Annonce
Annonce Nature Is Bike 2024

AccueilMatosSélectionsImmersion dans un Roc bleu Azur

Immersion dans un Roc bleu Azur

Chaque année ce rendez-vous festif et sportif qu’est le Roc d’Azur attire les cyclistes comme un aimant, vers la Base Nature de Fréjus. Le Roc d’Azur, reste fidèle aux épreuves VTT qui ont façonné son histoire, tout en se tournant vers les nouvelles pratiques, comme il l’avait fait en 2016 en créant la « Gravel Roc ». Pour cet opus 2023, la rando pédestre rejoint le VTT, le cross-triathlon et le trail running entrent dans la famille du Roc d’Azur. Le salon est également – pour nous médias et pratiquants – un grand moment de rencontre avec les marques, connues ou plus confidentielles, pour découvrir des nouveautés et élaborer des projets. Nous avons vécu un vrai Roc bleu Azur…

Une morosité souriante

On a entendu beaucoup de commentaires sur le ralentissement du marché. Il est surtout ressenti dans le monde de la distribution, qui avait estimé trop généreusement les volumes, basés sur l’euphorie post covid pour le vélo. Les stocks 2023 s’écoulent mal et la conjoncture financière participe à ce tassement. L’innovation porte les clients vers l’électrique et les modèles motorisés, VTT ou Gravel, pullulent sur tous les stands. Je vous renvoie à notre article qui analyse l’évolution du marché du cycle en 2023 et nous avons pu vérifier cette réalité, sur le terrain du Roc.

En direct du Roc d'Azur
Annonce
Annonce Selle San Marco Regal

Mais comme tout est moins triste au soleil du Roc, l’ambiance festive et colorée de cet événement donne le sourire à tout le monde. On retiendra une incroyable affluence des visiteurs et le nombre, toujours impressionnant, de participants aux différentes épreuves : 19 000 cette année. Lors de la journée du jeudi, habituellement calme, les allées pleines de visiteurs venus découvrir les modèles 2024, donnaient le ton. L’autre source de satisfaction pour nous, a été de constater l’omniprésence du Gravel sur les stands. En 2015, on nous avait prédit un phénomène de mode passager, visiblement le gravel a trouvé sa place sur les espaces « terre » et « mer » du Roc, confirmant les chiffres de vente toujours en progression sur ce segment.

En direct du Roc d'Azur
CYKL, entreprise basée à Montpellier, propose des vélos en titane accessibles. Rencontre avec Antoine Demur, le créateur de la marque.

À la morosité des chiffres, je voudrais opposer des exemples qui montrent que l’on peut entreprendre et innover dans le monde du vélo. Pour les vélos deux exemples m’ont marqué : Wish One, dont on a déjà parlé avec son nouveau Sub Carbone, qui faisait sa première apparition publique au Roc. L’autre est celle de cette entreprise française créée par Antoine Delmur à Montpellier, qui se lance dans la construction de vélos en titane avec Cykl, avec une approche tarifaire intéressante et des modèles séduisants.

En direct du Roc d'Azur
Le nouveau Sub Carbone présenté par Maxime Poisson et le témoignage de Matthieu Amielh, notre rédacteur en chef, qui a testé cette nouvelle machine Allroad.

Côté équipements, nous avons été séduit par le moyeu incroyable de Classified qui permet de multiplier les ratios, en diminuant le nombre de plateaux et de pignons. Dans le même domaine, on a observé l’arrivée du monde de l’automobile dans le vélo : Bontaz, un équipementier bien connu dans l’auto, présente des solutions de freinage très intéressantes en double ou quadruple pistons. On a rencontré également la marque Motul, partenaire lubrifiant du Roc cette année, qui créée la surprise, avec une gamme complète de produits ciblant l’entretien des vélos. Côté tourisme, il y a une multiplicité de l’offre et le gravel commence à prendre une belle part dans les circuits proposés.

