SOMMAIRE : 

Déjà publié  …

 Je cherche le cadre idéal … et on ne vous a pas tout dit ...

Vous lisez en ce moment …

  • On démonte, un peu de chirurgie …
Track & News
Un vieux vélo fin 70 équipé d’un cadre réalisé par Bernard Carré … Ce cadre va servir à illustrer nos explications sur le démontage …

Alors on le démonte ce cadre  ?

Mais avant de démonter faisons une petite revue de paquetage … et on commence par l’outillage …

Track & News

  • Des clés : il vous faut un outillage classique avec des clés plates ou mieux des clés mixtes dans les tailles suivantes : 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 17 …
  • Un coffret à douilles avec cliquet : 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17 …
  • Un marteau,
  • Un petit burin finement affuté (à défaut un vieux tournevis que l’on aura coupé),
  • Un chasse goupille diamètre 6 mm (à défaut un gros clou dont on aura arasé la pointe),
  • Un petit jet en bronze (une tige en acier doux peut aussi faire l’affaire),
  • Une pince étau, une bombe aérosol genre WD40,
  • Un plus : la torche à gaz …

 

Track & News
Il faudra un minimum d’outils spécialisés … clé de 32, aimant pour récupérer les billes, vieux tournevis, maillets, extracteurs divers, clé à ergots …

On évoquera, au fur et à mesure, certains outillages particuliers qu’il faudra avoir selon la marque de l’équipement (boîtier de direction et boîtier de pédalier, manivelles, pédales, roue libre … ) sur lequel on aura à travailler. Dans un premier temps, il vous faut un maillet (bois, résine ou bronze), une clé à molette « king size », bombe de dégrippant WD40 ou équivalent.

Un nécessaire de nettoyage : bac plastique, brosse nylon dur (brosse à dents), pinceau et bidon de nettoyant avec chiffons.

Un jeu de sacs plastique ou de petites boîtes avec la taille qui convient afin de ranger les différentes pièces et notamment les billes des roulements qu’il ne faudra pas égarer.

Conseils sur l’outillage :

Track & News

L’outillage adéquat est souvent le garant du succès d’un démontage « propre » qui vous permettra de réutiliser les équipements déposés. On trouve chez Décathlon (voir photo B’Twin ci-dessus), pour un prix raisonnable, une mallette d’outillage assez complète et de bonne marque (VAR).

Évitez l’outillage de mauvaise qualité, c’est souvent une fausse économie.

Ne vous préoccupez pas de la place de chaque pièce mais règle N°1 : ne rien perdre et ne rien détériorer au démontage. Groupez par ensemble les différents éléments démontés dans des sacs plastique genre sac pour congélation ou dans des boîtes.

Track & News

Ce démontage sera aussi l’occasion de faire l’inventaire de tous les composants du vélo et de vérifier si il sont en bon état.

Le poste de travail … 

Track & News
L’atelier Fixie de Track & News

Quand on passe chez  Décathlon à l’espace réparation vélo, ils disposent d’un beau support vélo avec une servante et des outils bien rangés. À défaut de place le support reste très pratique, il est pliant. L’établi solide avec un étau costaud, un plateau de travail est un plus. Sur un vieux vélo surtout quand il est bien rouillé le cadre est mieux maintenu dans un étau que sur le support.

Point de détail : il vous faut  habiller les mâchoires de l’étau par un jeu de « mordaches »  (voir photo outillage). Quezaco ? … Il s’agit de 2 simples tôles en alu d’épaisseur 2 mm coupées aux dimensions adéquates et repliées au maillet sur les mors de l’étau. On double la protection si on veut épargner la peinture avec un chiffon. On a réalisé une version spéciale de mordaches « spécial vélo ».

Il s’agit d’un tube coupé par le milieu avec un revêtement caoutchouc. Attention le jeu de mordaches une fois posé sur l’étau ne doit pas vous faire oublier au moment du serrage que les tubes de vélos ne sont pas des tubes de chauffage central : sachez rester modéré car certains tubes ne font que 5/10èmes d’épaisseur …  

On commence …

Pour chaque démontage on arrose chaque fois de lubrifiant WD40 un peu avant. La première partie du démontage se fait en dehors de l’étau, lorsque le cadre passe dans l’étau on n’oublie surtout pas de poser le jeu de mordaches ;-))

Démontage des accessoires

Le seul outillage spécifique vélo nécessaire pour cette phase de démontage des accessoires sera le dérive-chaîne.

