AccueilMatosSélectionsSélection matos Gravel de Février 2024

Sélection matos Gravel de Février 2024

L’équipe du Bike Café vous propose une nouvelle sélection d’équipements, utilisables pour notre pratique du gravel.

Les « Sélections » permettent de découvrir de nouveaux produits selon une thématique précise. Qu’ils aient été simplement repérés lors de leur mise sur le marché ou testés spécifiquement par nos rédacteurs, ils peuvent faire l’objet d’une courte description ou de retours de terrain plus complets.

Les Specialized Diverge et Crux adoptent le 12 vitesses GRX

Annonce
Annonce Trek

Repéré par Patrick

Specialized a annoncé mi-décembre la disponibilité des modèles Diverge et Crux équipés en Shimano GRX. Les modèles Comp sont montés en mono-plateau avec une cassette Shimano XT 12v. Les modèles Sport sont montés en double-plateau avec une K7 Shimano 105 12v.

Les nouveautés gravel Specualized 2024
le CRUX COMP – photo Specialized

Cette annonce va ravir ceux qui préfèrent les groupes mécaniques en gravel. Le 12 vitesses GRX part à la conquête de ce créneau de cyclistes qui aiment la marque Shimano et apprécient la qualité de ses produits. Specialized en profite pour élargir sa gamme de vélos de gravel.

Description

Specialized élargit sa gamme pour ceux qui préfèrent les équipements Shimano et qui souhaitent rester en transmissions mécaniques.

Sur le terrain

Matthieu a déjà testé le Diverge en version Shimano 11 vitesses sur les routes provençales et lors de la Gravel of Legend. Il a également testé le Crux en version SRAM lors du Press-camp de lancement en Belgique.

  • Les modèles Comp sont montés en mono-plateau avec une K7 Shimano XT 12v.
  • Les modèles Sport sont montés en double-plateau avec une K7 Shimano 105 12v.
TarifsEUR
DIVERGE STR COMP5 000
CRUX COMP4 000
DIVERGE SPORT CARBON3 500

Nouvelle protection de cadre All Mountain Style

Repérée par Matthieu

Description

Ces protections de cadre m’avaient tapé dans l’oeil lors de mon reportage l’année passé sur la Bohemian Border Aragon, un festival de gravel sur 3 jours dans la province d’Aragon, en Espagne.

Renseignements pris auprès du cycliste qui en avait équipé son Specialized Diverge, il s’avère que AllMountainStyle est une marque fabriquant ses produits à Barcelone. Elle propose des protections de cadre résistantes aux chocs et aux frottements grâce à l’utilisation d’un matériau PVC semi-rigide en nid d’abeille.

Sur le terrain

J’ai acheté le kit « AMS Gravel/Road Frame Guard » composé de 12 autocollants de dimensions diverses et les ai installés sur mon vélo gravel personnel, en dessous du tube diagonal, sur les bases, sur le tube diagonal en dessous de la zone du porte-bidon ainsi que sur les manivelles. L’installation s’est avérée très facile mais je n’ai pas réussi à chasser complètement l’air après application. Je ne peux pas me prononcer sur la protection effective dans le temps, ni sur le vieillissement éventuel de la matière. Je mettrai à jour cet article en fin de saison pour faire le bilan sur la protection conférée par ce produit. J’avais une crainte : leur retrait pouvait-il endommager le précieux carbone sous-jacent ?

Réponse du fabricant :  » Ces protections s’installent et s’enlèvent facilement en utilisant un sèche-cheveux et il n’y a aucun jaunissement au cours du temps.  » Espérons que cela soit le cas !

Pour conclure, ces protections sont disponibles avec différents graphismes et en deux coloris : blanc et noir. Le kit AMS Gravel/Road est composé de 12 pièces (1 pour le tube diagonal, 2 pour la fourche ou les haubans, 1 pour le tube supérieur ou le tube de selle et 8 autres s’installant à des endroits pouvant générer du frottement). Poids : 22 grammes, le kit complet.