Bike Café sur le terrain

En direct du Roc d'Azur
Laurent, Philippe, Patrick, Matthieu et Jean-Louis : débrief de la première journée en attendant une bière bien méritée
Annonce
Annonce Assos

Cette année, nous étions 5 sur le salon du Roc : Jean-Louis, Laurent, Matthieu, Patrick et Philippe pour vous présenter une sélection de nouveautés et vous révéler les tendances. Parmi celles-ci, nous avons remarqué l’émergence du gravel électrique et noté que le Allroad devenait une catégorie proche de la route réunissant gravel et endurance.

Le e-gravel se confirme

Nous l’avions affirmé, notamment dans cet article de 2021 : « Est-ce que le E-gravel, ne serait pas le VAE idéal ? » Il semblerait que les marques apportent enfin une réponse à notre question. Espérons que les distributeurs arrêtent de prescrire de lourds VTT à une clientèle en quête de motorisation. La polyvalence du gravel est la réponse à énormément de besoins et les « petits » moteurs sont parfaitement adaptés à la plupart des usages, y compris l’itinérance. Nous allons élargir et multiplier nos tests de e-gravel pour valider notre vision et c’est dans ce sens que nous avons pris des contacts pour plusieurs essais de vélos.

Le Allroad

L’exemple du Wish One sub carbone illustre une nouvelle tendance qui consiste à rendre floues les frontières qui pouvaient encore exister entre les vélos de Gravel et les vélos d’endurance route. On ne sait plus si on va acquérir un vélo d’endurance pour faire aussi du gravel ou si on prendra un gravel pour faire de la route. Avec des châssis qui acceptent des passages de roues généreux sur les endurance et les gravel qui font le pari de viser la performance en proposant des passages de pneus jusqu’à 40 mm, on pourra hésiter. Le Graxx 3 d’Origine, qui est un gravel léger dans sa nouvelle version GTR, a montré de remarquables qualités sur les épreuves d’Ultra sur route. Sur les terrains très difficiles et sur le voyage chargé, certains cyclistes visent désormais des vélos plus proches du VTT.

Les équipements

Alibi : des lunettes toutes saisons

En direct du Roc d'Azur
Matthieu a pu vérifier la réactivité des verres photochromiques sous le soleil du Roc bleu Azur…

Koo Eyewear présente ses nouvelles lunettes « Alibi » conçues pour toutes les conditions météo. Nous avons pu obtenir une paire de ces nouvelles lunettes et nous les testerons prochainement sur Bike Café.

Classified

Le moyeu Powershift offre une qualité de changement de vitesse inégalée, une plage de vitesses étendue et de petits pas entre les vitesses combinant les avantages du 1x et du 2x. Laurent avait pu apprécié ce système sur le Robert Frameworks RG1 titane testé en avril dernier. Le vélo était équipé d’un groupe SRAM Force AXS 12 vitesses avec le très léger pédalier en carbone Rotor Kapic, secondé intelligemment par le système Classified dans sa version Gravel G30. « Celui-ci décuple la plage de rapports disponibles en proposant un véritable second plateau « virtuel » caché dans le moyeu arrière. Un système extrêmement rapide qui révolutionne aujourd’hui le segment de la transmission. En cela, le kit de roues Classified G30 sied à merveille à l’esprit sportif du RG1« , expliquait Laurent dans son test.

Mavic revient sur les nouveautés gravel 2023/24

En direct du Roc d'Azur
Michel Lethenet nous présente les nouveautés gravel qui arrivent sur le catalogue Mavic

Après une longue période de reconstruction faite autour de son coeur business, Mavic revient sur le segment gravel avec de nouveaux produits. Nous avons pu voir les nouvelles roues AllRoad aluminium en largeur interne 25 et de nouvelles chaussures de gravel. Des roues carbone viendront enrichir la gamme au printemps prochain et une gamme textile sera à nouveau proposée pour les amateurs de « Allroad ».