Je ne pense pas utile de vous guider pour le démontage de certains accessoires … Vous devriez vous en sortir pour les roues, les câbles de freins, les manettes, les dérailleurs et la chaîne en utilisant le dérive-chaîne …

Pour les roues, on se contente pour le moment de les sortir du cadre. Elles sont fixées soit par un serrage rapide ou par des écrous. On verra plus loin les interventions nécessaires sur ces roues suivant votre choix …

On passe aux choses plus sérieuses …

Démontage de la tige de selle et de la selle.  Là encore, pas d’outillage vélo particulier … mais souvent cette tige est difficile à sortir du tube de selle … Arrosez copieusement de WD40 et laissez agir avant d’attaquer le démontage … Desserrez l’écrou du collier de tige de selle.  Si la tige est grippée il sera peut-être nécessaire d’utiliser la torche à gaz pour sortir le tube de selle. On laisse la selle en place pour servir de prise et aider au démontage et on épargne la selle en évitant de la brûler avec la torche. La selle se démonte de la tige par une vis six pans creux ou par 2 boulons.

Track & News
Démontage de la tige de selle … un petit coup de WD40

Démontage de la potence …

La fixation de la potence et son réglage dans le tube de fourche sont assurés par l’expansion du bas du tube de potence avec l’écrou conique lorsque l’on vient serrer la vis de potence. Dans le cas où la potence avec son guidon sont toujours sur le vélo, on profite du levier du guidon ou/et de la potence pour desserrer le contre-écrou du jeu de direction avec la clé du jeu de direction (photo ci-dessous). On desserre  la vis de potence et le contre-écrou du jeu de direction avec la clé du jeu de direction. A défaut, la clé à molette peut convenir mais il y a quelques risques d’écorner le contre-écrou en utilisant celle-ci. C’est encore plus vrai si le contre écrou est en alu et si vous souhaitez le garder. Après avoir desserré on vient frapper sur la tête de cette vis avec un maillet pour débloquer le cône de la potence, avant de sortir potence et guidon du tube de fourche. Pour démonter le guidon de la potence on desserre la vis du collier du guidon et on fait coulisser le guidon de la potence. On n’a pas oublié d’ôter la guidoline avant.

Démontage du jeu de direction …

Outillage particulier : une clé de jeu de direction ( Taille 32) à défaut une clé à molette …

Track & News
Une clé de 32 pour dévisser le contre-écrou de la direction

Un vieux tournevis utilisé en lame à frapper …

Le cadre est maintenu dans l’étau par le tube horizontal ou sur le pied.

Le jeu de direction est un ensemble à billes monté entre le cadre et la fourche et permet à la fourche de tourner par rapport au cadre. On trouve deux types de jeux de direction dans les catalogues: avec ou sans filetage. On a exclu de détailler les jeux de direction sans filetage, trop récents pour avoir la chance de participer à ce projet.

Un jeu de direction est composé de haut en bas :

  • d’un contre-écrou,
  • d’une rondelle,
  • d’une cuvette réglable moletée ou 6 pans,
  • d’une première cage à billes, 
  • d’un  jeu de cuvettes de direction emmanchées dans le tube de direction,
  • d’une deuxième cage à billes, 
  • d’un cône de fourche emmanché sur la tête de fourche.

direction

 

 

Track & News
Démontage du jeu de direction : rondelle dentée à gauche puis desserrage à la main de la cuvette réglable

Certains jeux de direction ont des cages à billes, d’autres n’en n’ont pas alors attention lors du démontage de ne pas perdre les billes sur le sol de l’atelier … Sinon ça risque d’être la chasse aux trésors pour une bonne heure ..

Pour procéder au démontage, après avoir  démonté la potence, on  desserre et on dévisse  le contre-écrou si cela n’a pas été fait dans l’opération précédente. On sort la rondelle, on dévisse du tube de fourche la cuvette réglable, on sort la cage à billes supérieure (ou les billes). On peut maintenant sortir par le bas du cadre, la fourche avec son cône logé sur la tête de fourche et la cage à billes inférieure (ou les dernières billes).