  • Prix : 47 € le kit Gravel/Road.
  • Coloris : transparent, blanc ou noir (avec graphismes).
  • Page produit : Kit AMS Clear Gravel/Road

Nouvelle ligne de bagagerie bikepacking Osprey

Repérée par Matthieu

Description

La marque américaine Osprey, spécialisée dans les sacs à dos techniques pour partir en expédition ou utilisables dans la vie de tous les jours, vient de dévoiler une gamme complète de bagagerie vélo adaptée pour la pratique du bikepacking. Ce n’est pas la première marque purement outdoor à se lancer ainsi sur le segment du bagage sportif pour le vélo. Bike Café avait ainsi présenté les nouveaux sacs Deuter (gamme bagagerie Deuter Cabezon testée dans le Luberon) ainsi que les sacoches vélo réalisées en collaboration avec Specialized et Fjällräven.

sacoche bikepacking Osprey

Osprey présente ici la gamme Escapist On-Bike complète de 5 produits :

Une sacoche de cintre avec fourreau

Une sacoche de selle, également avec fourreau

2 sacoches de cadre : un « Wedge bag » ainsi qu’une sacoche de cadre classique.

sacoche bikepacking Osprey
La sacoche de cadre est proposée en 3 tailles : S, M et L.
sacoche bikepacking Osprey

Une sacoche « Top Tube »

sacoche bikepacking Osprey

Sur le terrain

Grâce à un système d’étui innovant pour les sacoches de cintre et de selle, et à la forme triangulaire de la sacoche de cadre qui permet de l’utiliser dans les deux sens, les sacoches Escapist On-Bike sont compatibles avec la majorité des cadres et tailles de vélo. Le sac de cintre est compatible avec la plupart des cintres classiques, y compris les cintres route. La sacoche de selle est compatible avec les tiges de selle rigides, mais peut fonctionner avec une tige télescopique à l’aide de manchons disponibles dans le commerce.

sacoche bikepacking Osprey

« Les sacoches Escapist On-Bike protégeront votre matériel des intempéries grâce à leurs matières principales robustes » promet la marque. Ces matières évacuent l’eau, disposent de coutures soudées par radiofréquence et les sacoches sont dotées de fermetures éclair étanches, qui assurent une imperméabilité remarquable. Les sacoches de cintre et de selle comportent des orifices de purge de l’air dissimulés et innovants qui évacuent la pression et améliorent la compression et la stabilité.

Détails produits : les sacoches sont équipées d’éléments réflectifs qui améliorent la visibilité, de fermetures éclair à double curseur compatibles avec le port de gants pour accéder aisément à vos affaires, de fixations auto-agrippantes multi-positions et de boucles d’attache externes pour davantage de possibilités.

Matériau : nylon 210D haute tenacité, 100 % recyclé.

Sacoche de cadre (3 tailles)

  • Prix : 85 € (S), 90 € (M), 95 € (L)

Sac de guidon avec fourreau

  • Prix : 100 €

Sacoche de selle avec fourreau

  • Prix : 100 €

Wedge bag

  • Prix : 60 €

Sacoche Top Tube

  • Prix : 40 €

La nouvelle gamme de sacoches sera mise en ligne sur le site du fabricant en mars et disponible dans les magasins spécialisés au printemps, sans date exacte pour l’instant.

Site Internet : Osprey

Pneus Pirelli Cinturato Gravel S

Testés par Laurent

Description

À travers la gamme Cinturato, Pirelli propose une gamme complète de pneus destinés au Gravel. Ainsi, pas moins de 10 modèles différents, et un total de 31 tailles peuplent cette famille de pneus. Après avoir testé les Pirelli Cinturato gravel H et M l’été dernier, je vous propose mon retour d’expérience sur la version S, pour Soft du Pirelli Cinturato, toujours en en 700×45 mm. La carcasse TechWALL Gravel protège l’ensemble du pneu grâce à l’utilisation de renforts de tissus spéciaux et de couches de caoutchouc plus épaisses dans des zones spécifiques. La structure est tressée en 120 tpi. Plus au centre, la gomme SpeedGRIP Compound est une formule de caoutchouc spécifique au gravel. J’ai pu peser ces pneus à exactement 560 g, ce qui est correct pour leurs dimensions généreuses. Ces pneus, fabriqués en France, sont compatibles avec des jantes sans crochets (hookless).