Les lunettes connectées Engo

En direct du Roc d'Azur
Jean-Louis a pu tester sur place la connectivité avec une montre Apple et l’affichage de Strava dans les verres de ces lunettes.

Jean-louis s’est attardé sur leur stand de Engo : « J’ai encore le souvenir des lunettes Eyewear Engo 2 que j’avais testées. Un produit que j’avais trouvé abouti, bien fini et équipé d’une technologie maîtrisée. Avec cependant un bémol sur le contenu proposé : aucune donnée concernant la navigation ou le guidage. Cette limitation étant due à Garmin, qui ne fournit pas l’accès à ce genre d’information. »

L’équipe Engo/ActiveLook a depuis avancé sur d’autres sujets et avec d’autres marques, notamment Apple et Strava. Elle va proposer une visualisation des segments Strava(*) en association avec l’Apple Watch. J’ai pu expérimenter la représentation des segments : la symbologie proposée lors de la progression sur un parcours est claire et bien choisie. Tout à fait dans l’esprit Apple. Quant aux réglages sur l’Apple Watch, on fait dans la simplicité, comme la marque à la pomme en a l’habitude, avec ses interfaces intuitives. On est loin de la configuration à mettre en œuvre avec un Garmin Connect IQ et sa liste de champs de données à énumérer à l’aide de codes…

Une belle avancée qui séduira sans aucun doute les compétiteurs, d’autant plus s’ils pratiquent la course à pied. Coté vélo et navigation, pas encore de nouveautés à présenter, mais je me suis laissé dire que des expérimentations sont en cours avec un acteur du marché.
« J’ai rencontré une équipe dynamique, qui fourmille d’idées avec rien moins comme ambition que de réinventer le paradigme du compteur de vélo. Nul doute que cette innovation avec Apple et Strava devrait titiller les fabricants historiques de GPS… Affaire à suivre !« 

(*) nécessite l’abonnement Strava Premium

Le Tourisme

En direct du Roc d'Azur
Le tourisme prend une belle place sur le salon du Roc d’Azur

Le développement de la pratique du vélo, soutenu par la capacité de l’assistance électrique, a dynamisé le tourisme sur deux roues. C’est un sujet qui intéresse Bike Café et Jean-Louis a pu mesurer sur ce salon, l’accroissement de l’offre et l’apparition de nombreux parcours Gravel. Nous avions déjà testé les séjours Gravel Up dans les Vosges et un parcours proposé par l’Office de tourisme du Val de Durance. Notre tournée auprès des Offices de Tourisme et autres Maisons Régionales présents sur le Salon, nous a appris que la GTMC (Grande Traversée du Massif Central) verra sa version Gravel publiée en début d’année : sur l’ossature de son historique aînée à VTT, avec des déviations pour le Gravel dans les passages les plus cahoteux.

Le département du Doubs/Montagnes du Jura propose déjà des parcours Gravel et travaille sur une traversée : objectif 2024.

Naturellement, nous vous tiendrons informés des avancées, quitte à parcourir ces nouvelles traces…

Quelques images du Roc d’Azur 2023

L’oeil de Philippe sur ce salon du Roc 2023.

Présentation de CYKL par son créateur Antoine Delmur

Antoine Delmur créateur de la marque CYKL basée à Montpellier

Le nouveau E-Gravel Dimanche 29 de Moustache

Présentation du nouveau Moustache Dimanche 29
Annonce
Rédaction Bike Café
Rédaction Bike Caféhttps://bike-cafe.fr
La rédaction de Bike Café vous propose de nombreux articles issus de communiqués qui nous parviennent via les agences de presse des marques, de organisateurs, des clubs, ... et de tests réalisés par nos rédacteurs. Nous en faisons une sélection pour vous informer régulièrement de l'actualité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Renseignez votre commentaire
Renseignez votre nom

Articles similaires

Du même auteur