Track & News
L’utilisation d’un aimant vous évitera de perdre les billes des cuvettes de direction

Pour faciliter le nettoyage, la vérification des pièces et la mise en peinture, il reste à démonter du tube de direction les deux cuvettes de direction, facile … On maintient le cadre à l’étau par le tube horizontal ou sur un support, on sort les deux cuvettes en frappant par l’intérieur du tube de direction avec le vieux tournevis.

Frapper gentiment d’un côté puis déplacez la lame pour  frapper à l’opposé du tube. Progressivement la cuvette doit sortir du tube de direction sans dommage ni pour le tube ni pour la cuvette.

Et de la tête de fourche, le cône. Plus dur … On maintient la fourche dans l’étau et on vient frapper entre le cône et la tête de fourche pour décoller le cône avec le même morceau de tournevis. Pour faciliter le démontage on peut chauffer le cône avec la torche à gaz le cône.

On vérifie qu’il existe sur la tête de  fourche le trou pour le passage du boulon de fixation du frein. Ce trou n’existe pas sur un cadre piste il faudra donc le percer, le frein avant restant indispensable et même obligatoire.

Démontage de l’ensemble manivelles …

On trouve des manivelles fixées sur l’axe par des goupilles ou des manivelles fixées sur l’axe par un emmanchement carré. Les manivelles marchent par paire comme les gendarmes, mais la manivelle de droite est différente de celle de gauche par la fixation du ou des plateaux.

On exclut la dernière génération de manivelles fixées par des cannelures (standard Octolink) qui impose un plus gros boîtier de pédalier.

Fixation par goupilles :

Pour la première manivelle, on desserre l’écrou de la goupille, on frappe sur la goupille avec le maillet en bronze, on termine l’éjection de la goupille avec le chasse goupille. On bloque avec l’autre pédale pour faire tourner la manivelle dégoupillée de son axe et on sort la manivelle comme si on la dévissait. (rotation/tirage)

Même manœuvre pour l’autre manivelle.(photo) Pour immobiliser l’axe du côté de la manivelle démontée on le serre avec la pince-étau sur le méplat de l’axe.

Fixation par emmanchement carré :

Track & News

On commence donc par dévisser le cache pour permettre d’accéder à la vis ou l’écrou. Le cache poussière peut être en métal, avec 2 trous, en plastique avec une fente tournevis, une empreinte 6 pans creux (comme sur la photo ci-dessus). Prenez quelques précautions au démontage si vous voulez les réutiliser. Démontage avec un tournevis grande lame, clé 6 pans ou pince à becs ronds suivant le cas, dans le sens normal de démontage.

On utilise un extracteur pour séparer la manivelle de son axe  mais c’est la jungle pour trouver l’extracteur adéquat.

Track & News
On démonte

Variantes  vis et extracteur de manivelles …

Il existe plusieurs surplats de vis et de diamètres d’extracteurs suivant les marques et donc différents extracteurs.

  • Manivelles TA : vis surplat de 15, diamètre de l’extracteur : 23×1.00
  • Manivelles Stronglight ancien modèle jusqu’en 82 (photo) : vis surplat de 16 , diamètre de l’extracteur 23.35×1.00 mm . Attention si l’extracteur TA se visse bien  dans la manivelle Stronglight, le filetage de la manivelle s’arrachera au moment de l’extraction. D’autre part la douille d’une clé de 16 standard n’entre pas dans le logement de la vis. À défaut de cet outillage une solution consiste à meuler à la disqueuse une vieille douille de 16 afin de pouvoir  la mettre en place sur la vis.
  • Manivelles Stronglight nouveau modèle, Nervar, standard asiatique JIS : vis surplat 14, diamètre de l’extracteur :22×1.00 mm (à partir de 1970 ce diamètre est devenu commun  au standard français et asiatique JIS)
  • Manivelles » Campa » : vis surplat 15, diamètre de l’extracteur: 22×1.00mm

Les extracteurs qui sont désormais commercialisés au standard de 22×1.00 sont universels : un côté pour fixation vis, un côté pour fixation écrou. Les anciens extracteurs ne permettent pas le démontage des manivelles fixées par écrou car le poussoir ne rentre pas suffisamment.