Sur le terrain

Sur la route, le pneu Cinurato S à l’avant affiche un rendement très moyen, conforme au regard de ses imposantes sculptures. En off-road, ces pneus tressés en 120 tpi affichent un confort assez ferme. J’ai pu rouler ces pneus dans la plaine des Maures, sur des sols meubles, surtout du sable, à défaut de boue. Là-dessus, le grip est tout à fait au niveau attendu. En ce sens, le guidage et la motricité sont au rendez-vous, malgré une gomme finalement assez dure, comme ses frères H et M.

Polygon Tambora
Les Pirelli Cinturato Soft sur le Polygon Tambora G8X après une course avec les VTT… (photo Laurent Biger)

Plus intense, j’ai utilisé ces pneus sur une course de VTT au guidon du Polygon Tambora G8X, sur un tracé tout en relief et au sol très changeant. Ces pneus ont brillé avant tout par leur robustesse durant cette épreuve, tout en assurant un haut niveau de grip. Aucune crevaison n’est venu perturber ma course, ce qui n’est pas négligeable non plus !

Polaire Santini Ovis

Testée par Laurent

Description

Avec cette polaire Ovis, Santini propose aujourd’hui la version moderne d’un grand classique. Elle est faite de tissus Polartec® et comprend une couche de nylon coupe-vent sur la poitrine et les épaules (pour une protection supplémentaire lors du pédalage). Elle est censée être utilisée pour des températures de 5 à 15 C°. Enfin, sa coupe est droite, la rendant éligible à être portée avec une tenue urbaine.

Gravel velotaf

Sur le terrain

À l’usage, j’ai immédiatement apprécié la douceur et le confort de cette polaire. À vrai dire, on s’y attache très vite. Si bien qu’après quelques aller-retour en vélotaf, je l’ai également portée en mode casual avec un jean pour mes déplacements à pieds. Les poches sont vastes et bien pensées. Je n’ai rien trouver de négatif dans cette veste de la collection TERRANOVA. Si ce n’est qu’il faut impérativement éviter de l’utiliser dans des atmosphères très poussiéreuses ou sablonneuses puisque les particules se trouvent piégées entre les mailles polaires. Hormis ce point, c’est un produit très bien fini et très agréable à porter.

Selle Italia renouvelle son ruban de cintre SG-Tape

Testé par Colin

Description

Le fabriquant de selle Italien propose également à son catalogue des rubans de cintre, ou guidoline. Le modèle SG-Tape, résolument orienté gravel, faisait déjà parti de leur gamme d’accessoires, mais en 2024 il est revu est corrigé pour arborer le nouveau logo Selle Italia et est désormais disponible en trois couleurs : noir, blanc et rouge. Sa composition s’articule autour de trois matières : PU (polyuréthane), gel et Lycra, offrant ainsi des promesses d’adhérence et d’amorti.

ruban de cintre Selle Italia SG-Tape

Sur le terrain

La pose : c’est une première pour moi, je n’avais jusqu’à présent jamais pris l’initiative de poser du ruban de cintre. Mais avec l’aide du tutoriel proposé par Dan, c’est un jeu d’enfant. Bien-sûr, le coup de main reste perfectible. Le ruban est suffisamment solide et épais pour me permettre de bien le tirer et éviter ainsi qu’il fasse des plis. La bande de colle joue parfaitement son rôle et se montre assez flexible pour, en cas de maladresse, revenir légèrement en arrière et reprendre la pose. Les bouchons de cintre sont fournis avec le ruban, siglés du logo Selle Italia.

À l’usage : ce ruban de cintre tient bel et bien ses promesses. Sur un usage gravel engagé, mais également sur piste et sur route, l’amorti est bien perceptible. Son vrai point fort, de mon point de vue, c’est le grip. Le dessin en maillage conjugué au revêtement offre une adhérence solide, et ce avec ou sans gants ou mitaines. C’est un bon produit dans son ensemble, qui devra faire ses preuves dans le temps.

Annonce
Patrick
Patrick
Aix-en-Provence - Après la création de Running Café, la co-fondation de Track & News Patrick remonte sur le vélo en créant Bike Café. Il adore rouler sur route et sur les chemins du côté de la Sainte-Victoire. Il collabore en freelance à la revue Cyclist France. Affectionne les vieux vélos et la tendance "vintage". Depuis sa découverte du gravel bike en 2015, il s'adonne régulièrement à des sorties "off road" dans sa belle région de Provence.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Renseignez votre commentaire
Renseignez votre nom

Articles similaires

Du même auteur