Si un jour vous passez par Turin, arrêtez-vous au 18 via Cagliari au PΔI Bikery (ou PAI Bikery) … Le nom de cet endroit est une promesse : « pʌɪ » est la transcription phonétique du gâteau « pie » prononcé à l’italienne, mais aussi de « pi » π (pi grec) constante mathématique qui indique le rapport entre la circonférence et le diamètre d’un cercle (3,14159 …). Le cercle est celui de la roue symbole du vélo et vous pourrez manger à cette adresse de délicieux gâteaux …

Une pause café et restauration

Bike Café
L’atelier avec tous les outils nécessaires – photo BC

A l’écart du « centro », sans en être très loin puisque j’y suis allé à pied, PAI Bikery regroupe un lieu de restauration avec quelques tables dehors, comme c’est souvent le cas à Turin et un atelier boutique de vélo. Les tables dedans sont peut-être plus intéressantes car vous êtes immergés dans un lieu qui mélange décor et boutique de vélo.

Dès que l’on passe le pas de la porte, on est transporté dans une ambiance vélo. On ne remarque pas tout de suite le coin atelier super bien équipé où Daniel répare et restaure les vélos. La spécialité du lieu est le « vintage » mono vitesse et les cadres en acier … J’ai été un peu déçu car je n’ai pas vu sur place un seul « GIOS Torino » mais, par contre , accrochés au plafond et suspendus aux murs j’ai admiré quelques beaux spécimens issus de la production artisanale italienne.

pai-bikery-05

Arianna s’affaire dans la cuisine ouverte et Andrea s’occupe du café et gère le superbe site internet. Chacun a sa spécialité dans cette petite bande d’associés. C’est un lieu unique à Turin, où vous pouvez venir prendre un petit déjeuner, un déjeuner ou une collation. Si vous lisez l’italien, il y a une pile de livres et de magazines de quoi passer des heures pour attendre que son vélo qui est à l’atelier soit prêt. Des accessoires dans l’esprit vintage sont éparpillés dans l’enfilade des pièces du lieu, et vous pouvez bien sûr faire vos emplettes en finissant votre brunch.

Le prix des vélos, certes superbement restaurés, m’a un peu refroidi. Je me suis contenté de boire une petite bière en terrasse et de faire quelques photos déçu de ne pas trouver un GIOS dans la boutique. Pour cela il aurait fallu que j’aille à Volpiano au nord de Turin où la marque continue de produire des répliques plus vraies que nature des vélos qui ont accompagné les succès de l’équipe Brooklin avec Roger De Vlaminck et Patrick Sercu.

Adresse : 18, via Cagliari   site internet : http://paibikery.com/

Une visite en photos

LEAVE A REPLY