L’ extracteur est enfin  celui qui convient à vos manivelles ? …

On vient le visser à la main dans la manivelle bien droit. Attention au préalable d’avoir dévissé au maximum le poussoir … On vient ensuite visser à la clé le poussoir jusqu ‘au décollage de la manivelle de l’axe du pédalier. On répète l’opération sur l’autre pédale.

On termine par le démontage des plateaux fixés sur le pédalier par des vis cheminées ( clés 6 pans, tournevis ou clé plate)

c’est fini … enfin presque …

Démontage pédales manivelles

Les  pédales sont vissées dans les manivelles avec un sens du filetage qui entraîne un serrage dans le sens normal du pédalage. Il faudra une longue clé plate suivant le cas de 14 ou 15 (photo) la clé plate standard peut convenir si elle est suffisamment fine … On serre l’ensemble manivelle / pédale dans l’étau.

La pédale de droite se démonte en dévissant (sens inverse des aiguilles d’une montre), celle de gauche en vissant (sens des aiguilles  d’une montre ).

Démontage du boîtier de pédalier …

Le boîtier de pédalier est le dispositif qui permet de faire tourner les pédales dans le cadre. L’ensemble est monté dans un boitier fileté à chaque extrémité. Tous ces boîtiers semblent identiques, ils ne le sont pas suivant le standard pour lequel ils ont été fabriqués. Les filetages peuvent être différents mais aussi leur sens, avec pas à gauche ou à droite.

On a vu précédemment que l’axe de ce boitier était avec goupilles ou plus récemment avec emmanchement carré.

Il existe aujourd’hui deux  types de boîtier de pédalier pour des manivelles à emmanchement carré.

Boitier de pédalier réglable

Axe de pédalier

 

pedalierC’est le plus ancien et celui que vous risquez de trouver sur votre cadre.

On utilise ce même boîtier pour des pédales à goupilles, seuls les bouts de l’axe sont différents.

Track & News

Ce boîtier de pédalier se compose (voir éclaté ci-dessus) d’une cuvette fixe vissée côté gauche du boitier, d’une cuvette réglable et de son contre-écrou sur la partie droite. L’axe de pédalier est logé entre les 2 cuvettes avec ses 2 cages à billes. Certains boîtiers n’ont pas de cage à billes. Attention lors du démontage de ne pas perdre les billes.

Sens de démontage des cuvettes : la cuvette réglable, celle de droite, se démonte quelque soit le standard toujours à droite (on dévisse dans le sens inverse des aiguilles  d’une montre ). La cuvette fixe, celle de gauche, se démonte dans le même sens normal pour les standards français et italiens mais dans l’autre sens pour les standards  anglais et suisse. Attention quelques vélos français (Motobécane par exemple) sont montés comme les vélos anglais.

 

Les cuvettes ont quelquefois un marquage qui doit  vous guider sur le standard et le sens du démontage.

35×1 ou 36×24 : français et italien , cuvette fixe à droite.

1.370×24 : english/ISO ,cuvette fixe à gauche

 

Démontage contre-écrou crénelé de la cuvette réglable :

Desserrer l’écrou crénelé avec la clé à ergots, on termine  à la main. Puis on dévisse la cuvette réglable avec la clé à ergots ajustable (à défaut pince à bec rond) ou 6 pans suivant le cas (photo)

Démontage cuvette fixe : suivant l’état de la piste de cette cuvette après un nettoyage soigné on peut décider de ne pas démonter cette cuvette. La cuvette fixe se démonte  en utilisant la clé de 35 ou 36 surplats (photo) prévue à cet effet. La clé à molette est proscrite. Une autre solution consiste à serrer un gros boulon de diamètre 16 et de longueur 35mm avec plusieurs rondelles à travers la cuvette et de desserrer la cuvette par le 6 pans extérieur. L’outillage professionnel maintien l’accostage de la douille de 35 ou 36 par l’autre côté du pédalier et garanti le démontage sans ripage, qu’il peut y avoir avec une clé plate.

