chaussure. Le talon est confortable, on verra lors que l’essai si on ne détecte pas de frottements à ce niveau. 

Test des chaussures gravel Rapha Explore Powerweave
Un support d’arche plantaire supplémentaire pour les cyclistes ayant le pied plus plat … intéressant.

Les chaussures sont livrées avec un support d’arche plantaire supplémentaire pour les cyclistes ayant le pied plus plat. Un détail intéressant qui s’avère utile, car n’oublions pas que ces chaussures doivent nous permettre de marcher, et offrir une bonne pose de pied sur des terrains parfois difficiles.  

Test des chaussures gravel Rapha Explore Powerweave
Je monte mes cales Crank Brothers et je file essayer ces nouvelles shoes … Autre petit détail pratique : la boucle pour chausser au niveau du talon. 

Me voilà donc à l’aise dans mes pompes, je monte mes cales Crank Brothers et je file essayer ces nouvelles shoes. Ça tombe bien deux vélos à tester avec 2 jeux de pédales différents : Candy et Eggbeater. 

L’essai 

Test des chaussures gravel Rapha Explore Powerweave
Le sytème Boa est un énorme plus sur ces Explore Powerweave

La sensation au pédalage est sans surprise, un ressenti intermédiaire entre l’efficacité de la transmission de l’effort et la souplesse apportée par le Powerweave. Je retrouve certaines sensations que j’ai connues avec les Giro Empire EC70 Knit une chaussures de route à lacets. Le sytème Boa est un énorme plus sur ces Explore Powerweave, il permet d’ajuster en permanence et même en roulant le serrage. Attention au moment du chaussage à bien placer la languette de protection du coup de pied. La boucle située au niveau du talon est pratique pour enfiler les chaussures. Dans les passages difficiles le pied est bien maintenu et on ne ressent pas de mollesse dans les mouvements latéraux que l’on impose parfois en gravel. On est clairement sur un produit qui allie performance et confort. 

J’apprécie la ventilation intérieure du chausson, obtenue avec le tissu Powerweave. Les nouveaux Boa, moins hauts que les précédents modèles, risquent moins de s’accrocher à une branche. Les renforts latéraux que l’on trouve souvent sur certaines chaussures de VTT s’avèrent inutiles car le tissu Powerweave, renforcé aux endroits stratégiques, résiste bien aux frottements. 

Test des chaussures gravel Rapha Explore Powerweave
Cerise sur le « cake » l’esthétique de ces chaussures est particulièrement réussie

Du côté de la marche c’est également assez réussi. La semelle accroche bien le rocher même humide. La souplesse de la tige facilite la marche. La cale affleure à peine le caoutchouc, et on pourra rentrer dans une boulangerie sans provoquer une bruit de danseur de claquettes qui fera sursauter les clients.   

Test des chaussures gravel Rapha Explore Powerweave
La semelle accroche bien le rocher même humide – photo Bike Café

Cerise sur le « cake » l’esthétique de ces chaussures est particulièrement réussie. On peu faire du gravel et être « classe ». De ce point de vue Rapha a toujours une longueur d’avance. On peut toujours faire beau et efficace, ces chaussures le prouvent.            

Je n’aurais pas l’occasion dans cette période de la saison de vous donner un avis concernant le confort au bout d’une longue journée de roulage. Mes sorties se sont limitées à la demi journée (5 h max). Malgré cette restriction, liée à mon agenda, je suis assez confiant sur leur confort qui m’autorisera, sans problème, des sorties plus longues avec des conditions climatiques bien plus chaudes. 

Test des chaussures gravel Rapha Explore Powerweave
En pensant à Lachlan … mais sur un parcours bien plus modeste que celui de la Badlands – photo Bike Café

En roulant avec ces chaussures je me suis remémoré le témoignage d’un cycliste que j’adore et qui a longuement testé ce produit :  Lachlan Morton, de l’équipe pro EF. Il a roulé avec en Sierra Nevada, au sud de l’Espagne lors de la Badlands 2020 « Pour le genre de sortie que je fais la plupart du temps, ce sont les chaussures parfaites. On marche super bien avec, alors que c’est le point de compromis habituel. Soit les chaussures sont confortables, soit elles sont rigides Celles-ci trouvent le juste milieu et vous pouvez marcher cinq ou dix kilomètres avec. Sur la route, on dirait juste des chaussures de route. Je serais ravi de les garder pour les courses, mais les gens se moqueraient de moi. Elles font tout. Vous pouvez les porter tous les jours, sur n’importe quel vélo, pour n’importe quel type de sortie, et elles feront le job. Ça fait un truc de moins auquel penser. Et en plus elles vont vite. »

Cette éloge de la polyvalence résume assez bien ce que j’ai plus modestement ressenti, même si, contrairement à Lachlan, je n’ai pas marché 5 kilomètres d’affilé avec. Reste à intégrer le prix, mais ces Explore se situent au même niveau de qualité que d’autres produits avec semelle carbone : Fizik Infinito, Northwave XCM 2, Lake MX 241, … 

J’ai été séduit par la polyvalence de ces chaussures, la souplesse de la tige et la bonne transmission de l’effort. Rapha confirme, avec ces Explore Powerweave, que l’on peut faire esthétique et efficace. Avec leur look plutôt route, elles séduiront je pense une majorité de pratiquants du gravel et du bikepacking.  

Caractéristiques 

  • Tige Powerweave de haute performance
  • Semelle principale légère en carbone, coupée plus courte pour plus de souplesse aux orteils et au talon.
  • Système BOA® Fit – Li2 
  • Semelle de protection en caoutchouc naturel durable et adhérente
  • Pièces métalliques en titane anodisé
  • Bande de serrage emblématique réfléchissante de Rapha au niveau des orteils
  • Compatible avec les cales à deux vis
  • Talon réfléchissant pour être visible de nuit
  • Talon et pointe renforcés pour plus de durabilité

Matériaux :

  • Revêtement : 100 % polyester tissé
  • Semelle principale : fibres de carbone
  • Semelle intérieure : Semelle de propreté en EVA avec couche supérieure douce en microfibre antimicrobienne
  • Semelle extérieure : 100 % caoutchouc
  • Oeillets des cales : 100 % titane
  • Disponible en Noir et Marine Foncé

Prix : 310,00 €

Infos sur le site de Rapha 

 

Campagne Radio Cyclo Trail

2 COMMENTAIRES

  1. Ça doit être bien de recevoir des chaussures du top niveau pour faire des tests.
    Reste à voir si c’est pour toutes les bourses.
    On est clairement sur le haut de gamme.
    En tout cas c’est la classe.

    • Effectivement … ceci dit nous testons également de chaussures moins couteuses https://bike-cafe.fr/2019/04/du-cuir-pour-la-chaussure-triban-520/ le travail est le même et la restitution sous la forme d’un article après avoir essayé le produit nous prend autant d’attention. Il se trouve que ce produit Rapha est à comparer à d’autres (cités) dans l’articles équipé de plaques en carbone et d’autres technologies relativement couteuses. Le prix pour nous n’est pas un élément de critique nous n’avons pas connaissances des marges. C’est peut-être ce critère qui pourrait être discuté ou discutable. Certaines marques dégagent peut-être plus de bénéfice en vendant des produits moins chers. Pour en revenir au critère « classe », effectivement Rapha a été à l’initiative d’une évolution dans les équipements de vélo : un design sobre et une belle qualité.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here