 

Boîtier de pédalier à cartouche (cartridge)

 

Track & News

 

 

Ce type de boîtier de pédalier se trouve sur des vélos plus récents. Si vous avez  un cadre avec les pattes arrières longues, comme on vous l’a conseillé, c’est peu probable de le trouver sur votre vélo.

Ce boîtier  est constitué  d’une cartouche scellée contenant l’axe et ses 2 roulements, et d’une ou deux bagues  filetées suivant le modèle. Ce type de boîtier lorsqu’il est usé est jetable.

Il existe plusieurs fabricants ayant leur propre modèle mais aussi leur propre outillage pour démonter les bagues filetées. Les bagues filetées reprennent les standards de boîtiers tant pour le diamètre que pour le sens du filetage.Le standard le plus fréquent est une cuvette fixe pas à gauche et une cuvette réglable pas à droite.

Le démontage :

Outillage vélo :  la douille cannelée qui est utilisée pour la cartouche Shimano est aussi la plus courante. Cette douille se manœuvre avec une clé plate ou à douille. On dévisse chaque bague dans le sens qui convient avec  l’outillage adéquat.

Pierre avec la complicité de Patrick

Cadre utilisé pour la vidéo et les photos  : vélo complet acheté sur « Le bon coin » 60 € … Cadre artisanal B. Carré, équipement français : Stronghlight, Mafac, …

 

La suite à paraître :

et bientôt si ça vous plaît vous aurez la suite : 

  • On prépare le cadre pour la peinture …
  • On peint le cadre …
  • Le tri des pièces nécessaires …
  • Recherche des manquants et retour sur les standards …
  • On remonte … et on fignole …
  • On roule … la garde-robe et les équipements …

 

 

 

15 COMMENTAIRES

  1. Merci Xavier c’est sympa … il faudrait que l’on se croise un jour pour boire un pot ensemble et évoquer notre passion commune … On est voisin notre atelier est à Rueil …

  2. Bravo et merci pour la clarté et la lisibilité sans défaut de votre exposé, étayé par des croquis très sympathiques et qui répondent sans snobisme aux questions novices que nous nous posons souvent. J’ai bcp utilisé cet exposé pour ma première conversion d’un Starnord en single retropédalage qui s’est très bien finie.
    Aujourd’hui je suis sur un nouveau projet pour mon épouse un peu semblable avec un joli petit cadre Vitus en 50. Par contre je suis en pleine galère pour dévisser les boulons surplat des manivelles de pédalier qui sont grippées malgré une bonne dose de dégrippant…Je peux indiquer pour ceux qui cherchent la bonne clé de 16 pas trop épaisse que les clés à bougies de 16 pour voiture sont exactement du bon diamètre. On trouve des modèles courts et bien finis chez SAM ou FACOM vers 10€.
    Auriez vous une astuce pour venir à bout de ces fichus boulons?!!
    Bien cordialement

    • Merci de votre commentaire … Pierre va vous répondre concernant votre problème … Pour ma part devant votre enthousiasme et le travail que vous avez effectué n’hésitez pas à m’envoyer un petit article avec photos que je publierai sur le site afin de partager avec d’autres passionnés une expérience réussie et menée à terme …

  3. Bonjour,
    pas vraiment d’astuce mais quelques moyens appropriés:
    Une bonne clé, Sam ou Facom c’est bien , en bon état, la plus large possible en fonction de la pédale.Assurez vous de la bonne dimension
    Un tube allonge que l’on peut écraser au marteau pour la glisser sur la clé.
    En dernier recours une torche à gaz ou mieux un chalumeau
    On recommence par pulvériser une bonne dose de dégrippant sur l’axe des pédales par l’intérieur . Côté par côté en s’arrangeant que l’axe reste vertical pendant la pulvérisation et on laisse agir. Démontez tout ce qu’il peut l’être du cadre pour n’avoir que le cadre et le pédalier pour venir serrer le cadre par l’une des manivelle dans un étau ou sinon gardez le vélo monté avec les roues pour pouvoir immobiliser les manivelles. Allons y pour le dévissage. La manivelle de droite sens inverse horaire , celle de gauche sens horaire.
    Si cela ne se démonte pas on vient chauffer à la torche à gaz la manivelle pour aider au dévissage ou au chalumeau si vous en avez un . Attention si les manivelles sont en alu cela fond sans avertissement.
    bon démontage.
    pierre

  4. Tout d’abord bravo et merci pour toutes ces infos bien utiles (notamment sur les standards des anciens vélos…)

    J’ai une petite question, je suis entrain de retaper un vieux cadre Peugeot (Reynolds 531) qui a un pédalier Stronglight (comme celui démonter plus haut). N’ayant pas le fameux extracteur 23.35mm et n’arrivant pas à en trouver sur le net à un prix raisonnable. Comment pourrait on procéder pour l’extraire sans endommager ?
    Et surtout si j’arrive à le retirer pourrais je mettre un autre pédalier (plus récent) dessus ?

    Merci d’avance.

    Sam

    • Bonjour Sam … Pierre m’a fait passer une réponse directe accompagnée d’une photo postée par mail : la solution sera des leviers démontes pneus + chalumeau pour chauffer la manivelle et dilater son métal …

      • Bonjour Patrick, merci pour cette solution. Serait il possible de voir la fameuse photo ? ^^

        En ce qui concerne le remplacement du pédalier par un autre (plus récent), pensez vous que ce soit possible ?

        Merci pour votre aide.

  5. Bonjour,
    Super les explications, merci ! Je suis en train de reparer le vieux Peugeot de mon pere qui doit avoir pas loin de 40 ans et tres peu roule. Je l’ai remis en etat pour l’utiliser au quotidien pour aller au bureau. Mais ca n’a pas ete une paire de manche !!! Ces vieux velo sont penibles avec des stantards a la « mort moi l’noeud », je ne pensais pas que ca allait etre aussi complique. Comme Sam, j’ai des manivelles Stronglight et c’etait la derniere chose que je n’avais pas encore demonte. Malgre les instructions qui sont tres claires, j’ai un peu bousille le pas de vis a cause d’un extracteur mal adapte. J’irai dans un magasin specialise pour qu’ils me demontent la manivelle pour eviter d’empirer la chose.
    J’ai tout de meme une question : quand j’ai demonte le roulement de direction, j’ai bien fait attention a ne pas perdre de billes, pourtant on dirait qu’il en manquait. Est ce que c’est normal qu’il n’y ait pas de billes tout autour, ou est ce que quelqu’un l’aurait demonte avant moi et perdu quelques billes ?
    Merci !
    PS : desolee, je n’ai pas d’accent sur mon clavier d’ordi…

  6. Après avoir positionné correctement chaque bille au creux de la piste de la bague grâce à la graisse, il ne doit plus y avoir aucun espace entre aucune bille … il en manquait sans doute … ça peut marcher avec une bille en moins mais moins bien ;-))

  7. Bonjour,
    je suis a la recherche d’un boitier de pédalier en pas italien avec un axe de 121mm, toutes mes recherches sont pour lors infructueuses.
    Savez-vous ou je peut me procurer ce type de pièce ou comment contourner un tel problème ?
    Merci d’avance

    • Bonjour,
      Le standard italien exclue le re-taraudage du boitier en standard actuel BSC, il reste la solution de trouver un boîtier à cartouche qui s’affranchit du taraudage dans cette longueur ou voir du côté américain les refabrications à l’identique.
      http://www.velo-orange.com/
      http://harriscyclery.net/
      http://www.philwood.com/
      Les catalogues évoluant en permanence il est préférable de leur poser la question d’autant qu’ils ont parfois des stocks de pièces « NOS » et il y a bien sûr les brocantes, avec un peu de chance
      Bonne restauration, cordialement
      De la part de Pierre

  8. bonjour je posséde un très vieux vélo, car il à une selle en cuir percé en son centre en forme de coeur, et des garde boue en bois. VOILA MA QUESTION: je n’arrive pas à trouver de pneus pour mes jantes, pourriez vous m’aidez? Dimension ( 600 X 35 C 26 X 1 . 6/8 X 1. 3/8 FOR 1. 3/4 RIM). Merci

LEAVE A REPLY